Recherche

Hortense Dufour

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Port-des-vents

" Quand on naît femme, ici, il faut savoir tout faire. Aimer, accoucher, allaiter l'enfant, peiner au ménage, à la lessive, s'activer au plus dur : courbées sur la vase, les mains rougies, peiner au parc des huîtres et des coquillages ; renaître, mourir ici. "
A Port-des-Vents, village-îlot charentais bordé par l'océan, souffle un vent continu, ravageur. Parmi les habitants, une lignée de femmes puissantes, soudées, qui habitent une petite maison de pêcheurs. Les hommes de la famille sont morts. Le rude monde marin et les passions se sont chargés de ces morts-là. Les femmes, elles, rebâtissent sans cesse ce que le vent détruit. Chaque jour elles poussent la lourde brouette pleine d'huîtres. Elles sont les passeuses, se transmettant, immuablement, les gestes de la vie, de la maternité. Autour d'Adèle, l'aïeule, vivent quatre générations de femmes : Adrienne, Marjolaine, Indiana et Elena. Elles sont restées pour toujours à Port-des-Vents, sauf Elena qui s'en est éloignée et qui y revient quand les fruits du verger abondent ; les étés à Port-des-Vents sont splendides. Il y a celle, enfin, par qui tout est arrivé : Adrienne. " Tout est de la faute de la belle Adrienne. " Car à Port-des-Vents, les passions sont dévastatrices...

05/2017

ActuaLitté

Romans de terroir

Le jeune homme sous l'acacia

Loin, loin du hameau. Loin. Là où il naîtrait à part entière. Cet enfant si beau, si singulier, a semé le trouble dans cette famille de propriétaires terriens. Le malheur d'être né trop tard... Pendant son enfance, Michel, baptisé "Bel Ange" par Tante Didine, ne connaîtra l'affection, la douceur, la poésie des choses qu'auprès d'elle ; et le bonheur à l'ombre d'un acacia où il s'adonne à sa passion du dessin. Plus tard, il rompt avec le hameau pour suivre ses études près de La Rochelle. Un "nouveau monde". Là, il habite chez Rose, une vieille dame adorable, éprouvée par la vie, malmenée par son entourage. Comme Didine... Alors Bel Ange, par son esprit rebelle, son inclination pour les plus fragiles, son insolente jeunesse, va bousculer l'ordre des choses. Et faire souffler un vent de liberté dans l'existence de celle qui est devenue sa protégée...

05/2018

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Ces jours heureux

Voici un nouvel été. Le parfum du vent, le sel de la mer au loin, le genêt sauvage et la résine des pins nous donnent le souffle d’aller, de vivre. La balançoire ; me balancer. Seule ; avec, à mes côtés, ombre double, Ange, mon frère jumeau. D’un fougueux coup de talon chaussé de cuir plat et de chaussettes longues, Ange élance la balançoire. Il rit. Je me serre contre lui. Un tournis me saisit. La descente est comme une chute lente, inexorable, celle des rêves où on tombe sans douleur, au comble d’une suave épouvante. Notre grand-mère crie: — Ces enfants sont des sauvages… Ange entraîne la petite… Un jour, ils se tueront… Le nouveau roman d’Hortense Dufour, romancière et biographe, est un conte cruel et sensible, entre Colette et Simenon, peignant le portrait de trois générations de Français, des années vingt à nos jours. Au travers de silences, d’abandons et de mélancolie, l’auteur nous raconte l’histoire de ce frère et de cette sœur qui surent lutter contre le malheur.

ActuaLitté

biographies historiques

La Reine Margot ; la reine rebelle

Marguerite de Valois, que son étrange postérité nomme "la reine Margot", n'est pas uniquement ce personnage d'amoureuse sulfureuse dont l'imagination populaire s'est engouée. Cette femme, soeur et épouse de rois, est bien autre chose qu'une simple figure d'alcôve. Fille d'Henri II et de Catherine de Médicis, elle naît en 1553, au coeur d'une France déchirée par les guerres de religion. Son mariage avec le protestant Henri de Navarre - des noces dites "vermeilles" - coïncidera avec le massacre de la Saint-Barthélemy

ActuaLitté

litterature francaise romans historique

Au Vent Fou De L'Esprit

1894. La France se déchire à propos d'un certain Alfred Dreyfus. Au nord-ouest de la Charente, dans les Borderies, les secrets de famille sourdent à la Burgandière. Marie Breuillet, née des amours interdites d'un producteur de cognac et d'une glaneuse, a quinze ans. Sa chevelure sombre et son regard d'ardoise retiennent à la terre Théophile, qui aspire pourtant à un ailleurs maritime. De son père, Marie n'hérite pas seulement le regard, mais la passion du breuvage d'ambre et d'or. Futur maîtresse du cognac qui portera son nom, elle apprend à vivre dans la douceur du climat charentais une existence de passions. Issue de la génération qui a subie les conséquences de Sedan et du phylloxera, Marie grandit, voit fuir sa mère et croître sa foi qui lui donne confiance et audace. Au-delà de la fresque historique, ce roman est celui où les saveurs se disent: le goût du raisin, celui de la matelote d'anguille, de la galette dorée… De séparation en retrouvailles, Hortense Dufour mêle avec talent la chronique du savoir-faire terrestre des maître de chai et le récit d'une folle élévation au plus haut de l'espérance. Portrait de femme, Arman-Jean Edmond. Paris musée d'Orsay©photo RMN-Hervé Lewandowski

ActuaLitté

Non classé

Moi, neron

«Il ne faut pas contrarier un poète, à la voix de soie et d'or. Il ne faut pas assombrir le soleil, en faire un pic et un pieu qui brûle l'âme sans la réchauffer. Je suis mort à cause de l'amour. Moi, Néron, je n'ai jamais couché pour réussir mais pour remercier.»

Tous les articles