Recherche

J'écris à ma mère bantoue

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Livre à Metz 2022 : journalisme et littérature, “même pas peur” ?

Et si on osait le dire : Même pas peur ! Après cette période de crise sanitaire qui a favorisé angoisses et repli sur soi, une envie anime tout organisateur de manifestation : revenir à des temps joyeux, audacieux, s’ouvrir à nouveau aux autres, au monde. Rendez-vous du 8 au 10 avril 2022 !

ActuaLitté

Dossier

“Être soi-même ne devrait jamais poser problème”

Liberté d’expression, discrimination positive, morale : Vitaly Malkin décortique les grands enjeux de notre temps. Né en URSS, il a vécu mille vies : ingénieur, physicien, banquier, homme politique, philanthrope. Ici, il livre son regard lucide sur le monde et, indéniablement, vise juste !  

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur J.R.R. Tolkien

Né le 3 janvier 1892 en Afrique Sud, J.R.R. Tolkien est aujourd'hui reconnu comme l'un des plus importants écrivains de fantasy. Auteur de la trilogie Le Seigneur des Anneaux, il a créé autour de celle-ci tout un monde, des langues, une histoire, différents peuples et races, ainsi qu'une mythologie qui, tous, ont inspiré d'autres œuvres et créateurs.

Dossier

De l'écriture à la promotion, les auteurs se professionnalisent

Mis sur pied en 2017 par la Fondation pour l’Ecrit (FPEC), le programme destiné aux auteurs en début de carrière « De l’écriture à la promotion » a pour vocation d’offrir à ces jeunes plumes un aperçu complet des métiers du livre, un réseau, des témoignages de professionnels, ainsi qu’une connaissance du milieu littéraire et de la chaîne du livre.

ActuaLitté

Dossier

Le trône de fer : les livres de la saga A Song of Ice and Fire de George RR Martin

Le trône de fer est une immense saga d’héroïque fantasy qui s’inspire de la série des Rois maudits de Maurice Druon. C’est au début des années 1990 que Georges R.R. Martin commence à écrire Le trône de fer, le premier volume est publié en 1996. En 2007, la chaine de télévision HBO acquiert les droits d’adaptations. L’auteur lui-même participe à sa production et écrit le scénario d’un épisode par saison. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Virginia Woolf

Née Adeline Virginia Alexandra Stephen en 1882, Virginia Woolf grandit dans une famille aisée, où elle dispose d'un accès facilité à l'art et à la culture de son époque. Les disparitions de sa mère, en 1895, de sa demi-sœur puis de son père fragilisent toutefois son état émotionnel : elle devient sujette aux dépressions nerveuses. En 1915, elle publie son premier roman, The Voyage Out, après quelques années d'activité au sein du supplément littéraire du Times. 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

J'écris à ma mère bantoue

Yannick Zopani raconte l'histoire de Nguingul, qui a quitté l'Europe où il avait grandi pour aller avec sa famille à la rencontre de ses ancêtres les Bantous. Son manque de culture africaine mit ses aïeux africains en colère. Il essaya de se réconcilier avec eux, mais sans succès. Usée par les combats contre la pauvreté et la misère, sa mère y laissa la vie, après avoir mis toutes ses forces pour permettre à sa famille de survivre. Nguingul trouva alors un moyen de regagner sa terre de naissance en France, où il mena ensuite paisiblement sa vie. Jusqu'au jour où les rencontres amoureuses le firent basculer dans un nouveau cauchemar.

04/2020

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

A toi, ma mère. ...écris ta vie !

Nous savons bien comme il est difficile de dire, de se dire... Parce qu'on a peur de blesser, d'être mal compris, de ne pas trouver les mots, d'être exclu, de regretter, ou parce qu'on a un peu honte de parler de son cœur. Alors, on se tait. Le temps passe, les silences se colorent de souffrance, de solitude, et masquent tout simplement de grandes envies d'amour... Ce petit livre de vie a été créé pour répondre à ces envies-là ! Pour emprunter le chemin d'une communication simple et vraie. Simple, parce qu'elle serpente à travers des photos, des souvenirs, des gestes quotidiens. Vraie, parce qu'elle s'élève comme un témoignage d'affection. C'est un lien délicat qui relie une fille à sa mère. Parce qu'il plonge au plus profond de l'intimité, il peut se teinter, au fil des jours, de joies, d'agressivité, de jalousie, de manques. Pourquoi ne pas en dénouer les nœuds et l'enrichir solidement ?

05/2004

ActuaLitté

Beaux arts

Mantegna à Mantoue

Andrea Mantegna (1431-1506) est déjà célèbre quand il arrive à Mantoue en 1460, invité à la fastueuse cour des Gonzague. Il s'est formé à Padoue, l'un des foyers artistiques les plus vivants d'Europe, où l'on se passionne pour l'antiquité classique et la perspective. A Mantoue, Mantegna est chargé d'honneurs et de commandes. A commencer par le décor de la Chambre des Epoux (1465-1474) du palais ducal, véritable tour de force illusionniste, qui met en scène la cour des princes et courtisans dans un effet de trompe l'oeil total. Dans les années 1480, l'artiste enchaîne les oeuvres au souffle antiquisant, tels ses sculpturaux Saint Sébastien, où il mêle savamment monde romain et vie contemporaine, son ahurissant Christ mort, et ses Madones qui, entre intimité du sujet et effets monumentaux, renouvellent chaque fois les modèles traditionnels. Son ambitieuse série du Triomphe de César, chef-d'oeuvre de savoir humaniste, connaît un succès retentissant, prolongé par la diffusion de ses gravures. Parfois perçu comme un peintre au style trop formel, voire glacé, Mantegna est aujourd'hui salué pour la puissance dramatique de son imagination visuelle comme un visionnaire.

09/2008

ActuaLitté

Littérature française

La Trinité bantoue

Mwâna vit dans un pays au coeur de l'Europe, avec ses cousins blancs qu'il connaît bien. Certains parmi eux sont décidés à chasser les moutons noirs de leur territoire. La traque est lancée, les esprits s'échauffent. C'est dans ce contexte que Mwâna cherche un emploi. Et rien n'est gagné. Le jour où il décide de dépenser ses derniers centimes pour entendre la voix de sa mère restée là-bas, au Bantouland, sa vie se fige dans une parenthèse douloureuse. Mwâna ne la reconnaît plus. Ah Nzambé ! Il traverse des moments cailloux dont il sait malgré tout savourer le sel, grâce à son esprit vif et profondément joyeux, grâce à Ruedi le rouquin, à Madame Bauer la passionaria, ou encore grâce à Kosambela, sa soeur très catholique.

08/2014

ActuaLitté

Littérature étrangère

Ma grand-mère bantoue et mes ancêtres les Gaulois. Simples discours

Que représente aujourd'hui le mouvement de la négritude ? La réappropriation des " poupées noires ", à laquelle appelait le Guyanais Léon Gontran Damas, compagnon de Senghor et de Césaire, est-elle encore à l'ordre du jour ? L'héritage culturel, oral, d'une grand-mère bantoue devient-il suranné en ces temps de " mondialisation " et de " globalisation " ? Faut-il, pour féconder sa création, cultiver son, ou ses, identité(s) ? La francophonie constitue-t-elle un fructueux apport ou un obstacle à l'entreprise ? Que signifie le métissage ? Autant de questions que se pose Henri Lopes, en proposant des réponses qui ne ressortissent ni au domaine de la philosophie ni au domaine de la politique mais à celui de la création littéraire en ayant à l'esprit la singularité de la situation du continent noir. Des réponses en forme de " simples discours " pour le dire avec Paul-Louis Courier. Mais en nous éclairant sur les origines de la plus jeune des littératures, celle du continent le plus ancien, l'auteur s'adresse aussi à tous les écrivains et aux lecteurs de tous les continents. " J'écris pour dépasser ma négritude et élever ma prière à mes ancêtres les Gaulois; Gaulois de toutes les races s'entend, de toutes les langues, de toutes les cultures. Car c'est pour moi que Montaigne s'est fait amérindien, Montesquieu persan et Rimbaud nègre. C'est pour m'aider à déchiffrer l'Afrique que Shakespeare a fait jouer ses tragédies, que Maupassant m'a légué ses nouvelles. "

05/2003

ActuaLitté

Littérature française

Cris écrits

Rêves en caramboles, vérités secouées, pensées fantasques, éclats de songes, sursauts rieurs, tristes galipettes parsèment mes jours, les piquent, les picorent, jaillissent. Pas de notes ou contre-notes pour les jeter en cage ou les épingler comme je ne sais quel papillon rare sur un liège mortuaire. Ils dansent et se mêlent libres dans la pièce la plus claire de ma mémoire d'où ils sortent parfois pour prendre l'air. Je vous offre tous ceux qui ont voulu s'amuser à se montrer un instant sur les pages d'un livre, murmures, petits cris, gémissements éphémères, grimaces de nuages, rires adolescents... Ils ne vous encombreront pas longtemps mais vous indiqueront peut-être, sans le vouloir, des issues de secours. J.M. R.

05/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté