Recherche

Jean-Yves Boulic

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

Banquet pour tout le monde : Astérix et Obélix ont 60 ans

Les deux Gaulois les plus célèbres du 9e art fêtent, en 2019, leur 60e anniversaire : le 29 octobre 1959, le scénariste René Goscinny et le dessinateur Albert Uderzo présentent au monde un petit Gaulois, accompagné par son ami, plus... enveloppé. Rapidement, les deux héros deviennent les figures majeures du journal Pilote.

ActuaLitté

Dossier

L'oiseau moqueur de Harper Lee, un chef d'oeuvre à la peau dure

L’histoire que raconte Jean Louise Finch, alors âgée de six ans, est devenue l’un des plus grands classiques de la littérature américaine. To Kill a Mockingbird, prix Pulitzer Littérature 1961, un an après sa sortie, est réputé pour son humour et sa chaleur, alors qu’il traite de viol et d’inégalité raciale.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Goncourt de la biographie

Dès 1980, l'Académie Goncourt se dote d'une bourse pour soutenir les auteurs de biographie : Jean Lacouture reçoit la première récompense pour son ouvrage François Mauriac, consacré à l'auteur d'Un Nœud de vipères et publié par les éditions du Seuil. Devenu un Prix Goncourt au même titre que le Goncourt de la nouvelle, par exemple, le prix est désormais remis chaque année par les académiciens, au cours d'une cérémonie organisée à Nancy pendant l'événement Le Livre sur la Place.

Extraits

ActuaLitté

Beaux arts

Jean-Charles Bouloc

Ce bel ouvrage est la monographie du peintre Jean-Charles Bouloc. Jean-Charles Bouloc est né le 25 novembre 1930 dans l'Aveyron en France. Après des études secondaires, puis les Beaux Arts, il part découvrir le monde. A l'âge de 18 ans, commence une jeunesse voyageuse, vouée à la peinture et au dessin. Il ira en Afrique (Egypte, Sénégal, Ghana...), réalisant des portraits, participant à l'expédition ethnologique de Lhote en 1956, puis mène une vie d'aventurier. Jean-Charles Bouloc retournera en Europe en 1957 pour s'y marier. Il aura une fille, Virginie. Les voyages reprennent au Brésil, en Afrique du Nord. En 1962, de retour à Paris, où il a créé une boîte de nuit. Il y rencontre Laiza et Francis Sandford, rencontre qui va l'emporter vers le Pacifique. Il débarque à Tahiti le 13 juillet 1962. Il a mis fin à son mariage et s'installe à Bora Bora. Ses premières années en Polynésie sont marquées par de nombreuses rencontres d'îles en îles, par son goût de peindre, ses premières expositions et le décès de sa fille en 1963. Il s'applique à découvrir les îles Polynésiennes, peint en s'imprégnant de son environnement. Sa première exposition à la Galerie Winkler date de 1964. L'année suivante, Jean-Charles Bouloc part aux Etats-Unis. Il restera trois ans à Hollywood, vivant de sa peinture, exposée à la Galerie MacKenzie où il aura le plaisir de rencontrer le peintre Andrew Wyeth. A son retour à Tahiti, il voyage à nouveau, aux Australes, aux Marquises puis au Cambodge. En 1969, il épouse Marguerite Liu, dont il aura deux fils, Stéphane et Dewi, et il ouvre une galerie d'antiquités orientales "Noa Noa" à Papeete. Il y expose sa peinture et celle d'autres peintres. Un de ses portraits sera choisi comme timbre officiel de la Poste de Polynésie française et obtient le premier prix de la Philatélie. Pendant trente ans, installé avec sa famille à Tahiti, Jean-Charles Bouloc, va quand même voyager abondamment en Asie (Cambodge, Vietnam, Chine, Indonésie...), élargissant le cercle, cette fois à la recherche d'étoffes, de tapis, d'objets de rituels, de céladon, de porcelaines pour alimenter sa galerie. Il reprendra ses travaux de peinture en 1980 et s'y consacrera totalement après la fermeture de sa galerie "Noa Noa" en 1990. Il exposait régulièrement à la galerie Winkler à Papeete. Jean-Charles Bouloc est mort début mars 2014 sur l'île de Tahiti.

11/2009

ActuaLitté

Littérature française

Il était une fois... Jean-Yves Bonnet

Ce DVD, long métrage d'1h15 retrace la carrière du fameux cavalier rouergat ; bien au-delà de " La Route du Sel " qui l'a fait connaître du grand public. Jean-Yves Bonnet, c'est avant tout cet étonnant homme de tradition qui a apporté un souffle nouveau au monde du cheval. Il aura été à la fois l'un des tout premiers civils formés au Cadre Noir de Saumur et un précurseur du tourisme ainsi que du spectacle équestres. Des milliers d'élèves du monde entier se sont succédés dans son centre de Salmiech pour se mettre à son école : " servir le cheval avant de s'en servir " ; pratiquer l'équitation en douceur, la haute école sans éperons. Tout un esprit qui, au fil de quatre ou cinq décennies, a hissé Jean-Yves Bonnet au rang de véritable mythe pour les cavaliers de tous horizons. Ce film lui rend hommage. C'est en même temps une véritable ode au cheval. Yves Garric compose là, sur les traces de Jean-Yves Bonnet pour qui il ne cache pas son admiration, un vrai poème équestre qui ravira tous les spectateurs, qu'ils soient ou non familiers du monde du cheval.

10/2019

ActuaLitté

Musique, danse

Dialogues contemporains. Les collaborations de Jean-Yves Bosseur

Le livre brosse un portrait original du compositeur Jean-Yves Bosseur à travers ses collaborations les plus récentes avec d'autres artistes : peintres, jazzmen, auteurs, artistes sonores, hommes de radio ou de théâtre, vidéastes... Et parmi les plus connus V. Molnar, H. Dorion, B. Butor, S. Beckett, D. Humair.. Chaque collaboration inclut un entretien avec le compositeur et son interlocuteur, une façon claire et vivante d'aborder les relations, multiples, que la musique contemporaine peut entretenir avec son temps, hors des salles de concert. L'approche ouverte de Jean-Yves Bosseur est en phase avec une culture du XXIe siècle qui rend les frontières poreuses entre les arts, et remet en cause le rôle et la place du compositeur. Jean-Yves Bosseur, né en 1947, a étudié la composition à Cologne (Allemagne). Il a été également directeur de recherches en esthétique au CNRS jusqu'en 2012. Compositeur prolixe, il a écrit de très nombreuses pièces pour les formations les plus variées. Il a reçu le Diapason d'Or pour La messe en 1998. Les collaborations jouent un rôle essentiel dans son travail, ouvrant la musique à des contextes culturels variés. Il est l'auteur de plusieurs livres qui témoignent de cette recherche : Musique et arts plastiques, Le collage d'un art à l'autre, L'oeuvre ouverte d'un art à l'autre, Musique et environnement, Musique et contestation...

05/2019

ActuaLitté

Actualité et médias

Ceux qui croient au Ciel et ceux qui n'y croient pas. 16 hommes et femmes politiques face à Dieu

Et Dieu dans tout ça ? Tout ça : c'est-à-dire la politique, les convictions, la gestion du quotidien, l'implication dans les affaires de la cité... Et Dieu : c'est-à-dire la relation, si singulière, qui unit l'homme à une transcendance, et qui définit l'idée qu'on se fait du Bien, du Mal, de la survie de l'âme, du néant... Dans ce livre-entretien, seize professionnels de la politique huit de droite, huit de gauche - racontent ainsi à Jean-Yves Boulic où ils en sont, dans leur engagement, avec Dieu, ou avec l'absence de Dieu... Car, comme dans le célèbre poème d'Aragon, on trouvera dans ce livre " ceux qui croient au Ciel, et ceux qui n'y croient pas... " A partir de leurs itinéraires respectifs, de leurs familles d'origine ou de leurs espérances, ils expliquent ici leur vision du sacré, du profane, du silence, de la foi, du bonheur, de la souffrance, de la mort... Leurs noms ? Roselyne Bachelot, François Bayrou, Christine Boutin, Marie-George Buffet, Jean-Pierre Chevènement, François Hollande, Alain Juppé, Bernard Kouchner, Jack Lang, François Léotard, Alain Madelin, Charles Pasqua, Nicolas Sarkozy, Catherine Trautmann, Hubert Védrine et Dominique Voynet.

02/2002

ActuaLitté

Littérature française

Scopitone. Jean-Yves Dahyoy... 36 années de rencontres au micro

Durant 36 années Jean-Yves Dahyot a donné un rendez-vous hebdomadaire à tous les auditeurs de "RBS" , devenue France Bleu Berry, pour laquelle il a oeuvré. Il a convié dans son émission Scopitone des artistes qui ont fait les beaux jours des années soixante - soixante-dix. Des chanteuses et chanteurs connus et reconnus qui, souvent, ont terminé la soirée au domicile de Jean-Yves pour y partager quelques mets de saveur préparés par son épouse Yolande. Il n'était pas rare d'y croiser Dick Rivers, C. Jérôme, Nancy Holloway, Pascal Danel, Annie Philippe, Billy Bridge, Chris Evans, Monikya, Noël Deschamps, Jean Sarrus, Pussy Cat ... Et bien d'autres encore. Il nous fait partager quelques-uns de ces merveilleux moments passés à l'antenne, ou en privé, avec ces artistes qu'il n'avait jamais cessé d'admirer. Jean-Yves nous a quittés en ce mois d'octobre 2020, emportant avec lui une part de la légende des années 60. Mais tout son esprit est bien là, dans ce livre plein d'humour, d'enthousiasme aussi, pour cette vie rêvée, celle d'un ouvrier berrichon qui a décroché les étoiles.

03/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

La littérature et l'esprit. Hommage à Jean-Yves Pouilloux

Montaigne, Rabelais, Proust, Queneau, Borgès, Paulhan... Les mots, les arbres, le regard. Mai 68 et le bouddhisme. L'université, la solitude, la poésie. Des amis, des élèves devenus maîtres ou professeurs. Un monde divers et ondoyant dont l'unité tient à celle d'une perception, à la vie d'un esprit universel et singulier dont la rencontre ne fut jamais sans conséquences. Cet hommage quête la présence de Jean-Yves Pouilloux, éveilleur, poète, passeur, lecteur des choses et de leur transfiguration artistique, théoricien de la littérature, ami.

10/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté