Recherche

J'aime pas les actrices. Les aventures parisiennes de Victoria Reyne 6e arrondissement

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Les mots en boite : le livre et ses secrets de cuisine

Capter l’information au mieux, donner la parole aux professionnels, de sorte qu’ils puissent raconter, expliquer, commenter : voilà tout l’enjeu de cette nouvelle émission. Dans la lignée des podcasts réunissant interviews ou chroniques d’albums jeunesse, avec Vois Lis Voix Là, ActuaLitté poursuit son exploration des territoires médiatiques avec la voix. Les Mots en boîte.

ActuaLitté

Dossier

Présidentielle 2022 : les propositions des candidats pour le livre

L'élection présidentielle française, dont les deux tours se dérouleront le 10 et le 24 avril 2022, désignera l'homme ou la femme qui prendra la tête de l'État français pour les cinq années à venir. La profusion de prétendants et prétendantes signifie aussi un certain nombre de propositions pour convaincre, notamment dans le domaine de la culture et en particulier pour le livre.

ActuaLitté

Dossier

Désavoué par l'éditeur Albin Michel : le cas Éric Zemmour

Coup de tonnerre fin mai, la maison de la rue Huygens divorçait de son auteur star, le polémiste bien connu de CNews, et potentiellement candidat aux présidentielles de 2022. Eric Zemmour et Albin Michel, rejouaient la petite mélodie d’Hervé Villard, Capri, c’est fini. Caprice de l’éditeur devant la poule aux œufs d’or, différend politique plus que touchant à la politique éditoriale et finalement grand cas d’école : l’affaire Zemmour va de rebondissements en rebondissements.

ActuaLitté

Dossier

Le métier d'éditeur : mythes et légendes au pays des histoires

Comment l’industrie qui vend des romans, des albums, des récits fantastiques, terrifiants, pourrait échapper à faire elle-même l’objet d’histoires ? Pas la Grande Histoire Littéraire, que l’on invoque avec des majuscules, non. Celle des rumeurs, du qu’en-dira-t-on, entre bruits de couloirs et légendes urbaines.

ActuaLitté

Dossier

Les libraires font l'actu, l'information par les livres

Rendre aux libraires la parole, rappeler qu’ils sont au cœur des livres quand il s’agit de conseils de lectures, voici tout l’objet de notre dossier. Menée en collaboration avec Kube, producteur de box littéraires, qui sont réalisées en partenariat avec des libraires, cette rubrique entend apporter un double éclairage.

ActuaLitté

Dossier

Andreï Kourkov, symbole de la résistance ukrainienne par les Lettres

En l'espace de quelques heures, toute l'Europe a pris peur : la Russie décidait d'envahir l'Ukraine, contre toute attente – ou plutôt, confirmant les craintes d'un grand nombre d'observateurs. Et depuis le 24 février, l'écrivain d'origine ukrainienne, Andreï Kourkov prend la parole dans les médias. Loin d'un couple “Je vous l'avais bien dit”, l'auteur apporte explications et commentaires, comme il l'a fait à travers ses livres.

Extraits

ActuaLitté

Policiers

J'aime pas les actrices. Les aventures parisiennes de Victoria Reyne 6e arrondissement

Victoria renaude comme toujours dans le milieu du show-business. Elle est sollicitée par une actrice de renom, Irène Dune, pour jouer un petit rôle dans un film retraçant la vie de la comédienne. Elle se lance dans le projet mais ne renonce pas pour autant à son métier de détective. A la demande d'un célèbre avocat parisien, Victoria enquête sur la vie dissolue de son fils, garçon de bonne famille aux comportements inquiétants. Peu après, sa voisine, Rose Steinmann, est retrouvée assassinée chez elle. Elle a été scalpée et sa mort mise en scène de façon particulièrement macabre. Au festival de Cannes où Victoria se rend avec Irène Dune, une vieille actrice est retrouvée scalpée selon le même cérémonial. La jeune femme, troublée, se met à fouiller dans la vie de Rose. Mais le passé des autres a ceci de particulier : il vous ramène toujours à vos propres errances... Victoria Reyne dort à l'hôtel, aime la nuit, l'amour, Paris et la vodka. Sa vie sentimentale est chaotique, mais, les jours de grande solitude, il lui reste Alain Delon dans " Le samouraï ". Victoria est blonde bien roulée avec un métier d'homme : elle est détective privée. Dans son sac de fille, on trouve des talons hauts et un Walther P. 38.

04/2008

ActuaLitté

Tourisme France

Balade parisienne. 4e arrondissement

A travers cet ouvrage, partez à la découverte du quatrième arrondissement de Paris. Visitez des bâtiments historiques, des squares, des églises, des hôtels particuliers. Arpentez rues, avenues, boulevards et ruelles. Admirez des oeuvres majestueuses ! Découvrez des édifices disparus aux histoires incroyables ! Prenez le temps de voyager sans bouger (ou pas) de chez vous.

03/2021

ActuaLitté

Récits de voyage

J'aime pas les voyages. Aventures d'un anti-aventurier

Comment échapper aux griffes d'un douanier roumain sadique ? Comment perdre des touristes en organisant une chasse au trésor au fin fond de la Tunisie ? Comment survivre à l'extrême convivialité des toilettes vietnamiennes ? Comment résister à une sémillante guide chinoise qui veut vous emmurer dans la Grande Muraille ? Avec une bonne dose d'humour et un brin de nostalgie, l'intrépide Bruno Léandri revient sur ses souvenirs, traumatismes, ricanements, et autres stupéfactions de voyages...

04/2021

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

J'aime pas les clowns

En 1947, juste après la guerre, une jeune femme, à travers Berlin cabossé, entraîne sa fille vers un lieu mystérieux. "On va où ? Maman m'a dit : On va voir les clowns. Je lui ai répondu : J'aime pas les clowns, Oui mais celui là, c'est pas un clown comme les autres." Bien des années plus tard, la petite fille devenue grand-mère raconte à son petit-fils cette histoire pas comme les autres.

04/2015

ActuaLitté

Histoire internationale

La reine Victoria

Devenue reine à dix-huit ans en 1837, Victoria se montre tout de suite indépendante de sa mère et de l'amant de celle-ci. Elle règne seule, aimant les hommages et les fêtes avant d'épouser par amour un prince allemand, Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, avec qui elle aura neuf enfants. Leurs mariages avec des têtes couronnées valurent à la reine le surnom de "grand-mère de l'Europe". Energique et autoritaire, respectant le régime parlementaire tout en ne manquant pas de manifester ses opinions et ses préférences, adorée de son peuple - du moins après son veuvage en 1861 -, dissimulant sous un masque austère des caprices, des élans, des passions, Victoria a fortement contribué à l'aura de la monarchie qui subsiste aujourd'hui. Elle meurt en 1901. Son règne, l'un des plus longs de l'histoire, marqua l'apogée de l'Empire britannique, alors première puissance mondiale. Le portrait vivant d'une femme passionnée et d'une souveraine exemplaire.

06/2017

ActuaLitté

Histoire internationale

La Reine Victoria

La reine Victoria est née (en 1819) au lendemain de l'effondrement napoléonien et dans une Angleterre déjà engagée dans la révolution industrielle. Elle est morte (en 1901), après soixante-quatre ans de règne, quand son pays contrôlait le plus vaste empire qui fut jamais et alors qu'étaient perceptibles les premiers symptômes de déclin. Si elle n'a pas exercé le pouvoir effectif - les grands hommes d'Etat anglais du XIXe siècle se nomment Palmerston, Disraeli, Gladstone... -, elle partage pourtant avec Auguste, Périclès et Louis XIV le très recherché privilège historique d'avoir donné son nom à un siècle. Sous son règne, l'Angleterre a en effet connu une puissance matérielle, un épanouissement intellectuel et artistique sans précédents. Les idées d'égalité, d'émancipation des femmes, de tolérance religieuse, de progrès social (voire de socialisme) ont fait des avancées décisives, mais la part que Victoria prit dans ces bouleversements est modeste. Réticente devant l'innovation, approuvant l'extension de la domination de l'homme blanc sur le monde, apologiste de la femme au foyer (quoique mère peu prodigue de sa tendresse), elle n'incarne certes pas les valeurs de changement. En revanche, elle procure à son peuple ce que la fantastique machine économique anglaise est incapable de lui donner : elle est symbole d'unité, de stabilité, de permanence. Elle affermit un trône quelque peu malmené avant elle, elle tend aux élites traditionnelles comme aux hommes nouveaux et aux classes populaires un même miroir, qui se veut aussi un modèle. En particulier du vivant du prince Albert, elle incarne aux yeux d'une Angleterre angoissée, désorientée par ses triomphes, les valeurs menacées. Son exceptionnelle longévité fait le reste. Sa popularité, immense, ne connaît pas d'éclipse. Ne serait-ce qu'à ce titre, elle a joué un rôle historique considérable.

02/2000

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté