Recherche

Hervé Jaouen

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Récits de voyage

A nos vertes amours irlandaises ! (Journal d'Irlande 2008-2018)

A nos vertes amours irlandaises renouvelle le genre du carnet de voyage et crée la surprise en donnant à voir une Irlande en pleine mutation, malmenée par la crise, mais qui pense à son avenir avec détermination. De 2008 à 2018, à l'écart des routes touristiques, Hervé Jaouen s'est glissé dans le quotidien des Irlandais, à la recherche d'authentique et de vérité. Sans jamais forcer les portes, il a pris le temps d'écouter et de traduire les sentiments d'inconnus et d'amis de quarante ans. D'un ton allègre, il s'attaque à des sujets graves qu'il traite avec un mordant teinté d'humour, tord le cou à certaines idées reçues, revient sur des thèmes qui lui sont chers, comme la pêche à la mouche... De nouveau, et plus que jamais, Hervé Jaouen poétise ses impressions comme personne, continue d'éveiller des rêves d'Irlande, ravive la mémoire des amoureux de Bile verte. Sous les ciels changeants que l'écrivain voyageur sait si bien décrire, se révèle l'âme d'un peuple prompt à l'échange devant une pinte de bière ou dans l'intimité d'une maison d'hôtes.

10/2019

ActuaLitté

Romans de terroir

Gwaz-Ru [EDITION EN GROS CARACTERES

Nicolas Scouarnec, alias Gwaz-Ru, "l'homme rouge", a quitté sa campagne de Briec pour s'embaucher comme manoeuvre dans le bâtiment. A Quimper, il se syndique, fraye avec le Parti communiste, côtoie des nationalistes bretons, rencontre la femme de sa vie et fonde une famille. Il traverse les périodes troubles de l'entre-deux-guerres, de l'Occupation et de la Libération sans se départir de son esprit frondeur, restant ce qu'il est : rebelle à tous les pouvoirs, excepté celui qu'exerce sur lui le travail de la terre. Au bout de sa quête d'un monde meilleur, trouvera-t-il son jardin à cultiver, une terre qui lui appartienne ?

11/2018

ActuaLitté

Romans de terroir

Sainte Zélie de la Palud

On l'appelait Paolig dans son enfance, Paulo pendant ses années de chien, puis un beau jour il fut sacré le Grand Paulo, l'un des plus gros mareyeurs du pays bigouden. Un grand seigneur charismatique, pour qui la fière Marie-Morgane décida le jour de ses noces de tout plaquer : son futur mari et sa famille, et qu'importe le scandale. Ils ont su, au premier regard, qu'amour et réussite feraient bon ménage. Depuis toujours, ce sont les femmes qui ont soutenu et aimé Paul Draoulec. A commencer par sa mère, l'inénarrable Zélie, qu'il accompagnait, enfant, dans ses doubles tournées, de poissonnière ambulante et de buveuse invétérée. C'était au début des années 1930, sur les chemins de la palud de Penmarc'h. Il revient de si loin, le Grand Paulo... Le roman vrai, bouleversant, d'un amour filial.

03/2018

ActuaLitté

Romans de terroir

Le bon Docteur Cogan

Yvonne Trédudon est la troisième d'une fratrie de huit enfants, des miséreux d'un hameau reculé des monts d'Arrée. C'est avec fierté qu'elle devient bonne à douze ans chez les Cogan, Juifs laïques d'origine roumaine. Les Cogan font son éducation, elle devient une "demoiselle", elle s'attache à leurs enfants. A Plouvern, la réputation du bon docteur Emile Cogan n'est plus à faire, bien que parfois contestée par le rebouteux du village... Puis c'est le temps de la guerre, l'Occupation et les lois antijuives de Pétain. Sont d'abord visés les Juifs apatrides, or les Cogan sont français. Jusqu'au jour où un fonctionnaire zélé de Quimper décide d'appliquer à Emile l'interdiction de pratiquer. Malgré les protestations du maire, un moyen terme hypocrite est trouvé : bien que radié du conseil de l'ordre, Emile continuera d'exercer, par dérogation, en qualité de remplaçant. Dans les monts d'Arrée, la situation se dégrade. La Résistance s'organise, tandis que se pavane une milice de nationalistes bretons, sous la houlette d'un abbé antisémite. A Quimper et Brest, des commerçants juifs, français depuis deux, trois générations, sont arrêtés et, prétend-on, envoyés dans des "camps de travail" en Pologne. Les Cogan sont en butte à des humiliations. Malgré le soutien de certains villageois et de la fidèle Yvonne, l'issue sera fatale...

10/2019

ActuaLitté

Romans de terroir

Que ma terre demeure

En Bretagne, le combat d'une jeune femme au quotidien contre un modèle agricole où rendements et cynisme sont les maîtres mots. Pays de Cornouaille, Finistère. Moins de trois ans après son mariage, Anna est veuve et reprend à son compte la ferme de Menez Glaz avec l'aide de son beau-père, Tad Kermorvan, mémoire vivante d'une génération de cultivateurs. Anna suscite bien vite des convoitises. A commencer par celles du voisin, Armand Salaun, coureur de jupons invétéré et important éleveur de porcs, à l'affût de nouvelles terres où épandre son lisier... A ces premiers tourments s'ajoutent, pour Anna, sa lutte incessante contre un système agricole productiviste qu'on veut lui imposer, les jalousies et les rancoeurs familiales et surtout, pour cette jeune femme née de père inconnu, l'angoisse lancinante de découvrir un jour à qui elle doit la vie...

10/2021

ActuaLitté

12 ans et +

Mamie mémoire

Mamie déménage ! Depuis quelque temps, elle a des distractions, elle perd de menus objets, et elle a un comportement parfois surprenant. Le médecin est formel : il s'agit de la maladie d'Alzheimer. La mémoire de Mamie est comme les feuilles d'un arbre, elle s'éparpille de saison en saison, se perd. Alors la famille tout entière entre dans le jeu. Il faut stimuler la mémoire de Mamie, l'aider à en rassembler les fragments, à se souvenir des visages, des lettres d'amour et des gestes de tous les jours... Une chronique familiale chaleureuse et pudique, un sujet poignant abordé avec humour et tendresse.

07/2002

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté