Recherche

Katalin Bartha-Kovacs

Extraits

ActuaLitté

Philosophie

Diderot et Watteau. Vers une poétique de l'image au XVIIIe siècle

Comment rapprocher Diderot et Watteau, qui représentent deux conceptions artistiques foncièrement différentes ? C'est dans une perspective interdisciplinaire, au croisement de la théorie de l'art, de la critique d'art et des études littéraires que les essais rassemblés dans le présent recueil proposent une réflexion peu conventionnelle sur les perceptions de l'image au XVIe siècle. Au fil de notions difficilement définissables, telles que la mélancolie, le rêve, la grâce ou la légèreté, aptes cependant à s'ériger en concepts esthétiques généraux, les études réunies ici visent à tracer les contours d'une poétique de l'image. A travers ces catégories, qui peuvent en effet servir de lien entre Diderot et Watteau, l'ouvrage prétend porter un éclairage nouveau sur les questions artistiques et contribuer ainsi à la réinterprétation des notions propres à la théorie de l'art française de l'époque classique.

06/2019

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Rue Katalin

Ils s'étaient soudain rendu compte que le temps avait désagrégé leur passé, alors que durant leur enfance et leurs années de jeunesse, ils l'avaient considéré comme un ensemble compact bien cimenté". Budapest. Des années après la disparition d'Henriette en 1944, les membres de trois familles demeurent sous l'emprise ténue de sa présence. Et, d'outre-tombe, la jeune fille nous introduit dans la vie naufragée de ceux qui furent ses amis : Bálint, Irén, Blanka, M. et Mme Elekes... Qu'est-il arrivé pendant la guerre, rue Katalin ? Quels événements ont bouleversé l'existence de ses habitants pour toujours ?

04/2018

ActuaLitté

BD tout public

Quo vadis, Katalin ?

De nature inquiète mais l'esprit libre et indépendant, Katalin entend bien être seule maîtresse de son destin. La voici donc qui quitte le confort certes douillet mais ô combien austère de son pays natal, direction le Sud et la Ville Eternelle qui l'intrigue et la fascine depuis toujours. Sitôt arrivée, son enthousiasme et sa détermination se heurtent à une réalité loin d'être idyllique. Confrontée aux problèmes ordinaires de tout immigré fraîchement débarqué - trouver une maison, un travail, nouer des liens, etc. -, Katalin doit surtout surmonter une autre difficulté : être une femme dans un monde où les hommes dominent sans partage. Harcelée à tout bout de champ, l'opiniâtre jeune femme résiste, jusqu'au jour où le pire arrive... Avec l'humour caustique qu'on lui connaît et tout en pudeur et subtilité, Kati Kovács s'attaque dans Quo Vadis, Katalin au délicat sujet des violences sexistes. Mélange original de fiction et d'autobiographie, ce nouvel album est sans doute l'oeuvre la plus personnelle de la Finlandaise publiée à ce jour.

09/2021

ActuaLitté

Littérature française

Martha

De la petite sauvageonne du Missouri à Calamity Jane que de chemin parcouru. Avant d'être célèbre sans le vouloir, Martha va suivre bien des pistes, croiser bien des personnages. Toute sa vie, elle cherchera l'amour : celui de ses parents trop occupés à survivre, celui d'hommes trop préoccupés eux aussi par leur survie ou leur réussite dans cet ouest sauvage et violent, celui de sa fille enfin. Qu'aurait été sa vie si elle avait eu un minimum d'éducation et d'amour dans son enfance au lieu d'être cantonnée à un rôle de bonne à tout faire ? Si elle avait fréquenté un autre milieu que celui des soldats et des chercheurs d'or dans son adolescence ? La dureté de l'époque, les guerres indiennes et leur cortège de massacres, les hasards des rencontres et les coups du sort l'ont constamment ramené dans les bras de son pire ennemi, l'alcool. Suivons-la sur la piste de l'Oregon, avec les chercheurs d'or à Bannack, avec les Mormons à Salt Lake City, dans les rangs du 7° de cavalerie aux côtés du Général Custer, dans les salons et les bordels de Piedmont, Fort Laramie et Deadwood, dans les Rocky Mountains, au Texas sur les rives du Rio Grande, découvrons avec elle l'exposition Panaméricaine de Buffalo. Aimons la femme attachante et libre qu'elle fut.

04/2019

ActuaLitté

Littérature française

Martha F.

J'ai envie de comprendre soudain pourquoi j'ai renoncé, toute ma vie, à penser par moi-même, à décider de mon sort. Pourquoi je me suis vouée tout entière à l'accomplissement d'une vie, d'une œuvre qui n'étaient pas les miennes. Voilà les questions qui s'imposent à Martha, la veuve de Sigmund Freud, au terme de la correspondance qu'au soir de sa vie, dans la solitude de son exil londonien, elle vient d'échanger avec une journaliste américaine. D'avoir confié à cette jeune étrangère le récit de son existence lui fait apparaître sous un jour nouveau les cinquante-trois années passées dans l'ombre du grand homme. Celle que les biographes ont dépeinte comme la meilleure des épouses prend peu à peu la mesure de sa soumission. Devait-elle accepter de s'effacer, auprès de son mari, devant sa sœur, puis sa fille ? Lui fallait-il, pour lui complaire, renoncer à sa religion ? Et donnant la parole à cette femme que l'on a toujours réduite au silence, Nicolle Rosen en fait un témoin privilégié : de la vie de Freud d'abord, dont elle trace un portrait sans complaisance, de l'invention et de l'essor de la psychanalyse, de son temps aussi, qui a vu changer la face du monde. Mais ce roman est avant tout un travail de mémoire, comparable à une analyse, qui permet, enfin, à un sujet de parler en son nom.

09/2004

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Martha Peake

Au manoir Drogo, une ancienne et vaste demeure, le jeune Ambrose Tree écoute son vieil oncle lui raconter une bien étrange histoire : celle de Martha Peake, une jeune fille à la chevelure flamboyante, et de son père Harry, un ancien contrebandier devenu bossu lors d'un terrible incendie. Cette tragédie les a arrachés aux falaises déchiquetées des Cornouailles pour les précipiter dans les bas-fonds de Londres. Là, le destin va s'acharner et les séparer, forçant Martha à fuir vers le Nouveau Monde, agité en cette année 1775 par les troubles de la guerre d'Indépendance, tandis que Harry disparaît sans laisser de traces... Ambrose, fasciné et perturbé par cette ensorcelante histoire, ignore qu'il a un rôle crucial à jouer dans son dénouement...

10/2003

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté