Recherche

Institut français

Extraits

ActuaLitté

Littérature

Beyrouth entre parenthèses

" Sur les photos, les personnes en keffieh, ce sont des Palestiniens ? - Non, ma famille. - Votre famille, ce sont des Palestiniens ? - Non, des Libanais. - Pourquoi alors les avoir couverts d'un keffieh palestinien ? " Contre l'avis de sa famille, le narrateur, un jeune franco-libanais, a décidé de se rendre en Israël. Arrivé à l'aéroport de Tel-Aviv, il subit, comme il s'y attendait, un interrogatoire de plusieurs heures. Les questions fusent et se répètent. "Comment s'appelle votre mère ? Comment s'appelle votre père ? Comment s'appelle votre grand-père ? Comment vous appelez-vous ?" La succession et la répétition des questions en éveillent d'autres chez le narrateur, sur son identité. "Est-ce bien moi ce moi, qui moi et qui je ?" Dans un texte court, avec un mélange de gravité et d'humour, Sabyl Ghoussoub interroge la question de l'identité. Il est nourri par l'absurdité des conflits du Moyen-Orient, l'état de guerre entre le Liban et Israël, ces deux pays qui ne se voient pas... Né à Paris en 1988, dans une famille libanaise, Sabyl Ghoussoub a fait sa scolarité en France, a vécu à Beyrouth de 2011 à 2015 puis est revenu à Paris. Photographe et chroniqueur dans la presse libanaise et française, il a été directeur du Festival du film libanais de Beyrouth. En 2019, il a été commissaire de l'exposition à succès "C'est Beyrouth" à l'Institut des Cultures d'Islam de Paris. Son premier roman, Le nez juif, paru à l'Antilope en 2018, a été très bien accueilli.

08/2020

ActuaLitté

Littérature

Après le monde

Novembre 2022. Un cyclone d’ampleur inédite ravage la côte ouest des États-Unis. Incapables de rembourser les dégâts, les compagnies d’assurance font faillite ; à leur suite, le système financier américain s’effondre, entraînant dans sa chute le système mondial. Plus d’argent disponible, plus de sources d’énergie, des catastrophes climatiques en chaîne, plus de communications... En quelques mois, le monde entier tel que nous le connaissons est englouti.Antoinette Rychner s’est inspirée des théories de la « collapsologie » pour bâtir ce roman. S’y déroulent en alternance les aventures de quatre personnages qui tentent de survivre dans une société condamnée à réinventer ses propres logiques, parfois au prix de la barbarie ; et une « épopée » chantée par deux femmes, le soir à la veillée.Ce récit des origines raconte l’avant et l’après-catastrophe, soulevant concrètement des interrogations politiques, humaines et sociales : l’humanisme est-il l’apanage des sociétés qui vont bien ? Ou est-il possible d’inventer, au cœur même du désastre, de nouvelles façons de vivre ensemble et d’habiter le monde ?Un roman visionnaire et inspirant, alors que les questions environnementales sont devenues incontournables.Antoinette Rychner est née en Suisse en 1979. Après des études à l’Institut Littéraire Suisse, elle se consacre à l’écriture dramatique et romanesque. En 2013, elle a obtenu le prix SACD de la dramaturgie de langue française pour Intimité Data Storage (Les Solitaires Intempestifs). Après cinq pièces de théâtre, un recueil de nouvelles et un roman épistolaire, elle a publié en 2015 son premier roman, Le Prix, dans la collection Qui Vive. Il a obtenu le prix Michel-Dentan et le prix suisse de littérature 2016, les deux plus importantes récompenses littéraires de Suisse romande. Après le monde est son deuxième roman paru chez Qui Vive-Buchet/Chastel.

01/2020

ActuaLitté

litterature francaise romans historiques

Suzie la rebelle dans la grande guerre

"Jeune fille de bonne famille promise à un beau mariage, Suzie a 16 ans lorsque éclate la Première Guerre mondiale. Son destin bascule. Livrée à elle-même et brûlant de se rendre utile, elle participe aux travaux agricoles, soigne un blessé et tombe amoureuse d’un jeune homme inconnu de ses parents. Elle découvre l’horreur des tranchées, mais aussi la difficulté d’être libre quand on est une femme. En 1916, pour supporter l’attente de celui qu’elle aime, elle intègre l’équipe de manipulatrices radio formée par Marie Curie et part en mission sur le front. Mais la chercheuse qu’elle admire est soupçonnée de trahison par les services du contre-espionnage français. Tour à tour révoltée et troublée, Suzie part en quête de la vérité, aidée par des femmes d’exception, pacifistes et féministes. Au lendemain de l’armistice, malgré leur travail acharné à l’arrière, les femmes sont renvoyées dans leurs foyers. Toujours rebelle, Suzie s’engage dans la recherche autour de la radioactivité. Alors qu’elle travaille à l’Institut du radium auprès d’Irène Curie, elle est approchée par un espion russe qui menace son fiancé, vulnérable et marqué par les combats. "

ActuaLitté

religion, théologie

Luther et la reforme ; de commentaire de l'epitre aux romains a la messe allemande

L'homme Luther, ses inquiétudes et son désir de refondation avaient fait l'objet, de la part de Lucien Febvre, d'une étude de référence, suivie d'autres analyses du temps long des Réformes. Il manquait encore en français un ouvrage envisageant la formation de la nouvelle doctrine dans ses dimensions simultanément religieuses et institutionnelles, sociales et culturelles. à cette fin, des spécialistes de la recherche historique et théologique, de l'humanisme, du livre et de la médiatisation, de l'iconographie, des lettres et des arts se sont attachés, sur une durée courte (1516-1526), à réinsérer Luther dans le Saint Empire de l'époque, à le réinscrire dans le monde universitaire, à le confronter, à des degrés divers, à d'autres acteurs majeurs des grands bouleversements — Charles Quint et Léon X, érasme et Eck, Hutten et Müntzer, Mélanchthon et Latomus. Cet effort fait aussi apparaître en pleine lumière des textes du Réformateur (le traité Sur les bonnes œuvres, le corpus des lettres, les « sermons »), trop longtemps négligés. Jean-Marie Valentin, Professeur à la Sorbonne et à l'Institut Universitaire de France, membre de la Deutsche Akademie für Sprache und Dichtung, est spécialiste de l'Histoire culturelle du monde germanique, en particulier des rapports entre religion, politique et productions esthétiques en contextes confessionnels. Du même auteur, nous avons publié l'étude sur Les jésuites et le théâtre (2001), consacrée à l'espace catholique du Saint Empire aux XVIe et XVIIe siècles.

ActuaLitté

validation des acquis de l'expérience

L'ABC de la VAE

Cet ABC représente une contribution originale, homogène, stimulante et relativement exhaustive de la VAE (validation des acquis de l’expérience) et de ses enjeux. A travers la définition de 80 concepts, il balise le champ sémantique de cette nouvelle pratique de formation professionnelle. Il a été réalisé par un réseau large de praticiens et chercheurs connus au niveau français pour leurs préoccupations ou leurs expertises professionnelles ou scientifiques autour de la VAE. Chaque entrée comprend une brève définition suivie d’un développement et d’une bibliographie. Un index et une bibliographie générale complète. Enseignant-chercheur en psychosociologie, Jean-Pierre Boutinet est professeur à l’Institut de psychologie et sociologie appliquées (université catholique d’Angers), directeur du laboratoire de recherches CAFORE (Carrières, formations et ressources humaines).

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Roi mon père

Un père de famille, universitaire, dont l'ex-femme ne respecte pas le droit de garde de ses deux fils, décide de les enlever. Tous trois s'exilent au coeur d'une région montagneuse et reculée, dans une bergerie désaffectée que le père a acquise auprès d'un vieil homme sous une fausse identité. Leur vie s'organise autour de tâches rudes, essentielles à leur survie. Les premières neiges et l'isolement sapent peu à peu le lien qui les unit. Malgré l'amour du père pour ses fils, malgré son rêve obstiné et fou de régénération dans la pureté des hauteurs, le manque maternel s'installe. Le père a bien rencontré une femme à qui il a acheté des chevaux et qui est devenue sa maîtresse, mais celle-ci s'est éprise de lui et représente une menace. Après avoir passé l'hiver de justesse, il n'aura qu'une obsession: mettre ses enfants à l'abri de toute présence féminine, au-delà de la frontière et de leur pays natal. Récit d'un amour infernal, d'une peur, et d'une rédemption impossible, ce roman est aussi une aventure métaphysique, l'odyssée d'un désastre où la nature détruit l'oeuvre, renvoie froidement l'homme à sa juste mesure. Né en 1970, Olivier Sebban est l'auteur d' Amapola (2008) et du Jour de votre Nom (2009, prix François-Victor Noury de l'Institut de France), deux romans parus au Seuil.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté