Recherche

Huguette Bouchardeau

Extraits

ActuaLitté

sociologie traites/textes/auteurs fondamentaux

Simone de Beauvoir

Simone de Beauvoir a marqué le XXe siècle, et singulièrement les femmes, par les livres qu'elle a écrits. Depuis l'adolescence, en effet, le désir d'être un grand écrivain a orienté sa vie. Mais elle est au moins aussi exemplaire par le couple qu'elle a formé avec Jean-Paul Sartre: couple amoureux, couple inventant de nouvelles formes familiales, morales et sociales, couple engagé dans l'histoire française et internationale, offrant l'image d'intellectuels impliqués dans les combats de l'époque. En filigrane de cette union, on peut lire les efforts d'une jeune bourgeoise, celle des Mémoires d'une jeune fille rangée, pour échapper à l'étroitesse de son milieu et s'affranchir des tabous. Une personnalité qui vivait avec avidité ses passions: les voyages et les découvertes de toute sorte, les rencontres bien sûr mais aussi les livres, le cinéma, le théâtre, la peinture, et plus encore la musique dont elle était devenue avec Sartre une véritable connaisseuse. Tout ceci joint à une autre passion qui peut paraître contradictoire des précédentes, celle de tout maîtriser avec une rigueur absolue: le temps accordé à chacune et à chacun, les textes à comprendre et à retravailler, les budgets, le rythme des vacances... Ce dernier caractère (sa schizophrénie, disait Sartre) lui donnant cet aspect un peu austère qui fut souvent interprété comme de la rigidité. Alors qu'elle sut être, de manière discrète, généreuse avec des inconnus, et adorée de ses amis. Tout l'intérêt de cette biographie passionnante que propose Huguette Bouchardeau est justement de rendre sensible la complexité de l'auteur du Deuxième Sexe et des Mandarins, et d'approcher au plus près sa profonde humanité.

ActuaLitté

biographies

Simone Signoret

Casque d'or, Thérèse Raquin, Les Diaboliques, Les Chemins de la haute ville, L'Armée des ombres, Le Chat, La Veuve Couderc, Les Granges brûlées, La Vie devant soi, L'Etoile du Nord... La liste des grands rôles de Simone Signoret est longue, ponctuée de chefs-d'œuvre, et raconte aussi bien le parcours d'une femme de son temps que l'histoire d'un pays. Pendant près de quarante ans, depuis l'immédiat après-guerre jusqu'à sa disparition prématurée en 1985, Simone Signoret a régné sur le cinéma français. De ses premiers grands rôles, où sa beauté atypique enflamme les écrans de l'hexagone, avant de conquérir le monde et le cœur d'Yves Montand, jusqu'aux dernières années, où elle fait du temps qui passe sa marque de fabrique, la star, qui était tout le contraire d'une star, a laissé une trace indélébile dans la légende du septième art. Femme de combats, l'actrice, auréolée d'un Oscar à Hollywood en 1960, a également participé de toute sa foi à ce qui justifiait aussi sa vie. A son aise sous les projecteurs comme dans les manifestations, elle était de toutes les croisades, contre la guerre et la bombe atomique, contre le racisme et l'intolérance... De ses origines juives, de ses histoires d'amour, de sa famille ; de son espoir toujours renouvelé d'une société meilleure, elle livrera quelques clés dans ses deux livres, La Nostalgie n'est plus ce qu'elle était et Adieu Volodia, mais sans véritablement lever le voile sur celle qui restera à jamais une figure mythique du XXe siècle. Une vérité que révèle cette biographie intime et documentée.

Tous les articles