Recherche

Havre

Auteurs

Extraits

ActuaLitté

Actualité

Nous ne vivrons pas sur Mars, ni ailleurs

Mars soulève d’invraisemblables projets de colonisation qui donnent, à grand renfort de jolis films d’animation et de nombreuses superproductions de science-fiction, l’impression d’être réalisables à court terme. Le grand public en est venu à considérer que vivre normalement ailleurs que sur Terre est très facile, alors que ce n’est que du cinéma dopé aux effets spéciaux. 

La réalité est beaucoup plus rude, très loin des rêves de quelques milliardaires excentriques complètement déconnectés de la réalité. Une analyse critique et sérieuse des immenses écueils qui se dressent entre nous et notre plus proche voisine montre que, sortis de la double protection terrestre (atmosphère et magnétosphère), nous sommes terriblement vulnérables dans un cosmos hostile et glacial. Faire amarsir une fusée contenant des êtres humains confinés dans quelques mètres cubes pendant six mois et épuisés par un si long voyage hors gravitation terrestre, relève de l’inconscience la plus totale. 

Sur Mars, les conditions extrêmes et le manque de ressources vitales rendraient la survie d’improbables martionautes bien plus difficile qu’en Antarctique : la plus minime erreur humaine, la moindre défaillance matérielle ou la plus légère déchirure d’une combinaison spatiale seraient fatales. 

Il n’y a pas de planète B. Nous sommes les habitants naturels de la Terre et destinés à y vivre pour toujours, obligés d’en prendre le plus grand soin. Les rêves loufoques de colonisations lointaines sont des mirages inutiles et dangereux qui gagneraient beaucoup à vite se transformer en un projet bien plus urgent et nécessaire : rendre notre biosphère à nouveau viable à long terme. 

11/2020

ActuaLitté

Non classé

SAS 174 Al-Qaïda attaque ! T2

Malko se pencha au-dessus de la benne verte posée en face de la banque Alfallah. Découvrant un cadavre étendu sur les ordures, décapité, la tête posée sur le torse. La voix dans son portable demanda aussitôt :-You have found your friend Shaheen ?La communication fut coupée et Malko se retourna. Pour voir un jeune homme en camiz-charouar marron qui avançait dans sa direction d'un pas assuré. Il marchait, la tête inclinée sur sa poitrine, comme s'il priait.Le sang de Malko se glaça dans ses veines, repensant à sa conversation avec le chef de poste du MI6. Les kamikazes avaient reçu l'odre de marcher ainsi, afin que l'explosion de leur charge les défigure, rendant impossible leur identification.

ActuaLitté

Littérature

Amazonia

Avec Amazonia, Patrick Deville propose un somptueux carnaval littéraire dont le principe est une remontée de l'Amazone et la traversée du sous-continent latino-américain, partant de Belém sur l'Atlantique pour aboutir à Santa Elena sur le Pacifique, en ayant franchi la cordillère des Andes. On découvre Santarém, le rio Negro, Manaus, Iquitos, Guayaquil, on finit même aux Galápagos, plausible havre de paix dans un monde devenu à nouveau fou, et qui pousse les feux de son extinction.

08/2019

ActuaLitté

Littérature

Les simples

1584, en Provence. L'abbaye de Notre-Dame du loup est un havre de paix pour la petit communauté de bénédictines qui y mène une existence vouée à Dieu et à soulager les douleurs de Ses enfants. Ces religieuses doivent leur indépendance inhabituelle à la faveur d'un roi, et leur autonomie au don de leur doyenne, soeur Clémence, une herboriste dont certaines préparations de simples sont prisées jusqu'à la Cour.Le nouvel évêque de Vence, Jean de Solines, compte s'accaparer cette manne financière. Il dépêche deux vicaires dévoués, dont le jeune et sensible Léon, pour inspecter l'abbaye. A charge pour eux d'y trouver matière à scandale, ou à défaut ... d'en provoquer un.

08/2019

ActuaLitté

Non classé

Aucune pierre ne brise la nuit

En 1998, Gabriel et Ariane se rencontrent dans un musée du Havre, face à un figuratif argentin. Ils l'ignorent encore, mais le cours de leur existence vient de basculer.
L'Argentine et l'amour viennent de se poser là, entre eux, et Gabriel voit ressurgir les douloureux fantômes qu'il croyait avoir abandonnés à Buenos Aires, vingt ans plus tôt.
Pour Ariane, femme de diplomate, Buenos Aires résonnait jusqu'alors comme le plus doux des souvenirs : celui de la maternité tant espérée. Mais à l'annonce de la réouverture des enquêtes liées aux trente mille disparus sous la dictature de Videla, l'attitude trouble de son mari lui fait soudain craindre le pire. Ariane, n'aura d'autres choix que de plonger dans son histoire familiale, entraînant avec elle Gabriel, enfin prêt à faire éclater la vérité.

Aucune pierre ne brise la nuit explore les cicatrices et les silences laissés par la junte militaire et rend un sublime hommage aux disparus, à leurs proches et à ceux qui oeuvrent à la reconstruction du pays. Une fois encore Frédéric Couderc se pose à la croisée des genres, entre quête identitaire et polar sentimental en puisant aux racines d'un pays meurtris par leur Histoire.

05/2018

ActuaLitté

Non classé

L'épingle

Dans la Nouvelle Aquitaine, de Limoges à Bayonne, ce roman relate l'histoire des de Labardière à l'approche et durant la seconde guerre mondiale. Il est beau leur château, véritable phare et havre de paix. Loin de ses murs séculaires, tous savent qu'il est là toujours prêt à les accueillir. Avant la guerre dans cette famille unie, chacun affiche ses idées. Les uns, dans la droite ligne de leurs aïeux, sont d'ardents défenseurs des dictatures allemandes ou italiennes. Ils réclament le retour du Roi en participant aux " Croix de Feu ". D'autres partagent les idées pacifiques des gouvernants de la troisième République. En temps de paix, ce sont surtout des joutes verbales qui animent les réunions familiales. Mais avec la défaite et l'invasion Nazi, l'esprit de famille résistera-t-il aux contraintes de l'occupation ? A la divergence des courants nationaux ? Au milieu du fracas des bombardements, alors que la guerre fait rage entre maquisards et miliciens, la vie d'un enfant de la famille est
en jeu. La famille saura-t-elle s'unir pour trouver les solutions permettant de sauver ce bébé ?

05/2018

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté