Recherche

Iliana Holguín Teodorescu

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Aller avec la chance

On aime beaucoup, aujourd'hui, les prévisions et bien peu le hasard, on vit, voyage, part même à l'aventure avec des certitudes, alors la chance ne sait où se mettre, elle reste abandonnée là, sur le bas-côté. Pourtant, j'ai trouvé en elle une charmante compagne de route - elle, la chance, qui entraîne dans son sillage d'innombrables rencontres et questionnements en tous genres. Quant au "où" et au "comment" , sachez que tout se déroule dans des camions et voitures, aux côtés de conducteurs qui m'ont prise en auto-stop au fil de leurs contrées sud-américaines, sur un itinéraire de précisément 9356 kilomètres.

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Aller avec la chance

On aime beaucoup, aujourd'hui, les prévisions et bien peu le hasard, on vit, voyage, part même à l'aventure avec des certitudes, alors la chance ne sait où se mettre, elle reste abandonnée là, sur le bas-côté. Pourtant, j'ai trouvé en elle une charmante compagne de route - elle, la chance, qui entraîne dans son sillage d'innombrables rencontres et questionnements en tous genres. Quant au "où" et au "comment" , sachez que tout se déroule dans des camions et voitures, aux côtés de conducteurs qui m'ont prise en auto-stop au fil de leurs contrées sud-américaines, sur un itinéraire de précisément 9356 kilomètres.

04/2022

ActuaLitté

Littérature française

Liliana, ailleurs, encore...

Jérusalem, 2006, Liliana, ailleurs, encore invite le lecteur à suivre, à travers ses carnets intimes, les séances de psychanalyse de Liliana, sa démarche, sa recherche, ses efforts pour se libérer et aller vers une autre vie, ailleurs... D'origine suisse allemande, élevée dans le protestantisme, Liliana est portée par un mouvement intérieur, une sorte d'aspiration vers le monde juif. Depuis longtemps, au sein de sa famille, elle pressent un secret, un non-dit qu'il lui faut découvrir. Elle décidera de se convertir au judaïsme et se lancera, sans trop y réfléchir, dans les méandres de la vie juive. Elle se mariera, rêvant de vivre avec sa famille, des enfants, des petits-enfants, dans le "pays de ses ancêtres". La vie la surprendra cruellement, lorsqu'elle découvrira qu'elle ne peut plus enfanter. Son mari, fils de déportés, lourd des souffrances, des silences et des abandons affectifs de ses propres parents - décidés, après la guerre, à vivre dans un mutisme aliénant -, lui fait revivre quotidiennement les traumatismes de son enfance. Il l'entraînera ainsi dans une relation sadomasochiste, d'où elle s'efforcera de sortir progressivement...

03/2012

ActuaLitté

Histoire internationale

Ileana. L'archiduchesse voilée

La longue vie de la princesse Ileana (1909-1991) est indissociable de l'histoire et de l'indépendance roumaines. Très populaire clans son pays qu'elle revit après un demi-siècle d'exil. très connue en Amérique où elle fut une figure de la Guerre Froide, elle restait ignorée jusqu'à ce jour du public français. Arrière-petite-fille de la reine Victoria, fille du seul Hohenzollern vainqueur en 1918, le second roi de Roumanie Ferdinand le Loyal, et de la célèbre reine tarie, elle fut aussi la soeur préférée de Carol II et la tante de l'actuel roi Michel. Belle et généreuse, guide des scoutes roumaines de l'YWCA, cette amie des moines, partagée entre la mer Noire et le château dit de Dracula dans les Carpates, se révéla une fondatrice d'hôpitaux, une bienfaitrice dès affligés et une patriote indomptable. Epouse d'un archiduc de la Maison d'Autriche apparenté aux Bourbons, mère de six enfants, elle subit l'hitlérisme, la Garde de Fer puis l'Armée rouge et le communisme. Fière et ardente, fréquentant l'élite de chaque camp, du Conducator Antonesco au Staline roumain, Gheorghiu-Dej. quel rôle joua-t-elle ? Fut-elle vraiment la tante rouge du dernier roi, entre naïveté et duplicité ? Artiste, écrivain, éditorialiste et conférencière de talent dans son refuge de la Nouvelle Angleterre, cette orthodoxe fervente, protégée par le président Kennedy, voulut répondre aux aspirations spirituelles de ses nouveaux compatriotes américains. Devenue moniale en Bourgogne, au monastère russe de Bussy-en-Othe, elle fonda aux Etats-Unis le premier couvent orthodoxe anglophone. D'un grand rayonnement, elle y mourut abbesse il y a moins de vingt ans sous le nom de Mère Alexandra. Les lecteurs en quête de spiritualité ou nostalgiques de la Grande Roumanie, les historiens de l'Entre-deux-guerres et des démocraties populaires, les marins et les scouts trouveront en elle une figure féminine de référence.

06/2010

ActuaLitté

BD tout public

La Mémoire d'Eliana

Dans sa campagne paisible, Jérôme se retrouve nez à nez avec une belle inconnue désorientée. Agression ? Accident ? Quoi qu'il en soit, elle a de toute évidence perdu la mémoire. Jérôme l'héberge pour la nuit. Puis, celle-ci portant conseil, il décide le lendemain de faire croire à la jeune femme qu'ils sortent ensemble. Tentant, non ? Oui, mais...

07/2021

ActuaLitté

Cinéma

Portier de nuit. Liliana Cavani

Cet essai interroge Portier de nuit, chef-d'oeuvre de Liliana Cavani, qui suscita bien des controverses à sa sortie en 1974. Il questionne l'esthétique de la cinéaste, la lecture qu'elle produit du nazisme, le lien d'amour qui lie un ancien bourreau et sa victime. A partir de la notion de "zone grise" forgée par Primo Levi, il ausculte la figuration des pulsions, les dédales de la mémoire, la représentation de situations extrêmes ainsi que le jeu transcendant de Charlotte Rampling et Dirk Bogarde. Lors des polémiques que le film engendra, la voix de Michel Foucault s'éleva. L'ouvrage de Véronique Bergen déconstruit la lecture foucaldienne et réarticule la question de la figuration de la Shoah à partir des positions de Claude Lanzmann. En analysant Portier de nuit, le livre approche l'oeuvre d'une cinéaste que Pasolini qualifiait d'"hérétique et de révolutionnaire". La caméra de Cavani sonde les mouvements du désir, des forces transgressives et les points de crise de l'Histoire. Dans Portier de nuit, elle découpe deux figures en marge, Max (Dirk Bogarde) et Lucia (Charlotte Rampling) dont l'amour fou, jugé malsain, déclaré pathologique, est condamné par tous durant la Deuxième Guerre mondiale et lors de leur retrouvailles douze ans après la Libération.

09/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté