Recherche

La Peugeot 504 de mon père

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Virginia Woolf

Née Adeline Virginia Alexandra Stephen en 1882, Virginia Woolf grandit dans une famille aisée, où elle dispose d'un accès facilité à l'art et à la culture de son époque. Les disparitions de sa mère, en 1895, de sa demi-sœur puis de son père fragilisent toutefois son état émotionnel : elle devient sujette aux dépressions nerveuses. En 1915, elle publie son premier roman, The Voyage Out, après quelques années d'activité au sein du supplément littéraire du Times. 

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

Rentrée littéraire 2019 : une nouvelle cuvée de 524 romans à découvrir

Rentrée littéraire 2019 : une nouvelle cuvée de 524 romans à découvrir

ActuaLitté

Dossier

Le catalogue des nouveautés éditeurs de la rentrée

Les éditeurs planchent depuis des mois, les auteurs ont réécrit leurs livres... et voici le grand moment : la présentation des nouveautés aux libraires. Alors, quoi de bon à se mettre sous la dent ?

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

Extraits

ActuaLitté

Sports

La Peugeot 504 de mon père

Produite à près de 3,7 millions d'exemplaires toutes versions confondues, celle qui devait sortir en juin 1968, et dont le lancement sera différé de quelques mois en raison des grèves, restera la Peugeot la plus produite de tous les temps avant d'être battuedans les années 1990 par une certaine 205 (5 millions d'exemplaires). De la version utilitaire jusqu'aux élitistes coupés et cabriolets dessinés et assemblés par le carrossier italien Pininfarina, en passant par l'incassable berline qui confortera l'image du constructeur sochalien, notamment en Afrique, la 504 participera à la plupart des grands rallyes des années 1970. Ce livre retrace l'histoire exceptionnelle de cette voiture dans toutes ses versions : berline, familiale, coupé, cabriolet, pick-up, 4 x 4, ambulance, camping-car, taxi-brousse...

10/2018

ActuaLitté

Sports

La Peugeot 605 de mon père

Ligne féline, châssis félin, la nouvelle 605 concentre tous les acquis de la série "05", elle repousse les limites de la physique sur la route. Personne n'avait conduit avant elle une grande auto aussi diaboliquement agile, aussi diaboliquement efficace dès que la ligne droite se fait courbe et ce dans le plus grand confort. Pure magie, pur plaisir. Une vraie révolution. Trente années après savenue au monde, la modernité de la 605 est intacte tant sur le plan technique que sur celui du style extérieur ou intérieur. Retour sur une grande lionne fascinante qui fait pour l'éternité honneur à son constructeur.

01/2019

ActuaLitté

Sports

La Peugeot 404. La lionne de Sochaux

Mai 1960 : la 404 entre en scène. Symbole du renouveau du constructeur franc-comtois, le modèle tranche radicalement de ses devancières par ses qualités esthétiques et dynamiques. Conservant la robustesse propre aux productions sochaliennes, la jolie berline dessinée par Pininfarina s'impose rapidement parmi les références du moment : confortable, moderne et performante, elle incarne à la perfection l'idéal des classes moyennes. Véritable icône des années 1960, elle est la première voiture française de série à adopter l'injection, capable de tenir la dragée haute à sa rivale de toujours, l'emblématique Citroën DS 19. Une véritable gamme se met en place, comprenant les incontournables familiales et commerciales, mais aussi les ravissants coupés et cabriolets. Dans les années 1970, la 404 trouve une nouvelle jeunesse à l'exportation, en Afrique, en Asie et en Amérique du Sud, où elle porte avec brio les couleurs de la marque. Une carrière fleuve qui s'achève en 1988, avec une production totale qui frise les trois millions d'exemplaires.

02/2018

ActuaLitté

Littérature étrangère

Mon père et ma mère

C'est l'été 1938 en Europe centrale. Et comme chaque année ils sont là, sur la rive, en villégiature. Il y a Rosa Klein, qui lit dans les lignes de la main. Mais peut-on se fier à ses prédictions ? Et Karl Koenig, l'écrivain. Pourquoi fréquente-t-il les autres vacanciers au lieu de consacrer toute son énergie au roman qu'il est en train d'écrire ? Qui sont vraiment " l'homme à la jambe coupée " et la jeune femme amoureuse que tous les Juifs appellent par l'initiale de son prénom ? Et le père et la mère d'Erwin, l'enfant si sensible à l'anxiété de ceux qui l'entourent ? Dans ce roman magistral publié quelques années avant sa mort, Aharon Appelfeld tisse les questions intimes, littéraires et métaphysiques qui l'ont accompagné toute sa vie. Sous sa plume, ces dernières vacances avant la guerre sont le moment où l'humanité se dévoile dans ses nuances les plus infimes, à l'approche de la catastrophe que tous redoutent sans parvenir à l'envisager.

10/2020

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Ma mère la terre, mon père le ciel

Huit mille ans avant notre ère, les glaces recouvrent la plus grande partie de la planète. Dans les îles Aléoutiennes, où pêcheurs et chasseurs affrontent la menace continuelle de la faim, naît la jeune Chagak, promise dès l'enfance à Traqueur de phoques, l'un des plus valeureux jeunes hommes de la tribu. Le massacre des siens par une horde de nomades va bouleverser son destin. Elle doit s'enfuir, seule dans un monde hostile, emmenant son petit frère de quatre mois. Sa vie sera dominée par l'appel de la vengeance... Cette épopée envoûtante, servie par une remarquable documentation, nous entraîne dans les commencements de l'humanité, au cœur d'un monde hanté par la violence, la peur, l'obsession de survivre, l'amour.

04/1999

ActuaLitté

Littérature étrangère

Portrait-robot. Ma mère/Mon père

Résumé de portrait robot mon père : " L'homme que je connaissais ou croyais connaître n'était qu'une part de cet autre que personne ne connaissait. " Comment aimer un père apolitique ", l'écrivain Eberhard Meckel (1907-1969), finalement complice de l'idéologie nazie ? En exécutant sans faillir le portrait d'un être au fil du temps désemparé qui, entre romantisme, idéalisme et catholicisme, fut incapable d'assumer ses contradictions, Christoph Meckel pose aussi la question de l'héritage des pères aux fils après la chute du Troisième Reich. Publiés pour la première fois en diptyque tel que l'imaginait son auteur à l'origine, ces deux récits, écrits à vingt ans d'intervalle, radiographient l'univers intime de l'Allemagne d'hier et le séisme mental auquel son peuple dut faire face. Résumé de portrait robot ma mère : " Je n'ai pas aimé ma mère. " Phrase tabou d'un fils qui déplore la froideur bourgeoise d'une mère au protestantisme prussien. Christoph Meckel dit son manque dans une langue sèche et cassante, reflet de celle qui était sans tendresse ni amour ; une femme prude, égoïste et arrogante dont la violence larvée le conduisit au désenchantement absolu. Publiés pour la première fois en diptyque tel que l'imaginait son auteur à l'origine, ces deux récits, écrits à vingt ans d'intervalle, radiographient l'univers intime de l'Allemagne d'hier et le séisme mental auquel son peuple dut faire face.

01/2011

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté