Recherche

L'Echelle des styles. Le haut et le bas dans la poésie française à la fin du Moyen Age

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Dix poètes pour entretenir le goût de la poésie

Du 7 au 23 mars, le Printemps des poètes ouvre le bal aux vers, en vers, et contre tout. Parce que le goût pour la poésie dépasse amplement le seul plaisir solitaire d’une lecture intime, voici neuf auteurs à redécouvrir, neuf textes, traduits ou en français, dont les échos restent puissants aujourd’hui encore. 

ActuaLitté

Dossier

Le Grand Prix de l'Académie française

Prix annuel, créé en 1914, le Grand Prix de l'Académie française vient récompenser l’auteur du roman que l’Académie a jugé le meilleur de l’année. Doté de 10.000 € depuis 2016, il est habituellement décerné à la fin du mois d'octobre, au cœur de la rentrée littéraire.

ActuaLitté

Dossier

La librairie et le Label Lir : les raisons de la colère

Une étude réalisée conjointement par le ministère de la Culture et de la Communication, le Syndicat de la librairie française et le Syndicat national de l’édition, le rapport de la mission « Livre 2010 » et celui d’Antoine Gallimard, remis au cours de l’année 2007, ont souligné la fragilité de la situation économique des librairies indépendantes et préconisé de faire du maintien et du développement de ces entreprises une des priorités de la politique du livre. 

ActuaLitté

Dossier

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF)

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF) est une association créée en 1873 par le Cercle de la librairie pour être au service des éditeurs en facilitant leur développement à l'international, l'exportation des titres, mais aussi les achats de droits de traduction. Aujourd'hui, cette mission est sensiblement la même.

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

L'Echelle des styles. Le haut et le bas dans la poésie française à la fin du Moyen Age

Aux XIVe et XVe siècles, les doctrines du style se rattachent aux traités (Artes praedicandi, Pontificale romanum de Guillaume Durand) qui réglementent le discours dans des situations diverses. Les oeuvres de Machaut et de Deschamps s'en ressentent ; chez George Chastelain et Jean Molinet, l'influence des premiers humanistes italiens devient évidente.

06/2019

ActuaLitté

Histoire de France

Dominer et tenir la terre. Dans le haut Moyen Age

Barbare ? Informel ? Obscur ? En analysant la question foncière, ce livre démontre qu'au contraire le haut Moyen Age est une période inventive pour le droit. Du VIe au Xe siècle, durant lesquels la détention de la terre est le fondement de toute puissance, les terres publiques sont gérées de manière attentive : comment concéder la terre publique à des fidèles, afin d'éviter le risque d'accaparement ? Analysant le droit foncier, ce livre interroge les cadres et les concepts avec lesquels on parle de la terre dans les sociétés dites a barbares o et permet de dresser un portrait inattendu des sociétés du haut Moyen Age, plus attaché au formalisme juridique qu'on ne le croit couramment. Toutes les institutions foncières sont réexaminées et réévaluées ; des concessions aux églises à la colonisation agraire, en passant par les techniques d'enregistrement et de publicité foncière. En montrant ainsi un formalisme toujours plus affirmé et l'apparition d'innovations juridiques totalement inconnues du droit romain, ce livre propose une approche inédite des sociétés rurales du haut Moyen Age.

10/2020

ActuaLitté

Poésie

Anthologie thématique de la poésie française du Moyen Age

Voici une anthologie thématique de la poésie française du Moyen Age. Première du genre, elle est différente des recueils de morceaux choisis consacrés à la même période. Ceux-ci conduisent invariablement de la Chanson de Roland aux poésies de Villon. C'est un cheminement inévitable à travers les espaces clos des genres littéraires : espace épique, espace lyrique, espace romanesque, espace satirique, etc. Le lecteur progresse ainsi méthodiquement, soumis à la double contrainte de la chronologie et du genre littéraire. L'anthologie thématique procède tout autrement. Affranchie à la fois de l'histoire et des genres littéraires, elle propose des textes qui illustrent soit les grands thèmes de la poésie universelle, soit des motifs secondaires plus ou moins en liaison avec la vie et la civilisation médiévales. Ainsi trouvera-t-on au début Amour, Aventure, Beauté, Bonheur et, plus loin, Mort, Rêve, Tristesse, Vieillesse. Mais la couleur et la tonalité médiévales y sont apportées par des motifs tels que Chevalerie, Courtoisie, Croisade, Jongleur, Lèpre, Tournoi, Vassal. Parallèlement figurent des motifs qu'on ne relève pas d'ordinaire tels que Calembour, Fantastique, Humour, Mariage blanc. Ils présentent pourtant leur intérêt tant général que médiéval. Ce rapide énoncé laisse prévoir qu'outre les noms attendus et les souvenirs réveillés, on y fera aussi d'intéressantes découvertes avec la traduction de textes rares qui méritent d'être mis à jour. Telle quelle cette anthologie apporte une contribution originale à la connaissance de la poésie médiévale. Elle ne l'aborde pas sous la forme classique mais elle se prête selon le goût et l'humeur du lecteur à un parcours suivi, une promenade, une escapade.

01/1991

ActuaLitté

Histoire de France

La mort au Moyen Age. Les hommes et la mort à la fin du Moyen Age

Le but de ce livre est d'aborder les questions, concrètes et quotidiennes, que se posent les hommes sur la mort. C'est une histoire des morts plus que de la Mort, même si les objets de la mort débordent largement sur le "sacré". L'avertissement est encore nécessaire sur les limites chronologiques du thème. Seul le temps de la mort "personnifiée" est envisagé, disons pour simplifier du XIIIe siècle au XVe siècle, lorsque émerge le "macabre", que se généralise le testament et qu'avec lui s'expriment les exigences particulières des hommes. Tous les hommes ? Non ; les "masses" laissent peu de traces. Aussi est-il essentiellement question de ceux que les textes, les sources iconographiques et l'archéologie nous ont appris. Mais cela n'exclut pas l'homme ordinaire. C'est lui qui nous a intéressé, au détriment des élites. Mais n'étaient-ce pas elles qui donnèrent le ton ?

05/2019

ActuaLitté

Histoire de France

Veuves et veuvage dans le haut Moyen Age

Dans toutes les sociétés et à toutes les époques, la veuve prend une place particulière et le législateur doit à son sujet répondre à de multiples situations. Peut-elle ou doit-elle se remarier ? Lui en laisse-t-on le loisir on son destin lui est-il fixé? Avec quelles ressources vivra-t-elle son temps de veuvage, dans quelles conditions est né et s'est défini le douaire, qui lui assure une vie convenant à son rang et à ses besoins ? Conserve-t-elle un droit sur ses enfants, jeunes ou adultes ? Est-elle en mesure d'exercer le pouvoir après son mari ? Ces questions et bien d'autres ont trouvé des solutions diverses dans le droit hittite, chez les Grecs et les Romains, dans le monde juif, au Bas-Empire et dans le haut Moyen Age. En partant de saint Paul, dont les injonctions sont répercutées constamment au cours du premier millénaire, on peut voir comment l'Eglise et la société franque et germanique ont réagi à ces problèmes. Les princesses et les reines sont sans doute mieux connues, et leur étude, à défaut de satisfaire toutes nos curiosité, permet au moins d'aborder un sujet dont on peut à juste titre s'étonner qu'il vienne aujourd'hui seulement sur la place publique. Après les femmes en général, après les religieuses, il n'était que temps de se préoccuper du destin historique des veuves. Le colloque qui leur a été consacré à Göttingen en mars 1991 a réuni des historiens français et allemands ; il a permis d'apporter à la question un double éclairage et d'élargir encore le sujet. On y verra qu'après l'an Mil la veuve est par certains côtés moins bien lotie qu'avant, mais qu'elle ne perd pas son droit à l'initiative si son caractère l'y incite. neuf textes en français avec résumé en allemand, quatre textes en allemand avec résumé en français.

06/1993

ActuaLitté

Sciences historiques

Le pouvoir municipal. De la fin du Moyen Age à 1789

L'histoire de l'exercice du pouvoir municipal, au Moyen Age et à l'époque moderne, est en plein renouvellement aujourd'hui. Ce colloque international (Rennes, 2010) a donc pour ambition de faire le point sur ce sujet, tout en ouvrant un certain nombre de pistes. Il le fait en se penchant sur la situation de villes françaises très variées, de la Bretagne à la Bourgogne, mais aussi de Dunkerque au Languedoc, depuis le XIIIe siècle jusqu'au règne de Louis XVI. Au cours des siècles, le pouvoir s'y exerce dans un cadre institutionnel diversifié, mais non sans traits communs, même s'il doit faire face à des conjonctures changeantes. On s'est attaché ici à observer comment les municipalités urbaines tentent de prendre en charges les intérêts, parfois différents, voire contradictoires, de leurs concitoyens, en lien avec d'autres autorités, aussi bien religieuses que politiques. Dans ce cadre, elles cherchent à la fois à incarner une dignité, à garantir des privilèges et à rendre des services, au quotidien et dans les moments de crise. Quatre angles d'attaque ont donc été retenus pour mieux cerner le pouvoir municipal en action: son fonctionnement tel que le révèle l'analyse des rapports entre les pouvoirs et leur mise en scène dans la ville; les fonctions multiples exercées dans l'espace urbain; la participation des citoyens à l'exercice de ce pouvoir; les conflits suscités par son exercice, qu'il s'agisse de rivalités internes ou de confrontations avec d'autres instances de pouvoir. Tout au long de l'ouvrage, court donc la question des fondements de l'ordre dans la ville. L'édition des débats qui ont eu lieu lors du colloque fait ressortir convergences et divergences entre historiens et montre tout ce que peut apporter un échange scientifique à la réflexion collective.

03/2012

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté