Recherche

Jacques Hantonne

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Sports

Kessel, cheval de frime. Souvenirs d'un cheval extraordinaire pour un écuyer ordinaire...

Jacques Hantonne, cascadeur émérite au long parcours (plus de 200 films et fictions de télévision et plus d'un millier de spectacles) accueille dans son écurie un cheval supplémentaire, Kessel ! Ce cheval n'est pas fait pour le "métier", il lui manque le savoir-faire et les 100 kilos nécessaires à faire un cheval "en forme et en beauté"... Pourtant, il deviendra un cheval de spectacle de référence, obéissant (sans contrainte), confiant, respectueux et chaleureux ! Voici son histoire... Cascadeur pendant 30 ans (il a travaillé avec les plus grands !), Jacques Hantonne est, depuis quelques années, un romancier à succès, Il nous livre là, la vie et les aventures d'un cascadeur équestre vues par un de ses chevaux. Il nous fait découvrir l'envers des tournages et des spectacles ainsi que l'amour infini qui lie le cavalier à son monture. Jacques Hantonne est un amoureux des chevaux. Il a vécu d'eux, avec eux et pour eux. Il leur rend ici un hommage original et vibrant !

04/2015

ActuaLitté

Littérature française

Isabelle. Ci-devant baronne

Alors qu'elle est envoyée en mission afin de les convaincre de la bonne foi des Français, Isabelle se retrouve poursuivie par un groupe d'Iroquois. Ils veulent sa mort. Pendant cette traque effrénée pour leur échapper, Isabelle se souvient... Après le périple qui l'avait menée des terres indiennes du grand Nord à la Nouvelle-Orléans et que tout lui souriait, (elle est devenue Isabelle Celeyrou de la Mancelière, baronne de Saint-Farges), Isabelle revient en France, ignorant que les germes de la Révolution se répandent... Malgré ses titres et privilèges, toujours cavalière passionnée, elle restera " la Percheronne " ! Et il lui faudra voguer une nouvelle fois vers le nouveau monde, à la recherche de Natane, sa fille adoptive. Ce doit être sa dernière chevauchée, sa dernière aventure...

10/2018

ActuaLitté

Littérature française

1685

Le 18 octobre 1685 à Fontainebleau, Louis XIV prend l'une des décisions les plus graves de l'Histoire de France : il révoque l'Edit de Nantes. Rayant ainsi d'un trait de plume la liberté de culte, sur les conseils de son confesseur jésuite, le père La Chaise, et de son épouse morganatique Madame de Maintenon, conseils appuyés par quelques courtisans bien-pensants. Alors que les dragonnades qui durent depuis près de vingt ans se sont accentuées à partir de 1681, 300 000 Français de religion protestante seront torturés, spoliés ou violés.
Ceux qui réussissent à s'exiler emportent non seulement une partie de leurs biens, mais tout autant leur savoir-faire inégalable à l'époque.

11/2016

ActuaLitté

Littérature française

Loup de Boiscordes. Chevalier du Perche

Né au cœur du Perche, Loup de Boiscordes rejoint les Croisés à Jérusalem. Alors que le jeune écuyer remplit son service auprès du noble Robert de Normandie et en pleine bataille contre les Turcs, Loup sauve la vie de l'illustre Godefroy de Bouillon. Ce dernier, « … au nom de Dieu, de Saint-Michel et Saint-Georges… », fait immédiatement du nobliau un chevalier. Le même jour, parce que Loup a épargné la vie de son enfant, l'émir ennemi lui offre un merveilleux cheval : Tarik, le plus magnifique que les terres d'Orient aient jamais porté. Ces deux actes vont provoquer des jalousies plus que dangereuses… qui bouleverseront la vie de Loup jusqu'à son retour dans le Perche.

03/2015

ActuaLitté

Littérature française

Les chevaux de l'indépendance

Aventurière de l'Ouest, obligée de batailler pour sa survie, Isabelle « La bâtarde » tente de refaire sa vie après avoir quitté le Perche, cette province entachée par tant de drames et qu'elle aime toujours... « La Percheronne » galope en plein cœur de l'Ouest sauvage et participe à la guerre d'Indépendance qui fait rage. Isabelle n'hésite pas à affronter des truands de sac et de corde, rejoindre ou combattre les indiens qui déjà défendent "leur terre", chevauchant des montures inoubliables...

03/2015

ActuaLitté

Littérature française

Jacques

Je n'ai pas changé d'avis, je ne me suis pas réconcilié avec la société, et le mariage est toujours, selon moi, une des plus barbares institutions qu'elle ait ébauchées. Je ne doute pas qu'il ne soit aboli, si l'espèce humaine fait quelque progrès vers la justice et la raison ; un lien plus humain et non moins sacré remplacera celui-là, et saura assurer l'existence des enfants qui naîtront d'un homme et d'une femme, sans enchaîner à jamais la liberté de l'un et de l'autre. Mais les hommes sont trop grossiers et les femmes trop lâches pour demander une loi plus noble que la loi de fer qui les régit : à des êtres sans conscience et sans vertu, il faut de lourdes chaînes.

01/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté