Recherche

Jachym Topol

Extraits

ActuaLitté

Littérature étrangère

Une personne sensible

Bienvenue dans le Far East ! Dans ce road trip sans foi ni loi, servi par une prose puissante et imagée, Jáchym Topol invente les péripéties les plus folles pour déconstruire le monde contemporain. Mour est comédien. Il bourlingue dans les festivals de théâtre de toute l'Europe avec sa femme junkie et leurs enfants. Après un détour par le Donbass en guerre, où ils récupèrent Gérard Depardieu et son stock de beaujolais, ils décident de rentrer en Bohême. Mais Mour est accusé d'avoir assassiné son beau-père : il s'embarque alors dans une course effrénée à travers la campagne, qui culminera dans un grand finale burlesque. Du populisme à la menace russe, de la peur des migrants à la débrouille quotidienne, ce roman d'aujourd'hui secoue le lecteur, en un carnaval joyeux et déroutant.

01/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Zone cirque

Dans la Tchécoslovaquie d'après-guerre, un orphelinat religieux est repris en main par un groupe de soldats. Les garçons reçoivent trois sous d'instruction militaire avant d'être confrontés à l'invasion du pays par les troupes du pacte de Varsovie. Alors que la population organise la résistance, le jeune héros, Ilia, se retrouve enrôlé par une division de tankistes soviétiques dont la véritable mission, longtemps tenue secrète, consiste à rassembler les cirques ambulants pour transformer la région en un grand parc d'attractions socialiste..

09/2009

ActuaLitté

Littérature étrangère

L'atelier du diable

C'est un enfant de Theresienstadt, la tristement célèbre citadelle tchèque dont les nazis avaient fait un lieu de mort. Nous sommes au début du XXIe siècle. Il sort de prison. Il a tué son père, sans le vouloir, lors d'une dispute. En détention, il servait d'assistant au bourreau. Et pourtant, ce tout jeune homme est encore ingénu, romantique même. De retour chez lui, il retrouve le mentor de son enfance, Lebo, qui est né dans le camp et ne l'a jamais quitté. Ensemble, ils vont s'approprier la citadelle et y créer une improbable communauté New Age. Les touristes occidentaux affluent. Ce sont de jeunes globe-trotteurs obnubilés par la possibilité du mal absolu ou venant sur les traces de parents déportés. T-shirts Kafka, pizzas Ghetto et thérapies de groupe : l'entreprise est un succès, jusqu'au démantèlement du site par les autorités. Le héros parvient à fuir en Biélorussie où, dans le plus grand secret, un groupe d'opposants au régime se prépare à lancer un projet similaire. Mais les frontières du bien et du mal se troublent soudain, jusqu'au vertige.

10/2012

ActuaLitté

Littérature française

Popol

La vie en EHPAD au temps des restrictions de personnel. L'auteur vogue sur les vagues du temps, mélangeant les souvenirs de trois personnages avec leur temps.

01/2021

ActuaLitté

Critique littéraire

Merci Roland Topor

"Celui dont Jacques Sternberg a dit : "Sur la carte de l'humour, Topor commence là où le rire finit". Celui qui remarquait : "Le treizième travail d'Hercule : trouver un emploi". Celui qui songeait que "les nuits de la semaine restent à baptiser". Ce provocateur radical et illustrateur d'abîmes, ce maître du trait et du portrait, cet homme qui riait de nous et de lui- même, mais pas avec n'importe qui, c'était Topor. Merci Roland Topor." (Salim Jay). Homme de plume, de pinceaux et de télévision, Roland Topor provoqua la gratitude de tous ceux qui eurent la chance de découvrir ses dessins, ses peintures, son théâtre ou ses romans. S'appuyant sur ses lectures et des entretiens avec des artistes qui furent proches Topor, Salim Jay dresse le portrait de cet homme admiré par Fellini et Prévert, salué par Mac Orlan, adapté au cinéma par Polanski, et dont l'oeuvre demeure une des plus riches énigmes de la création contemporaine.

04/2014

ActuaLitté

Beaux arts

Topoi. Tome 1, Edition de luxe

Le premier volume de l'anthologie Topoï est consacré aux plantes. Leur traitement est typique de la manière de Claire Nicolet : observées, stylisées et invoquées, elles nourrissent son dessin attachant et polymorphe. Souffle continu, respirations ou appels d'air vers l'étrange, la végétation rythme la lecture des Topoï. Dans certaines pages, elle semble engloutir les traces d'une ville déserte ; ailleurs, sa présence rassure et rassérène. Elle ponctue discrètement les dessins ou envahit les vignettes. Les plantes se font motifs, silhouettes et décors, au coeur d'un langage graphique aussi clair que surprenant.

03/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté