Recherche

Josué Guébo

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Facilitateur didactique, classes de première. Aux chemins de Babo Naki de Josué Guébo

Si, depuis plus d'une décennie, un seul recueil de poèmes africains (Chants d'ombre de Léopold Sédar Senghor) est exploité dans les dasses de Première, avec plus ou moins de succès, il est grand temps que les professeurs s'intéressent à d'autres textes. C'est dans cette optique que nous leur conseillons Aux chemins de Babo Naki aux sonorités tout à fait nouvelles (...) En proposant ce facilitateur didactique, nous n'entendons que combler, de façon ponctuelle, un manque manifeste au niveau de l'étude des poèmes en vers libres. Il est hors de question de créer une situation de dépendance chez les enseignants qui, à terme, devront élaborer par eux-mêmes leurs fiches de cours de Lecture méthodique.

03/2019

ActuaLitté

Poésie

O divin Zibody

Ce livre exprime ce que les poètes traditionnels du sud-ouest ivoirien nomment un Wuégo ou encore un Lougboutou-wéli. Parole élégiaque, ce chant est dédié à Djaty Zibody, maître et repère du poète, allé sur les pas des ancêtres. Nourri à la sève de nombreux mythes krou, le texte chemine entre éloges, rapsodie et dénonciation. Un chant au long cours, invitant à méditer sur le sens de la vie et la portée des valeurs de courage, de beauté et de fidélité.

10/2019

ActuaLitté

Poésie

Aux chemins de Babo Naki

Entre le conte, le mythe et l'allégorie, cet ouvrage revisite l'aventure d'un chasseur que ressuscitèrent ses sept fils. La réappropriation du mythe permet une immersion à travers les fréquences de la suggestion, selon une parole qui pose la question de l'inaudible autant que de l'invisible. Le verbe, ici souvent incantatoire, révèle une écriture très intense en couleurs et températures. Aux chemins de Babo Naki se parcourt comme un itinéraire initiatique et une galerie d'images où se font jour, à la fois, la parole traditionnelle ainsi que son ombre insoupçonnée : le chant d'oracle !

02/2019

ActuaLitté

Littérature française

Chroniques africaines et aphorismes

Chroniques africaines et Aphorismes est une oeuvre d'introspection sur la dynamique de la vie en société. Elle questionne les motivations des attitudes et des concepts forgés qui sous-tendent l'hégémonie des peuples. Josué GUEBO indexe sans faux-fuyant les cloisons, les barrières rigides, les discriminations entre sociétés ainsi que les querelles, parfois dérisoires, qui les rongent. Et pourtant, dit-il, " les cultures sont trans-humaines, passagères et mortelles ", appelant à " l'homogénéité culturelle ". L'auteur interpelle les consciences sur le fondement de la justice, sa légalité et non ses penchants à géométrie variant selon les latitudes ou les humeurs. Il y fait l'exposé de son attachement au respect de toute vie. Les aphorismes quant à eux, invitent à la méditation sur la vie. Une oeuvre humaniste, promouvant la liberté et l'universalité des lettres, appelant au rejet des narcissismes culturels et des paternalismes, remémorant et revivifiant la lutte panafricaniste, la renaissance, l'intégration la paix, l'unité et le développement du continent africain.

12/2018

ActuaLitté

Histoire internationale

Les sommeils des indépendances. Chroniques pour une Afrique intégrée

"La référence ironique au Soleils des indépendances et à son divin auteur Kourouma, ne peut échapper au lecteur. (....) Tout le livre est donc porté, au fil des textes, par une question : qu'avons-nous fait de nos indépendances ou encore, que faisons-nous dans nos indépendances Tout se passe comme si nous y dormons d'un sommeil de juste, même si les nuits sont souvent agitées, même si nos sommeils sont toujours agités. Et rude sera le réveil, quand viendra le temps du bilan, au jugement de l'histoire. Lever la tête c'est enfin garder confiance. Malgré tout. Chaque texte de ce recueil nous invite à nous tenir debout, sur la brèche ; à ne pas confondre la "critique de soi" et l'autoflagellation : "Bien qu'on reconnaisse le Fakir à la mortification, écrit Guébo, tout acte de mortification ne fait pas de nous des fakirs."" Préface du Pr. Alphonse Voho Sahi.

01/2016

ActuaLitté

Théâtre

Le blues des oranges. Halo en 15 planches

Les Noirs, les Blancs et les autres hommes se regardent d'un oeil mauvais. Les oranges elles aussi sont en colère. Est-il vrai que l'on a choisi de modifier l'identité orange ? Est-il vrai que charlatans et scribes ont chatouillé la poudre ? Est-il vrai que se sont affolés, plans et armes de guerre ? Certaines oranges se disent Auttoques, les autres Allaux. Mais qui sait si les Auttoques renonceront à leur préséance ? Qui sait si elles se soumettront à l'insolence d'oranges nées de la dernière pluie ? Le feuillage sent le soufre ! L'Inattendu, sceptre immatériel, se tient pourtant là, au coeur de la violence qui monte...

10/2016

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté