Recherche

James Welch

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur James Baldwin

Livres, actualités : tout sur James Baldwin

ActuaLitté

Dossier

Le centenaire du chef-d’oeuvre de James Joyce, Ulysse

Précédé par une histoire éditoriale tumultueuse et légendaire, Ulysse, le chef-d’œuvre de James Joyce, fête en 2022 le centenaire de sa publication. C'est en France, à Paris, que le récit trouve en effet sa forme définitive, confié aux bons soins de Sylvia Plath.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Roald Dahl

Livres, actualités : tout sur Roald Dahl

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Edith Wharton

Née en 1862, Edith Newbold Jones, mieux connue sous le nom Edith Wharton, a résolument marqué l'histoire de la littérature : elle fut ainsi la première femme à obtenir le Prix Pulitzer du roman, pour Le temps de l'innocence, publié en 1920. Après une enfance européenne, elle retourne à New York avec sa famille, qui jouit d'une situation très aisée.

ActuaLitté

Dossier

“Grands romans”, une littérature inoubliable

Les plus grands romans, tout simplement. Venus de toutes les époques et de tous les continents, ces ouvrages de la collection créée en 2006, se sont vendus à plus de 2 millions d’exemplaires. « Les Grands Romans, passionnément ! », tout simplement.

ActuaLitté

Dossier

Littératures de l'Imaginaire : questionner le monde de demain

Depuis le début de son aventure éditoriale en 2010, Scrineo a publié des romans imaginaires, portés par des auteurs et autrices exclusivement francophones – du steampunk à la dark fantasy, en passant par le fantastique et la SF. Les premiers titres ont permis de lancer une nouvelle génération comme Patrick McSpare et Olivier Peru, avec la série Les Hauts Conteurs (Lauréat du Prix des Incos 2012), Joslan F. Keller et Aurélie Laloum avec la série Via temporis et Marie Pavlenko et sa trilogie Le livre de Saskia

Extraits

ActuaLitté

Histoire internationale

C'est un beau jour pour mourir. L'Amérique de Custer contre les Indiens des Plaines (1865-1890)

Au début des années 1860, l'Amérique décide d'en finir une bonne fois pour toutes avec les Indiens. C'est principalement dans les Grandes Plaines que des tribus entendent résister à l'avancée des Blancs. La guerre de Sécession terminée, c'est à l'armée qu'incombe la tâche de régler le "problème indien". Ironie de l'histoire, le 25 juin 1876, le général Custer et son régiment sont anéantis par "l'ennemi" sur les rives de la Little Bighorn. Ce jour-là, Crazy Horse et Sitting Bull infligent à l'Amérique sa plus désastreuse défaite. Et pourtant, elle annonce la fin d'un monde : lors des années qui vont suivre, tous les Indiens finiront parqués sur des réserves. C'est la version indienne de l'Histoire que James Welch s'attache ici à faire revivre. Relatant par-delà les mythes et les malentendus un des épisodes les plus sombres de l'histoire américaine, il dit la fierté et le désespoir d'un peuple privé de ses droits, devenu étranger sur sa propre terre.

01/2022

ActuaLitté

Littérature étrangère

Il y a des légendes silencieuses. Edition bilingue

"Il n'avait jamais entendu vos histoires, jamais entendu celle que vous racontiez, celle de l'Indien fou, les cheveux noirs luisants suspendus à sa ceinture, ses oreilles perdues mystérieusement à Saint Louis dans cette ruelle dont personne ne se souvient vraiment et bien que le vent ait fermé ses oreilles pour de bon, il reste accroupi des heures devant le marécage, à faire des ricochets, à rêver d'une lune, aux nuits paisibles et à un amour pas tout à fait concrétisé avec une grande dame en coûteuses chaussures rouges". Jamais traduit jusqu'alors, Il y a des légendes silencieuses est le premier livre de James Welch, dont les Editions Albin Michel ont publié toute l'oeuvre (L'Hiver dans le sang, C'est un beau jour pour mourir, A la grâce de Marseille). Trente ans après sa parution aux Etats-Unis, cette oeuvre poétique d'une force saisissante, présentée ici dans une édition bilingue, invite à découvrir le talent d'un grand écrivain américain.

10/2002

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'hiver dans le sang

L'hiver dans le sang a marqué l'entrée en littérature de James Welch, aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands écrivains américains contemporains. L'auteur de Comme des ombres sur la terre et de A la grâce de Marseille révélait la singularité et la force de son univers. Ce roman de l'irrémédiable, fresque impressionniste d'un terrible déracinement, retrace la dérive d'un jeune Indien Blackfeet du Montana hanté par le souvenir de son père et de son frère. De bar en bar, de femme en femme, il erre dans un monde de désillusions. Au coeur de la détresse, il trouvera cependant dans le vide fascinant des grands espaces et le lien puissant avec le monde animal les derniers repères de l'héritage de son peuple. "L'Hiver dans le sang était, et est toujours, un texte majeur qui a inspiré toute une génération d'écrivains indiens, y compris moi. Plus encore, c'est un chef-d'oeuvre discret de la littérature américaine. oeuvre de majesté dépouillée, simple, riche, drôle et cruelle". Louise Erdrich (extrait de la préface)

10/2008

ActuaLitté

Littérature étrangère

Comme des ombres sur la terre

1870, nord-ouest du Montana. Les Indiens Pieds-Noirs ont installé leur campement sur les bords de la Two Medicine River. Au cours d'une expédition contre les Crows, leurs ennemis légendaires, les jeunes de la tribu vont devoir prouver leur bravoure. Et l'un d'eux gagner son nom et sa place parmi les siens. Mais jour après jour, une menace se précise, les hommes blancs sont de plus en plus nombreux, de plus en plus pressants... une question se pose alors : se soumettre ou résister ? Considéré comme un classique de la littérature américaine, le chef-d'oeuvre de James Welch évoque avec une rare force poétique un monde ancien qui assiste sans le savoir encore à son crépuscule. "Un texte lyrique et somptueux, empreint d'une forte et douce tristesse, sans le moindre souffle de nostalgie. James Welch ravive d'une plume de sang une parole vraie sur un génocide qui n'en finit pas de finir". Télérama "Véritable force poétique de la culture indienne, mêlant sans cesse le quotidien au surnaturel, ce livre bouleversant de tristesse réussit le tour de force d'être aussi un conte apaisant et lumineux, un de ces contes qui nous rendaient les nuits calmes et les rêves époques du temps où on ne savait pas qu'on était nés trop tard". Le Monde

06/2010

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Comme des ombres sur la terre

" Comme des ombres sur la terre est un texte lyrique et somptueux, empreint d'une forte et douce tristesse, sans le moindre souffle de nostalgie. C'est aussi une fresque historique, au rythme débridé et sensuel. James Welch remonte le temps, plonge à la recherche de ses racines, efface l'oubli. Il ravive, d'une plume de sang, une parole vraie sur un génocide qui n'en finit pas de finir... James Welch écrit parce qu'il est indien. Ni traditionaliste ni militant, et loin de toute mode passéiste, il construit, de poésie en fiction, une œuvre sensible, cruelle, poignante ". Martine Laval Télérama Traduit de l'Américain par Michel Lederer

03/2003

ActuaLitté

Littérature étrangère

A la grâce de Marseille

Charging Elk, un jeune Sioux, fait partie de la troupe du Wild West Show de Buffalo Bill, en tournée européenne à l'automne 1889. Par goût de l'aventure, il a quitté les siens et les grandes plaines pour partir à la découverte du monde des Blancs, ceux qui ont vaincu son peuple et qui lui imposent leur culture. Ainsi, chaque soir, à Paris ou ailleurs, lui et ses camarades jouent les Indiens sauvages et cruels pour le plus grand bonheur des foules. Mais c'est à Marseille que va se jouer son destin. Victime d'un accident, il s'enfuit de l'hôpital, sans savoir que la troupe est déjà repartie pour l'Italie. Commence alors pour lui, dans ce monde qui lui est inconnu, une longue série d'épreuves et de mésaventures dont une étrange histoire d'amour qui le poussera au meurtre et changera à jamais le cours de sa vie. Choc des cultures, déracinement, exil, sur un thème extrêmement contemporain et à travers l'émouvant portrait d'un homme, James Welch a réussi le tour de force d'écrire un roman passionné qui scelle la rencontre de l'Ancien et du Nouveau Monde.

05/2001

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté