Recherche

Hasard. Suivi de Angoli Mala

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Profession : agent littéraire, un métier mal connu

L’agent littéraire est une personne chargée de représenter les écrivains et leurs œuvres écrites auprès des éditeurs, des producteurs de théâtre et des producteurs audiovisuels. Il accompagne ses auteurs sur un plan juridique, financier et artistique, et veille sur leurs intérêts.  

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Leonard de Vinci

Fantastique visionnaire, inventeur de génie, les expressions manquent pour cerner la personnalité de Leonard de Vinci. Le 500e anniversaire de sa disparition est l'occasion de se replonger dans la vie, l'œuvre et l'héritage du peintre florentin, qui a multiplié les activités, de l'architecture à la botanique, en passant par la musique, la poésie ou encore la philosophie.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Guy de Maupassant

Sombrant dans la folie alors qu’il n’avait qu’une quarantaine d’années, Guy de Maupassant meurt à 43 ans, ne lègue au patrimoine littéraire français qu’une décennie d’œuvres. Mais quelles œuvres ! En quelques pages, Maupassant parvient à mêler ce pessimisme caractéristique, un réalisme prégnant et une dose de fantastique qui fera sa marque. 

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

Livres, actualités : tout sur Antoine de Saint-Exupéry

ActuaLitté

Dossier

Albums, romans : une sélection de 20 livres jeunesse pour Noël 2020

La crise sanitaire a contraint les librairies à fermer leurs portes depuis fin octobre dernier. Mais l’envie de lire est toujours là, car les livres sont le meilleur moyen de s’évader, d’apprendre, de se cultiver, de réfléchir, de rire aussi, à tous les âges et en famille.

ActuaLitté

Dossier

Coronavirus : l'industrie du livre face à l'épidémie

Cela avait commencé avec quelques cas en Chine, mal recensé et des perturbations dans l’économie du pays. Et rapidement, le coronavirus est devenu l’invité tragique de l’année 2020. Les cas se sont multipliés et les décès sont survenus peu après. Avec des conséquences diverses dans l’industrie du livre, à travers le monde.

Extraits

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Hasard. Suivi de Angoli Mala

Les deux courts romans (ou longues nouvelles) qu'on va lire, Hasard et Angoli Mala, sont séparés par quinze années. Il m'a semblé qu'ils parlaient du même apprentissage, de l'amour de la nature, du mal aussi. Mais au moment de les réunir, je ne sais plus très bien lequel est le miroir de l'autre. J.M.G.

01/2001

ActuaLitté

Littérature française

Hasard

"Hasard" tente de démontrer que l'attirance entre deux personnes n'en est jamais le fruit. Elle décrit l'intensité et le mouvement d'une relation entre deux femmes, une émulsion qui révèle progressivement un véritable secret. Un titre tout en contradiction pour cette nouvelle qui décrit magnifiquement une histoire fusionnelle entre deux personnes.

12/2017

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

Mario del bandido. Suivi de Jours de Gala

Moi je fais la connaissance de la petite Inès Guemoud 6ème A Messagère royale "La princesse Lavilette vous prie de lui venir en aide" J'attrape mon cheval "Monte Nini" Nous traversons la Cour des Miracles Grimpons les Escaliers de la Pénitence Puis traversée de la Passerelle maudite Je réprimande trois gnomes qui n'ont rien à foutre là Nous pénétrons dans les Couloirs de la Torture Cérébrale toc toc J'entre Ma princesse est colère Rose pastèque Son nouveau bouffon ne lui convient guère "Je le bannis" "Pas déjà Princesse" "SI" "Pourquoi" "Toi mange ta langue" "Pourquoi" "C'est bourré de vitamines" Bon On finit par trouver un compromis Elle garde son bouffon Je garde le sombrero de la discorde Bienvenue dans le Monde Merveilleux du Collège Bonaparte OLE.

03/2018

ActuaLitté

Beaux arts

Angola figures de pouvoir

Cet ouvrage d'envergure permet d'accéder au patrimoine artistique de l'Angola. Les oeuvres reproduites, d'une qualité plastique souvent exceptionnelle, témoignent de pratiques cultuelles et esthétiques, mais aussi de contacts, de rencontres et de liens entre divers peuples. Après une introduction générale de Christiane Falgayrettes-Leveau, les meilleurs spécialistes résument ici l'essentiel de leurs connaissances. Manuel Gutierrez fournit une synthèse des perspectives actuelles sur la préhistoire et l'archéologie, tandis que l'histoire ancienne, avec les structures étatiques, la traite négrière et la colonisation portugaise, est évoquée par Maria Alexandra Miranda Aparicio, qui aborde également l'indépendance, la guerre civile et la reconstruction du pays. Pouvoirs politique et religieux sont intimement liés, comme le montre Boris Wastiau. En témoignent les statuettes de culte et les insignes de dignité des Chokwe, Lwena, Ovimbundu, Lwimbi et des Songo. Parmi les réalisations les plus puissantes des Chokwe figurent les masques de bois sculpté ou réalisés à partir de matériaux éphémères. Révélateurs d'une riche cosmogonie, ils sont, comme l'indique Manuel Jordan, les piliers de la mukanda, processus d'éducation des jeunes garçons. Les rites liés à l'initiation, la divination et la guérison se sont répandus dans le nord-est de l'Angola et le sud-ouest de la République démocratique du Congo. Viviane Baeke présente la faculté de transformation des objets utilisés par des groupes tels les Nkanu, Suku, Yaka et Zombo. Barbaro Martinez-Ruiz pose, quant à lui, un regard nouveau sur l'esthétique et la fonction des arts kongo, tout particulièrement sur le nkisi, élément " incontournable " des pratiques religieuses. Dans le sud-ouest de l'Angola, des figures de fertilité accompagnent les jeunes filles et empruntent des formes très stylisées. Leur fabrication et leur usage sont évoqués par Maria do Rosario Martins et Maria Arminda Miranda. La dernière section de l'ouvrage est consacrée à l'art contemporain : Adriano Mixinge révèle comment Antônio Ole, l'un des plasticiens angolais les plus considérés, renouvelle son oeuvre. L'artiste fait appel à plusieurs disciplines, peinture, sculpture, installation, tout en portant une attention particulière aux objets du patrimoine culturel angolais. Angola, figures de pouvoir, dont l'iconographie s'appuie sur les oeuvres et sur des photographies de terrain, permet à un vaste lectorat de découvrir des richesses qui méritent d'être mieux connues.

10/2010

ActuaLitté

Poésie

Haut mal. suivi de Autres lancers

"N'ayant jamais eu de facilité pour écrire, nous confie Leiris, "à tel point que, pendant longtemps, l'idée ne me serait pas venue que je puisse être un jour ce qu'on appelle un écrivain", il a d'abord considéré l'inspiration poétique comme "une chose tout à fait rare, un don momentané du ciel, qu'il s'agissait pour le poète d'être en état de recevoir, au prix d'une absolue pureté, et en payant de son malheur le bénéfice fortuit de cette manne". C'est donc en triomphant de toutes ces difficultés, et conscient de cette résistance qu'elles opposaient à sa volonté d'entrer dans l'univers de la transe et de la possession médiumniques, que Leiris est devenu l'auteur des poèmes de Haut mal, et de tous ceux qui ont suivi". Alain Jouffroy.

02/1969

ActuaLitté

Philosophie

Le hasard et l'anti-hasard

"Plus une chose se laisse connaître, plus aussi elle s'éloigne de l'être", dit Nietzsche en une formule souvent citée, dont l'expérience scientifique la plus contemporaine a révélé le bien-fondé ; nous sommes prisonniers des apparences : le contact avec le réel s'effectue d'abord dans la pleine clarté de l'espace, où l'être s'extériorise en objet, et c'est seulement dans un second temps, au terme d'un parcours accompli à rebours du flux générateur des phénomènes, que la connaissance accède à l'essentiel, origine et source des choses. Encore ne fait-elle que l'entrevoir, car il ne saurait y avoir d'expérience objective de ce qui est le support intériorisé de toute subjectivité. C'est ainsi que l'on en vient à nommer négativement le positif de l'Univers (l'anti-hasard), et à ériger en principe d'explication du monde une priorité de l'objectif et du visible qui procède seulement de l'infirmité de notre nature. Seul, en fait, est explicable, le revers négatif du réel, mais ce revers renvoie à un plus mystérieux avers : comment se fait-il qu'il ne soit nécessaire d'invoquer aucune loi particulière, pour rendre compte des dégradations, dilutions et distensions, bref des évolutions "descendantes", conformes au second principe, alors que toute construction et toute synthèse impose le recours à une "loi naturelle" éminemment improbable qui dissimule notre ignorance des causes ultimes ? S'il est vrai que la science a pour vocation, non seulement de décrire les aspects immédiatement accessibles du réel, mais d'être la conclusion d'une raison docile aux leçons de l'expérience, alors une démarche authentiquement scientifique se devra de tenir compte des lacunes de plus en plus apparentes de l'explication réductrice, de reconnaître que l'essentiel et le positif est aussi l'invisible, et d'en tirer les conséquences physiques et métaphysiques. C'est cette démarche que l'on a tenté d'esquisser ici.

09/1991

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté