Recherche

Jean-julien Langlois

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

L'oiseau moqueur de Harper Lee, un chef d'oeuvre à la peau dure

L’histoire que raconte Jean Louise Finch, alors âgée de six ans, est devenue l’un des plus grands classiques de la littérature américaine. To Kill a Mockingbird, prix Pulitzer Littérature 1961, un an après sa sortie, est réputé pour son humour et sa chaleur, alors qu’il traite de viol et d’inégalité raciale.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

ActuaLitté

Dossier

Le Commissaire Maigret, figure historique de la littérature policière

Le retour du Commissaire Maigret, cette fois sous les traits de Gérard Depardieu, relance l’intérêt pour le personnage de Georges Simenon. À travers 75 romans policiers et 28 nouvelles, l’enquêteur a officié entre 1931 et 1972. Amateurs de vins — sauf le champagne — et fumeur de pipe, il aura connu bien des visages sur petit et grand écran. 

Extraits

ActuaLitté

Beaux arts

Jean Jullien

La première monographie consacrée à l'artiste français Jean Jullien et à son travail joyeux et plein d'esprit Immédiatement reconnaissable, le travail de Jean Jullien, connu pour ses représentations espiègles de la vie quotidienne, est d'une grande diversité. Ses illustrations font apparaître des personnages expressifs dans des situations qui parlent à tous. Organisé en trois chapitres ¿ Personnel, Collaborations et Public ¿, cet ouvrage explore l'approche artistique de Jean Jullien et couvre l'ensemble de sa carrière, de ses premiers partenariats à son évolution vers la peinture. Il permet également de comprendre son processus créatif à travers croquis et dessins inédits. Jean Jullien est un artiste français dont le travail est apparu dans de nombreuses expositions et publications, notamment le New Yorker, le Guardian et Télérama. Il a collaboré entre autres avec des lieux et des marques comme colette, le Jardin des Plantes à Nantes, Champion USA ou Petit Bateau.

06/2022

ActuaLitté

Droit

Dictionnaire des chasses. contenant l'explication des termes et le précis des règlemens sur cette matière

Dictionnaire des chasses, contenant l'explication des termes & le précis des règlemens sur cette matière ... par M. Langlois,... Date de l'édition originale : 1739 Le présent ouvrage s'inscrit dans une politique de conservation patrimoniale des ouvrages de la littérature Française mise en place avec la BNF. HACHETTE LIVRE et la BNF proposent ainsi un catalogue de titres indisponibles, la BNF ayant numérisé ces oeuvres et HACHETTE LIVRE les imprimant à la demande. Certains de ces ouvrages reflètent des courants de pensée caractéristiques de leur époque, mais qui seraient aujourd'hui jugés condamnables. Ils n'en appartiennent pas moins à l'histoire des idées en France et sont susceptibles de présenter un intérêt scientifique ou historique. Le sens de notre démarche éditoriale consiste ainsi à permettre l'accès à ces oeuvres sans pour autant que nous en cautionnions en aucune façon le contenu.

02/2021

ActuaLitté

Musique, danse

Julien

Personnage discret et jaloux de sa vie privée, Julien Clerc accepte pour la première fois de se confier dans ce livre autobiographique. Je veux être utile retrace la carrière d'un mélodiste surdoué dont la carrière est jalonnée de tubes : de "La Cavalerie" à "La Jupe en laine", en passant par "Ce n'est rien", "Niagara", "Ma préférence", "Jaloux de tout", "Femmes, je vous aime", "La Fille aux bas nylon", "Mélissa". De nature réservée, il doit pourtant ses débuts à son audace : à 17 ans, sans aucune expérience dans la chanson, il se propose comme chanteur dans un groupe. Trois ans plus tard, attablé dans un café parisien, il se lève et déclare à voix haute qu'il recherche un auteur. Un homme répond, c'est Étienne Roda-Gil. Dans ces conversations menées par Sophie Delassein, Julien Clerc revient sur les temps forts de sa carrière, à commencer par la sortie de son premier 45-tours durant les chaudes journées de Mai 68, son rôle primordial dans Hair et l'écriture de ses premiers tubes avec le charismatique Étienne Roda-Gil. En marge de cette carrière éblouissante, Julien Clerc partage des souvenirs de sa "double enfance", liée au divorce de ses parents. Bercé par la musique classique chez son père, sa mère l'initie au jazz et à la chanson française. Cet éclectisme musical est l'un des multiples enrichissements personnels qu'il tire de cette séparation. Il évoque aussi avec beaucoup de pudeur ses idylles avec France Gall et Miou-Miou, son amour pour ses cinq enfants, ses passions irraisonnées pour l'équitation et la navigation. Au fil des ans, Julien Clerc a su rester un artiste de son temps, exigeant, curieux et généreux. Ce qui explique aussi la longévité de sa carrière. Il nous raconte ici les coulisses de son métier et la difficulté de demeurer au sommet de son art.

10/2013

ActuaLitté

Littérature française

Julien

Dans le contexte des années trente, Julien, quatrième enfant d'une famille de paysans montagnards, prend conscience au fil des ans qu'il n'est pas fait comme les autres hommes. Bien que doté d'une intelligence et d'un physique au-dessus de la moyenne de ses congénères, il ne peut pas s'affirmer complètement, relativement à la taille de son organe génital, si petit qu'il installe en lui un complexe rédhibitoire qui va lui pourrir la vie. Il ne pourra jamais connaître la plénitude d'une relation sexuelle réussie. Toute sa vie, tous ses actes, seront conditionnés par ce besoin inassouvi. Il ira jusqu'au bout de son calvaire. Il connaîtra l'injustice, l'amour, la haine et la rancoeur. Une vie entière à vouloir être un homme et ne jamais le devenir. Et pourtant, les femmes l'attiraient.

10/2015

ActuaLitté

Critique littéraire

Jean et Julie ou l'histoire philosophique et amoureuse de Jean d'Alemebert et Julie de L'Espinasse

Jean d'Alembert naquit, à Paris, le 16 novembre 1717. Le nouveau-né fut déposé sur les marches de l'église Saint-Jean le Rond, puis confié à la famille d'Alexandre-Nicolas Rousseau, vitrier, établi rue Michel le Comte. Brillant élève du collège des Quatre-Nations, il se distingua en mathématiques et fut associé astronome adjoint à l'Observatoire dès 1741. Il collabora avec Diderot à l'Encyclopédie dont il rédigea Le Discours préliminaire. Célèbre et respecté, il anima en 1754 le salon de Marie du Deffand, où il rencontra sa nièce, Julie de l'Espinasse, elle aussi enfant naturelle. Jean et Julie s'aimèrent et vécurent, bientôt, dans le même immeuble, rue Saint-Dominique. Julie y ouvrit son salon. Elle mourut, phtisique, en 1776. La personnalité et les passions de Julie de l'Espinasse furent idéalisées au XIXe siècle sous l'influence de Sainte-Beuve qui préfaça ses lettres. La vérité est sans doute plus douloureuse et plus belle. Quentin Debray a cherché, au-delà de la légende, les lumières et les inclinations, les tourments et les bonheurs — quand l'intelligence rejoint la tendresse.

04/2019

ActuaLitté

Littérature française

La Mort de Martin Langlois

Martin Langlois, homme ordinaire mais imaginatif, s'interroge sur la mort : la sienne, celle des autres, la mort d'hier, la mort d'aujourd'hui, la mort héroïque, la mort pathétique, la mort ironique, la mort naturelle, la mort accidentelle, la mort criminelle, la mort comme fin de tout, la mort comme début d'autre chose... Tour à tour étonné, sidéré, horrifié, amusé, il fait de son obsession la véritable héroïne de ce texte. Et si, nous parlant de la mort, Martin nous parlait de la vie ? de notre vie ?

06/2014

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté