Recherche

Jeanne Cordelier

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Escalier F

L'enfance n'est pas toujours le nid douillet rêvé. Au sixième étage du 14, rue Hoche à Malakoff, une fratrie a subi, dans les années cinquante, les assauts d'un milieu familial violent. "On a toujours fait front, juchés sur le cheval imaginaire ailé que ma soeur et moi avions dessiné, elle le haut, moi le bas, sur les portes tristement blanches et écaillées du buffet de la cuisine. (...). Ensemble, serrés les uns contre les autres, nous n'étions pas qu'une nichée, qui se tenait chaud. Nous étions un bouquet d'arbres écorcés, qui souvent tremblait, mais jamais ne ployait." Le temps a passé. L'appartement s'est vidé et la mère poursuit sa tyrannie faite de plaintes, d'alcool et d'explosions de rage. Les enfants eux se sont dispersés, tenus par un amour fraternel rarement démenti. Dany, devenue romancière à succès, mariée à un homme parcourant le monde, raconte ses frères et soeurs et les chemins qu'ils ont pris. Apparaît alors, sans pathos ni faux-semblants, la vie et ses coups durs. Les rêves parfois. Une écriture aussi, faite de sensibilité et de force, qui rend toute leur dignité à ces êtres fragiles et pétris d'humanité qui ne demandaient qu'un peu de soleil.

08/2012

ActuaLitté

Littérature française

Hanoi Blues

Dans la touffeur et la moiteur de Hanoi, un homme et une femme déambulent parmi le dédale des ruelles grouillantes. Elle est française, femme de diplomate, lui est vietnamien et peintre. Leur amour est sans lendemain, à moins d'un changement radical, à moins qu'avec la statue de Lénine, le régime en place soit déboulonné. Alice et Khanh y pensent et agissent en conséquence, aux risques de leur liberté et de leur vie. "Chère Madame, À travers votre écrit les lecteurs peuvent mieux connaître le Viet Nam, son peuple, son âme au temps présent... À mon avis, depuis la fin du temps colonial, aucun auteur européen n'a essayé de refléter notre pays dans sa vie intérieure. À ce titre, votre roman fera date. Vous avez su appréhender la vie, les mœurs et coutumes vietnamiens souvent difficiles à saisir pour un occidental...Votre, Tin"

03/2005

ActuaLitté

Littérature française

Suzette

Dans la France d'après-guerre, Andrée, une jeune ouvrière tombe enceinte alors qu'elle est encore mineure. Mariée trop jeune, sans le sou, sa vie de famille ne la rend pas heureuse. Pour adoucir la dureté du quotidien, elle s'enivre au vin rouge, son seul réconfort. Jusqu'au jour où elle fait la rencontre d'un médecin qui tombe sous son charme. L'homme, marié et bien plus âgé qu'elle, ne peut plus se passer d'elle. L'amourette vire en sombre affaire d'adultère lorsque le corps de la femme du médecin est retrouvé sans vie dans le bois de Boulogne. Ami du médecin, le commissaire Dupuy s'empare de l'enquête. Tenace, il compte bien faire la lumière sur la véritable identité du principal suspect. La misère s'avère être au coeur de ce drame atroce. Jeanne Cordelier parvient à plonger son lecteur dans une atmosphère oppressante, tendue jusqu'au dénouement final.

06/2017

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La Dérobade

La Dérobade raconte l'histoire de Marie, de son nom de trottoir Sophie, qui après une enfance difficile, a littéralement été jetée dans les bras d'un mac par ses parents. Jeanne Cordelier, dans ce récit autobiographique décrit, vues de l'intérieur ce que furent plus de quatre années de prostitution, les multiples facettes de cette vie, les nuits en garde à vue, les passes à la chaîne, les perversions de certains clients, la violence et la lutte pour s'en sortir. La Dérobade est un livre dur qu'une langue argotique des années 1970 vient malgré tout égayer et qui s'est imposé comme un livre majeur.

08/2012

ActuaLitté

Littérature française

Reconstruction

Personne n'a oublié la jeune femme de La Dérobade, l'enfer de son expérience, la violence de ses souvenirs. Un témoignage exceptionnel de sincérité sur la prostitution, salué unanimement par la critique : " Le livre de Jeanne Cordelier, c'est de l'or pur, c'est un grand écrivain " (Yvan Audouard dans Le Canard enchaîné). En voici, des années après, le " versant lumineux ", nous dit Benoîte Groult, qui préface ce texte bouleversant et allègre à la fois : le récit d'une femme qui reconquiert sa dignité et retrouve " l'ivresse d'exister, l'ivresse d'aimer ". Jeanne Cordelier nous livre l'histoire de sa Reconstruction, qui est aussi celle d'une passion absolue et réciproque pour un homme. Une passion que, ni les obstacles - et ils ne manqueront pas - ni le temps ne parviendront à banaliser. Un hymne à la vie, à l'amour mais aussi à la littérature, sans lesquels, sans doute, nulle reconstruction, n'eut été possible.

03/2010

ActuaLitté

Littérature française

Jeanne, Jeanne, Jeanne

" Je cherche Jeanne Valade, je fais chercher Jeanne Valade, il s'agit de ma mère, on m'a dit que c'est le nom de ma mère, quelqu'un la cherche pour moi, j'ai engagé quelqu'un pour la trouver, ce sont des gens dont c'est le métier, qui ont des connaissances dans la police, dans l'administration, qui peuvent retrouver des dossiers, ils savent contourner des secrets, ce sont des démarches qu'ils maîtrisent parfaitement, par exemple ils ont retrouvé le père de François Truffaut m'ont-ils dit, il y a plus de trente ans ils ont retrouvé le père de François Truffaut, un médecin à Genève, après un tournage François Truffaut leur avait demandé s'ils pouvait retrouver ce père dont il ignorait le nom et ils l'avaient retrouvé, ils ont mis un mois, à peine un mois, en un mois ils avaient le nom et l'adresse du père de François Truffaut. "

08/2000

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté