Recherche

Henri Pourrat

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le métier d'éditeur : mythes et légendes au pays des histoires

Comment l’industrie qui vend des romans, des albums, des récits fantastiques, terrifiants, pourrait échapper à faire elle-même l’objet d’histoires ? Pas la Grande Histoire Littéraire, que l’on invoque avec des majuscules, non. Celle des rumeurs, du qu’en-dira-t-on, entre bruits de couloirs et légendes urbaines.

ActuaLitté

Dossier

Turin : 2018, année exceptionnelle pour le Salon du livre

La 31e édition du Salon du livre de Turin s’ouvrait sur un thème étonnant, résolument tourné vers l’avenir, Un giorno, tutto questo... Un jour, tout cela... comme un appel à l’uchronie, à la littérature du futur, à regarder vers demain, ce qui se passera, ou qui pourra se passer. 

ActuaLitté

Dossier

Pass Culture : l'accès aux oeuvres et aux loisirs pour les jeunes

Proposition culturelle centrale du programme culturel du candidat Emmanuel Macron au cours de la campagne de 2017, le Pass Culture se présentait comme l'opportunité, pour les jeunes de 18 ans, de se saisir de leur citoyenneté et de leur liberté pour découvrir la richesse culturelle de leur territoire, ainsi que la diversité de la production culturelle. Ce sont ainsi 500 € qui seront « offerts » à chaque jeune, le jour de ses 18 ans, et qu'il pourra utiliser à travers une application conçue sur mesure pour le Pass Culture.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur David Foenkinos

Né le 28 octobre 1974 à Paris, David Foenkinos fait son entrée dans le monde des lettres en 2002 avec la publication de son premier roman, Inversion de l'idiotie : de l'influence de deux Polonais, chez Gallimard. Depuis, David Foenkinos a publié une quinzaine de livres, avec un certain nombre de succès, dont Le Potentiel érotique de ma femme (2004) et La Délicatesse (2009).

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

ActuaLitté

Dossier

Les Ensablés : Survivre en littérature

"Les Ensablés, survivre en littérature" est un blog créé en 2010 et depuis intégré pleinement chez Actualitté.com. Chaque semaine, des écrivains ou des amateurs de littérature présentent le roman d'un écrivain français dit "ensablé", autrement "oublié" ou carrément disparu.

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Le savoir et la saveur. Henri Pourrat et Le Trésor des contes

Le Trésor des contes d'Henri Pourrat représente dans la littérature française une somme unique par son ampleur. Les treize volumes publiés de 1948 à 1962 rassemblent près d'un millier de contes. Or l'importance de cette oeuvre et des questions qui la traversent a été longtemps méconnue. Il apparaît à l'évidence que l'immense collecte d'Henri Pourrat, dont presque rien ne fut publié du vivant de l'auteur, constitue un document exceptionnel sur la mémoire populaire. Elle est le fait d'un homme enraciné dans la terre qu'il explore, dans une culture orale dont il s'imprègne. L'enquête ethnographique par lui menée pendant près d'un demi-siècle en pays livradois s'y double d'une quête qui lui donne unité et sens. La présente étude des textes du Trésor, recueil dont l'architecture obéit à une progression méditée, ouvre aux chercheurs comme aux amateurs de nouveaux et passionnants chemins de lecture. Elle s'attache à retrouver, jusque dans les contes les plus connus de notre répertoire, l'inscription en creux de gestes disparus, liés tout autant à la mémoire collective qu'à l'équation individuelle d'un écrivain qui réclama toujours pour lui-même, avec un génie obstiné, la liberté des simples, celle que l'on accorde aux conteurs populaires.

12/1991

ActuaLitté

Littérature française

Le mauvais garçon

Henri Pourrat raconte une enfance et une adolescence à la veille et pendant la guerre de 1914, dans les montagnes d'Auvergne. L'obsession du jeune Bernard, c'est le mystère autour de la mort de son père. A-t-il fait une chute dans les bois, ou a-t-il été assassiné ? Et justement, il est attiré par Yvonne, la fille de celui qui est peut-être le meurtrier de son père. Cette Yvonne, pour éviter un mariage avec un rustre, va se noyer et Bernard périt en essayant de la sauver. Dans ce premier roman, le futur auteur de Gaspard des montagnes se montre proche du Grand Meaulnes, pour l'histoire d'amour, et de Ramuz pour la célébration de la nature, de la montagne.

06/2001

ActuaLitté

Littérature française

Artisans de la terre

Ces chroniques préfigurent la fin d'un monde; époque où "l'exploitant agricole" était encore le "cultivateur", où le troupeau de vaches allant au pré ne comptait qu'une dizaine de bêtes toutes plaisamment prénommées. Très attentif aux hommes des champs, Pourrat retranscrit dans sa langue savoureuse, disparue, les moindres détails de la vie quotidienne de cette civilisation paysanne aussi perdue, le verbe s'effaçant au même rythme que ces outils et gestes.

11/2006

ActuaLitté

Littérature française

Sous le pommier. Les proverbes de la terre ou le commencement de la sagesse

Finalement, de ce qui se présente, tu ne sais jamais quelle est la véritable figure. Pour peu qu'en vivant on ait un peu repensé aux choses, on a vu cela. On ne peut pas ne pas le voir. Le paysan l'a vu. Il n'a pas de mots abstraits à sa disposition. Cette vivante leçon, il veut pourtant la dire. Parce que ses pensées ne sont guère que des images qu'il a mises comme il a pu en proverbes, en sont-elles des pensées moins fortes ? Le laboureur a dételé la charrue. Il s'est assis sous le pommier, et la pomme ne tombe pas. Elle n'est pas tombée durant des siècles de siècles. Puis, Quelqu'Un qui avait vu tomber le monde même, a dit ce qu'est ce monde, ce qu'est le Père, ce qu'est le Pain, quelle parole, quel évangile il faut que l'homme sème et fasse vivre pour aller vraiment à la vie. La bonne nouvelle est venue : le monde est une œuvre de vie !

05/2006

ActuaLitté

Littérature française

Dans l'herbe des trois vallées

"S'intéresser au passé, d'une certaine façon sentimentale, jeter sur ses charmes des regards rêveurs et essayer, tête penchée, de le faire revivre en pastiches et en mascarades sera toujours un ridicule. C'est essayer de donner l'être à ce qui fatalement ne peut plus être. Avoir des enfants est une chose belle. Empailler son grand-père est une triste chose. Cependant, il faut mettre à très grand prix les survivances antiques. Non pour leur vieillesse, mais pour le secret de jeunesse qui reste en elles. Nées aux jours d'autrefois, elles sont souvent plus proches que leurs soeurs d'aujourd'hui de la Nature, de sa simplicité, de sa beauté, de sa force. Mieux qu'elles, elles tiennent de la vie. Voilà pourquoi il est bon de s'intéresser encore à cet art d'artisans, à cette feuille blanche, telle qu'on la fabrique à la main, depuis les Croisades, dans les moulins à papier d'Ambert" H. P.

12/1987

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Contes

"Les contes populaires doivent être traités avec infiniment de respect : les recueillir et leur rendre leur style, sans plus" : telle était la devise d'Henri Pourrat. Il en aura ainsi écouté des milliers, prêtant l'oreille à une dentellière, une gardienne de troupeaux, une vieille femme visionnaire, à des laboureurs, à des amis, dépouillant les livres, les revues, les journaux, les almanachs. Dans les textes ici rassemblés, il y a les fées de toujours, les sorcières et les diables, les rois et les reines, mais aussi Chichourle l'apprenti, des garnements, des enfants sages, un marchand, des bûcherons, des pères, des mères. Des sortilèges, bien sûr, des animaux fabuleux, mais aussi le quotidien. Tout un monde familier confronté au merveilleux. Et, en lisant, tout ce qui entoure le conteur : "propos, rires, jusqu'à ce brun de l'ombre, et cette odeur de lait qui surit, de bêtes chaudes", comme si le conteur était là, bien vivant.

11/2010

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté