Recherche

Léonel Houssam, Yentel Santitre

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Manifeste de l'acharniste. Suivi d'une Ville à Deux

Il faut le dire : l'Humanité se divise en trois catégories et non deux : ceux qui croient béatement en l'avenir, ceux qui s'en remettent à un intermédiaire divin ou terrestre pour les sauver et il y a ceux qui vivent pleinement l'extinction, en toute conscience. Ces derniers peuvent tout à fait sombrer dans une longue et douloureuse dépression, mais ils peuvent aussi décider d'en savourer tous les instants (tant qu'on leur prête santé), d'en observer les nouveaux paysages, les nouvelles catastrophes et reconnaître que ce n'est pas l'Homme qui dirige la vie sur Terre mais que c'est l'Univers et ses équations écrites depuis toujours et qui perdureront au-delà de l'extinction en cours de l'Humanité sur cette planète et dans cette dimension. "Loin de nous l'idée d'exposer une colère. Il s'agit surtout d'offrir une solution radicale pour s'extirper du marasme, de la folie et de la promiscuité provoqués par la vie sur Terre". Manifeste de l'Acharniste est un texte sonique qui permet de passer d'un état d'immobilisme morbide à un exercice de haute-voltige dans l'inconnue... Il est suivi d'Une Ville à Deux, une sorte d'observatoire photographique et poétique de nos sociétés post-industrielles en prise avec le déclin économique.

10/2017

ActuaLitté

Musique, danse

Noir Désir. Post-mortem

Fort d'une longévité rare, Noir Désir s'est imposé en trois décennies comme un maillon essentiel du patrimoine musical français. Des "Sombres héros" au "Vent nous portera" Bertrand Cantal, Serge Teyssot-Gay, Denis Barthe, Frédéric Vidalenc puis Jean-Paul Roy ont drainé dans leur sillage plusieurs générations de foules conquises par leur poésie en colère et leur rock revendicatif. Brutalement interrompue à la suite des événements tragiques de Vilnius en 2003, la carrière du groupe s'est officiellement éteinte en 2010. La carrière de ses membres, elle, se poursuit toujours, post-mortem. Léonel Houssam, ex-Andy Vérol, auteur d'une première biographie de Noir Désir en 2008, a choisi de raconter aussi l'après. Au fil de ses recherches, il a notamment croisé la route de Serge Teyssot-Gay. Entre entente et confiance, cette biographie est alors devenue un ouvrage hybride dans lequel chaque individu concerné, s'est passionnément impliqué. Serge Teyssot-Gay y livre l'essence des processus créatifs qui naissent des rencontres humaines et artistiques jalonnant son chemin. Avec leur éclairage, Theo Hakola, Paul Bloas ou encore Eric Arlix apportent également leur contribution à la construction de l'édifice. Avec Noir Désir, post-mortem, Léonel Houssam convie à une écoute nouvelle, décalée et personnelle de l'histoire singulière d'un groupe unique.

11/2019

ActuaLitté

Policiers

Les derniers cow-boys français

C'est une non-road story bousillée par mon incapacité à planter le décor. Ainsi l'auteur présente-t-il son livre, à classer dans les bibliothèques au rayon brûlant. Car attention, voilà du hardcore. Du méchant, du mauvais, du sale. Du pas correct, du nihiliste. Le genre de livre à ne pas donner à votre belle-mère. Ni à votre supérieur hiérarchique, à moins de chercher un motif de licenciement pour faute grave. Le sujet ? Un flic se fait virer par sa femme et cogne sur de sales petits vendeurs de shit. Dégoûté, il démissionne pour se jeter dans les bras d'un gourou, un énorme Black dont il tombe éperdument amoureux. Ensemble, dans une virée sans issue, ils vont rentrer dans un infernal cycle de décadence, physique et morale. Un livre déjanté et qui présente mal. Rien à voir avec la nouvelle chanson française. Mais à l'image, lui, du monde moderne.

12/2021

ActuaLitté

Décoration

L'ablation de mon prépuce mental

Lorsque deux artistes indépendants et reconnus comme des francs-tireurs de la création se rencontrent, cela donne naissance à ce livre. Les dessins d'Insolo habillés des textes de Léonel Houssam.

11/2021

ActuaLitté

Actualité et médias

Lionel

On a toujours eu tort de prendre Lionel Jospin pour un homme simple, transparent, terne et austère. Il faut, comme Claude Askolovitch, se plonger dans l'étrange histoire de sa vie pour comprendre pourquoi ce fin politique a eu, depuis toujours, le besoin absolu de se forger une armure. Dans quel but ? Sans doute pour échapper à son clan familial. Pour devenir énarque. Pour être digne de sa morale, de ses convictions, de ses fonctions, de la gauche, cette autre famille qu'il dirige et qu'il va finir par incarner... Dans cette biographie, Claude Askolovitch a voulu, aussi, raconter le destin d'un homme qui a menti sur son passé tout en étant obsédé par sa propre cohérence : d'où ce Jospin militant révolutionnaire infiltré au Parti socialiste de François Mitterrand, qui devint le premier dirigeant de ce parti sans avoir rompu les liens avec sa secte d'origine ; qui fut trotskiste et socialiste à la fois, écartelé entre sa vérité officielle et ses rendez-vous clandestins, prisonnier de toutes ses fidélités... En chemin, l'auteur éclaire les zones d'ombre d'un être secret et riche de tous ceux qui l'ont aimé et subi à la fois : son père Robert, immense tribun à l'éloquence inutile, ce pacifiste qui voulut changer le monde et ne parvint qu'à se tromper. Sa mère, Mireille, sage-femme et militante, qui imposa aux siens sa morale et son amour. Ses femmes : Elisabeth la fantasque, la première épouse, celle du Lionel radical, militant, plein d'espoirs encore et de tourments déjà ; Sylviane, la compagne de l'accomplissement, la philosophe qui complète un gouvernant enfin apaisé. Ses amis, notamment le plus inconnu d'entre eux, l'ami perdu : Michel Lautrec, son plus proche compagnon, un frère rencontré à 20 ans, un éducateur d'enfants qui lui enseigna la révolte, l'intransigeance, la révolution, et ne pardonna pas à Lionel de devenir un bourgeois, un " installé ". Voici le roman vrai d'un homme irréductible, qui prétend imposer ses conditions au monde. D'un politique à la fois construit et habité par des fantômes. D'une personnalité infiniment plus complexe, profonde, intéressante, lorsque l'on fait effort pour le connaître de l'intérieur, que ne permet de le supposer le masque qu'il s'est lui-même imposé.

08/2001

ActuaLitté

Livres 0-3 ans

Lionel : Lionel et le perroquet

Pour son anniversaire, Lionel a eu un perroquet qui s'appelle Joubert. Il est mignon mais il ne parle pas. C'est pas grave, Lionel va lui apprendre. "Pomme de terre" fait répeter Lionel. "Paracouette" dit le perroquet. Lionel essaie un mot plus simpe : "Maman". "Papulle ! ", répète Joubert. Oh non, il fait exprès ? ! Lionel va devoir être patient. Le petit lion imaginé par Eric Veillé prend le contre-pied des héros sages, pour faire rire les plus petits et leurs parents.

02/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté