Recherche

Henrik Ibsen

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur David Foenkinos

Né le 28 octobre 1974 à Paris, David Foenkinos fait son entrée dans le monde des lettres en 2002 avec la publication de son premier roman, Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais, chez Gallimard. Depuis, David Foenkinos a publié une quinzaine de livres, avec un certain nombre de succès, dont Le Potentiel érotique de ma femme (2004) et La Délicatesse (2009).

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

ActuaLitté

Dossier

Les Ensablés : Survivre en littérature

"Les Ensablés, survivre en littérature" est un blog créé en 2010 et depuis intégré pleinement chez Actualitté.com. Chaque semaine, des écrivains ou des amateurs de littérature présentent le roman d'un écrivain français dit "ensablé", autrement "oublié" ou carrément disparu.

ActuaLitté

Dossier

Le prestigieux et convoité Prix Goncourt

Récompense la plus populaire, la plus médiatique et la plus convoitée de la rentrée littéraire, le Prix Goncourt rythme depuis plus d'un siècle la vie littéraire française en désignant un lauréat ou une lauréate, au début du mois de novembre. Pour l'éditeur du livre en question, l'annonce signifie la plupart du temps des ventes assez confortables à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Henrik Ibsen

De Brand à Peer Gynt, d'Une maison de poupée à Hedda Gabier, en passant par Un ennemi du peuple et Les Revenants, Henrik Ibsen a profondément marqué l'histoire du théâtre. Et si son oeuvre est parmi les plus jouées et les plus traduites dans le monde, c'est probablement parce qu'elle jette sur l'âme humaine un regard aussi lucide qu'impitoyable, aussi universel qu'implacable, ce qui n'étonnera personne, venant d'un homme qui considère qu'écrire, " c'est prononcer sur soi le jugement dernier ". Hans Heiberg nous propose ici un portrait vivant et détaillé de cet écrivain demeuré caché derrière son oeuvre et, pour beaucoup de ses contemporains, impénétrable sous son " masque de sphynx ". Né en 1828 en Norvège, Henrik Ibsen voit le jour dans un pays qui vient de retrouver une indépendance relative en 1814 et qui n'a alors plus ni langue nationale ni vie culturelle propre. Issu d'une famille appartenant à la haute bourgeoisie, son père fait faillite alors qu'il n'a que sept ans. Dès lors, il va connaître une enfance et une jeunesse difficiles. Apprenti pharmacien, journaliste et poète de cérémonies, puis enseignant occasionnel, il finit par publier à compte d'auteur sa première pièce, Catilina. C'est à cette époque qu'Ole Bull, un des plus célèbres violonistes de l'époque, crée un théâtre national à Bergen et y engage Ibsen comme dramaturge. Il y reste six ans, apprend péniblement son futur métier et écrit huit pièces qui seront toutes des échecs. En 1857, il retourne dans la capitale pour diriger le Théâtre norvégien, mais la défaite est encore au rendez-vous. Lentement, il sombre dans l'alcoolisme et ne peut plus écrire. C'est son ami, Bjemstjeme Bjornson, futur prix Nobel, qui lui vient en aide en lui trouvant une bourse de voyage pour l'Italie. A Rome, une prodigieuse métamorphose s'opère en lui et, en trois ans, il écrit deux véritables chefs-d'oeuvre, Brand et Peer Gynt, et connaît enfin la célébrité. L'aventure, alors, ne fait que commencer...

10/2018

ActuaLitté

Critique littéraire

Ibsen

" Pour moi, ce fut une question de droits de l'homme. Et si vous lisez mes livres attentivement vous vous en rendrez compte. Il est évidemment souhaitable de résoudre le problème des femmes, mais cela n'a pas été mon seul objet. Ma tâche a été de faire le portrait d'êtres humains. " Usant d'une langue très peu répandue, né dans un petit port du sud de la Norvège, apprenti pharmacien dans sa prime jeunesse, Henrik Ibsen (1828-1906) est devenu l'auteur dramatique le plus discuté et le plus controversé de son époque. Idolâtré par James Joyce, George Bernard Shaw et Henry James, il est tenu aujourd'hui pour l'un des dramaturges majeurs de tous les temps. Son parcours de génie et de labeur est une étonnante odyssée artistique.

02/2006

ActuaLitté

Théâtre

Poétique du drame moderne. De Henrik Ibsen à Bernard-Marie Koltès

Cet essai explore le nouveau paradigme de la forme dramatique qui, apparu dans les années 1880 (avec Ibsen, Strindberg, Tchekhov), s’est perpétué dans les dramaturgies les plus contemporaines (Heiner Müller, Jon Fosse, Valère Novarina…). Il met en évidence la dimension rhapsodique de la forme dramatique : le drame nouveau ressortit à une forme ouverte et profondément hétérogène où les modes dramatique, épique et lyrique, voire argumentatif, ne cessent de s’ajointer ou de se chevaucher. Loin de souscrire aux idées de « décadence » (Lukács), d’obsolescence (Lehmann), ou encore de mort du drame (Adorno), J-P Sarrazac dessine les contours, toujours en mouvement, d’une forme la plus libre possible, mais qui n’est pas, à l’instar de la rhapsodie en musique, l’absence de forme.

11/2012

ActuaLitté

Critique littéraire

Sans autorisation. Une parenthèse d'une maison de poupée d'Henrik Ibsen

Figure de proue du théâtre mexicain, Ximena Escalante explore le labyrinthe des sentiments. Son écriture se situe au croisement du réel et de l'onirisme, du mythe et de la modernité. Dans un style dépouillé, rythmé et corrosif, elle utilise les figures d'héroïnes et de héros universels pour évoquer la société contemporaine. Pas d'analyse psychologique, mais des situations où les femmes vivent la violence du désir, l'abus de pouvoir, la peur, la haine, la jalousie, le passage de l'enfance à l'âge adulte, la difficulté d'être, d'aimer. En revisitant le chef-d'oeuvre d'Ibsen, Ximena Escalante met en scène le duel de Nora et Krogstad, non pas dans la "maison de poupée" mais sur le terrain de l'adversaire, dans un coin de rue, où les personnages se révèlent sous un éclairage inédit.

10/2019

ActuaLitté

Théâtre

Hedda Gabler

Hedda, fille du général Gabler, et Jorgen Tesman, son mari, rentrent tout juste de leur voyage de noces. Mais ce retour est funèbre pour Hedda. Dans cet enfermement, elle suffoque. Jorgen a l'espoir de devenir bientôt professeur, ce qui leur assurerait une excellente situation sociale. Mais son principal concurrent pour la chaire convoitée est Ejlert Lovborg, qui vient d'écrire un roman. Lorsque ce dernier rend visite aux Tesman, on comprend à demi-mots qu'il fut autrefois follement épris d'Hedda. La jeune femme demeure distante, parfois ironique, mais il est clair qu'il ne la laisse pas indifférente. Orgueilleuse, elle assume froidement sa situation actuelle. Mais dans ce raidissement, elle se brisera.

01/2021

ActuaLitté

Théâtre

Les Revenants

Dans une société polie ou ? règnent l'ordre et la morale religieuse, les secrets d'une famille, en apparence bien sous tous rapports, e ? clatent et re ? ve ? lent la cause des non-dits et des absences. 3 hommes, 2 femmes / 1 h 30

03/2022

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté