Recherche

Ici et maintenant

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Dans l'univers d'Harry Potter, la fantastique aventure de JK Rowling

Depuis maintenant une vingtaine d’années, les histoires du petit sorcier et de ses copains magiciens ont provoqué un véritable miracle. Traduite en plus de 80 langues, la saga Harry Potter est un monde en soi, dont les ramifications s’étendent au-delà de l’imaginable.

ActuaLitté

Dossier

Peuples et civilisations : histoires en majuscule

Les Magyars sont-ils les descendants d’Attila ? Napoléon est-il le descendant d’Apollon ? Le récit des peuples et des civilisations se construit sur des mythes fédérateurs et galvanisants. L’Histoire c’est autre chose : c’est le « Je me souviens » du groupe. Comme tous retours vers le passé, c’est autant une nécessité qu’un danger. Comment raconter l’Histoire de Venise ou de l’armée italienne ? À travers ses hauts faits ou la réalité quotidienne ? Tous ces historiens nous éclairent grâce à un patient et rigoureux travail dans les sources. 

 

ActuaLitté

Dossier

“Être soi-même ne devrait jamais poser problème”

Liberté d’expression, discrimination positive, morale : Vitaly Malkin décortique les grands enjeux de notre temps. Né en URSS, il a vécu mille vies : ingénieur, physicien, banquier, homme politique, philanthrope. Ici, il livre son regard lucide sur le monde et, indéniablement, vise juste !  

ActuaLitté

Dossier

Essai littéraire : interroger le monde, en écrivain et écrivant

Il n’y a – fort heureusement – pas que la littérature dans la vie : on trouve des essais aussi. Des ouvrages qui pensent la société, s'appuyant sur les théories de la sociologie, de la philosophie, sur l'Histoire, l'ethnologie ou encore la psychanalyse, ils explorent un sujet avec une approche bien spécifique. Que serait Don Quichotte sans Lydie Salvayre pour redonner une énième vie à l'Hidalgo ?

ActuaLitté

Dossier

Les mots en boite : le livre et ses secrets de cuisine

Capter l’information au mieux, donner la parole aux professionnels, de sorte qu’ils puissent raconter, expliquer, commenter : voilà tout l’enjeu de cette nouvelle émission. Dans la lignée des podcasts réunissant interviews ou chroniques d’albums jeunesse, avec Vois Lis Voix Là, ActuaLitté poursuit son exploration des territoires médiatiques avec la voix. Les Mots en boîte.

ActuaLitté

Dossier

Le trône de fer : les livres de la saga A Song of Ice and Fire de George RR Martin

Le trône de fer est une immense saga d’héroïque fantasy qui s’inspire de la série des Rois maudits de Maurice Druon. C’est au début des années 1990 que Georges R.R. Martin commence à écrire Le trône de fer, le premier volume est publié en 1996. En 2007, la chaine de télévision HBO acquiert les droits d’adaptations. L’auteur lui-même participe à sa production et écrit le scénario d’un épisode par saison. 

Extraits

ActuaLitté

Poches Littérature internation

Ici et maintenant

La vie de Samuel Karnish, la quarantaine, est une sorte de gâchis aussi bien professionnel qu'affectif. Il fait la connaissance d'un jeune couple hassidique de Brooklyn, Aaron Brenner et sa jeune épouse Magda, dans l'avion qui le conduit au troisième mariage de son meilleur ami. Cette rencontre due au hasard va se muer en une véritable attirance et l'entraîner dans une aventure palpitante et complexe dont la finalité est d'en savoir plus sur lui-même. Robert Cohen révèle, avec un brio extraordinaire, une précision et un humour tranchants, les dangereuses profondeurs que cache la vie ordinaire, les désirs subits qui sèment la panique. C'est une comédie sur la vie, un roman exubérant, sur le thème de la croyance et de l'inconstance.

02/2011

ActuaLitté

12 ans et +

Ici et maintenant

"Le monde que j'ai fui est en ruines. Nous sommes ici pour préserver l'humanité de sa destruction. Si nous ne suivons pas les règles, tout ce qui compte disparaîtra : les amis, la famille, les rêves, l'amour. Ethan ne doit pas connaître mon secret. Que je ne viens pas d'un autre pays. Mais que je viens d'une autre époque." Romance impossible aux enjeux planétaires, thriller passionnant porté par deux héros inoubliables, le nouveau livre d'Ann Brashares a tout pour combler ses fans de toujours et captiver ceux qui ne la connaissent pas encore.

06/2014

ActuaLitté

Littérature étrangère

Ici et maintenant

Employé de classe internationale pour hôtel de classe internationale. C'est ainsi que l'hôtel Samarcanda entend recruter un nouveau groom. Maximo, dix-sept ans, trois poils de barbe, bien décidé à sortir de l'enfance, se porte candidat. Adolescent solitaire un brin obsessionnel, passionné par la lecture de revues scientifiques et fasciné par les mécanismes de sa pensée, qu'il observe pendant des heures, il est convaincu que cette expérience sera sa véritable entrée dans le monde des adultes. Comme souvent dans les romans d'apprentissage, rien n'est conforme à ce qui était prévu, et c'est tant mieux. Passé et futur se bousculent et forment un précipité subtil et drôle, où l'on résout à la fois le mystère de l'origine tout en sautant dans l'inconnu - l'amour peut-être ? Où l'on découvre aussi que personne n'est exactement celui qu'on croit : il faut être indulgent. Et même tendre. Ce court roman époustouflant de maîtrise, splendidement écrit, est une des plus belles choses qu'il nous ait été donné de lire sur l'art délicat de grandir.

02/2016

ActuaLitté

Théâtre

Ici et maintenant

Ce livre rassemble la majeure partie des textes (dont certains inédits) qu'Adamov a consacrés au théâtre à l'occasion soit de ses propres pièces soit d'oeuvres d'autres dramaturges parmi lesquels Bertolt Brecht, Sean O'Casey et John Arden. On n'y trouvera ni préceptes ni théories : Arthur Adamov n'a cure des ficelles et des trucs chers aux thuriféraires de la "pièce bien faite". Pas plus un message philosophique ou littéraire : c'est de théâtre qu' il s'agit ici. En revanche le lecteur pourra y découvrir une réflexion, qui se poursuit depuis plus de quinze années et qui a mené Adamov de la conception d'un théâtre "littéral", fondé sur la seule évidence physique des gestes et des mots, à celle d'un théâtre où se trouvent exposés et mis en question les rapports de l'homme et de sa société. Cette longue réflexion demeure continue. Le rapprochement de ces textes écrits à des dates et pour des objets différents l'établit : qu'il s'agisse de "théâtre, argent et politique", des fait divers ou des névroses, Adamov a toujours été d'abord préoccupé de découvrir ce qui unit l'individuel et le social et non ce qui les oppose. Ainsi, pour lui, le théâtre reste le lieu par excellence où montrer à la fois le plus général et le plus particulier, ou encore ce qu'il appelle l' "aspect curable des choses", ce qui peut être modifié, et leur "aspect incurable", ce qui est profondément enraciné dans l'homme. Infiniment claire et simple au niveau des intentions, il s'agit d'évoquer de grands mécanismes sociaux, la dramaturgie dont il se réclame est aussi compliquée, voire surchargée, dans ses démarches : il ne faut rien négliger de ce qui est le plus secret, le plus obscur dans l'homme, ses rêves et ses comportements morbides notamment. Le refus qu'Adamov oppose maintenant à l' "avant-garde" n'est donc pas schématique. Au contraire : c'est au schématisme de cette avant-garde qu'il s'en prend, à son caractère "simpliste et primaire". Car le théâtre dont il nous parle ici, avec lucidité et passion, n'exclut rien : y ont place l'individuel et le collectif, les actes et les rêves, le diurne et le nocturne. Animé, aujourd'hui comme hier, par la volonté de retrouver le concret, Adamov nous met maintenant en garde contre tout symbolisme, que celui-ci se réclame de l'avant-garde ou d'un soi-disant réalisme. Une importante série d'illustrations permet de montrer le rayonnement de son oeuvre dans le monde.

02/1964

ActuaLitté

Développement personnel

Etre bien ici et maintenant

Être ici et maintenant, c’est se sentir bien. La vie c’est maintenant !    Avons-nous déjà été ou sommes-nous capables de prévoir précisément ce qui va se passer dans la minute suivante ? Et pourtant, notre cerveau ne s’arrêtera jamais de supposer et de planifier des illusions futures.  Bon nombre de personnes ne se sont jamais posé la question et n'ont aucune idée de comment s'y prendre pour essayer de savoir où ils en sont, ou comment faire un changement. Est-ce vrai pour vous ? Avez-vous déjà découvert les secrets qui augmentent votre efficacité et qui vous font économiser des heures tous les jours ! La vérité est la suivante : Si vous voulez que votre succès dans des affaires monte en flèche et que l'ensemble de votre vie s'améliore ... Vous devez avoir une autre vision du moment présent ! Acquérir un état d'esprit d'acceptation nous aide à avancer dans la vie. De même, ne rêvez pas de ce que vous allez faire une fois que vous aurez gagné beaucoup d’argent, prenez votre temps pour réaliser vos désirs et vos souhaits.

07/2019

ActuaLitté

Littérature française

Ici et maintenant génération H

Ma mère est née au Vietnam, j'ai appris à marcher au Gabon, mes grands-parents sont corses, mon coeur est à Kingston, La Havane, Londres et Berlin. J'ai grandi dans un quartier où les cages d'escalier sentaient le couscous et le poulet massalé. Les vendeurs de fruits et de légumes ne vendaient pas que des feuilles de salade et des herbes de Provence. Ca dealait cher, ça criait fort, ça palabrait souvent, ça bédavait sévère. Les restaurants affichaient complet, qu'ils soient orientés chiche-kebab, cuisine orientale ou rasta ital. On était tous un peu débrouillards, un peu voyous, un peu rêveurs, vraiment tchatcheurs. Je buvais déjà du rhum de la Barbade quinze ans d'âge dans des verres en plastique made in China. Je l'achetais toujours chez l'épicier du coin. Il connaissait mes préférences caribéennes et faisait crédit dans ses bons jours. Je fumais du charasse indien, du double zéro marocain, de la bonne camerounaise et de la skunk hollandaise. Les voisins parlaient portugais, italien ou patois. Il y avait des Serbes et des Kosovars qui galéraient à joindre leurs familles séparées par la guerre. Tout le monde avait fait sa Marche des beurs et envoyé du riz en Ethiopie. Les plus anciens parlaient des sales boches et de Vichy, mais cela ne nous touchait plus. On était tous le métèque de quelqu'un. J'étais français.

07/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté