Recherche

Guy Caunègre

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Sciences historiques

Martial Demarcq, muletier des Landes de Gascogne

Enfants de métayers-gemmeurs, Martial et Marie-Gabrielle Demarcq sont devenus adultes après la deuxième guerre mondiale. Alors qu'émergeait une agriculture intensive et mécanisée, Martial et Marie-Gabrielle continuèrent, à la manière de leurs parents, mais en fermage, à vivre et travailler sur la petite exploitation familiale, débardant le bois et effectuant des transports divers avec un attelage de mules. Le statut du métayage sur le domaine d'Uza, l'activité des charbonniers, le travail spécifique du muletier en compagnie de ses animaux, sont ici évoqués. L'ouvrage revient aussi sur des épisodes marquants pour notre territoire et pour notre département : le grand mouvement social des métayers entre 1919 et 1920, le pillage des productions agricoles par l'occupant durant la guerre, la conversion des baux de métayage en fermage, les grands incendies de 1949 qui ravagèrent le massif forestier aquitain. Parmi les souvenirs de Martial et de Marie-Gabrielle Demarcq, apparaissent également les traits d'un village, Uza, dont la particularité est d'avoir été érigé en commune, en 1872, sur un domaine privé appartenant à la famille de Lur-Saluces qui développa ici une importante industrie sidérurgique. Ces maîtres de forge édifièrent à Uza une église en 1869 et sa décoration intérieure témoigne d'un manifeste politicoreligieux légitimiste, en rupture avec le nouvel ordre bourgeois impérial, orléaniste ou républicain opportuniste. Les récits de Martial Demarcq nous font également revivre les fêtes qui succédèrent aux foires réputées d'Uza avec notamment une étonnante course cycliste qui réunissait, à Uza, les grands champions des années cinquante et soixante ! Enfin, cette évocation d'un mode de vie et d'activités disparus au profit d'une agriculture et d'une sylviculture industrialisées pourraient éveiller quelques idées alternatives pour résoudre certains problèmes sociaux et environnementaux...

12/2014

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

André-Guy

Alchimiste de l'humour et du bizarre, Loïc Urbaniak se penche sur les affres de l'enfance et de la puberté. Avec cruauté, il déroule la malheureuse histoire d'André-Guy, enfant trop gras, trop mutique et trop duveteux pour être aimé.

10/2018

ActuaLitté

Théâtre

Guy Cassiers

Guy Cassiers est né en 1960 à Anvers (Belgique). Il suit des études en arts graphiques à l'Académie des beaux-arts d'Anvers et rejoint de jeunes artistes de sa génération dans la création de performances. Il devient successivement directeur artistique à la Oud Huis Stekelbees à Gand (1987-1993), au Ro Theater à Rotterdam (1998-2006) et à la Toneelhuis à Anvers depuis 2006. Cet ouvrage propose de dévoiler les principes et fondements du metteur en scène. Plaçant l'interdisciplinarité au coeur de ses recherches, il approfondit au fil de ses spectacles le dialogue entre littérature, théâtre et technologies : il sollicite la multiplication des stimuli sensoriels par la vidéo et le son pour capter le spectateur, tout en renouvelant son expérience. Son théâtre assume une dimension politique, civique et citoyenne.

04/2017

ActuaLitté

BD tout public

Alice Guy

En 1895, à Lyon, les frères Lumière inventent le cinématographe. Moins d'un an plus tard, à Paris, Alice Guy, 23 ans, réalise La Fée aux choux pour Léon Gaumont. Première réalisatrice de l'histoire du cinéma, elle dirigera plus de 300 films en France. En 1907, elle part conquérir l'Amérique, laissant les Films Gaumont aux mains de son assistant Louis Feuillade. Première femme à créer sa propre maison de production, elle construit un studio dans le New Jersey et fait fortune. Mais un mariage malheureux lui fait tout perdre. Femme libre et indépendante, témoin de la naissance du monde moderne, elle aura côtoyé les pionniers de l'époque : Gustave Eiffel, Louis et Auguste Lumière, ou encore Georges Méliès, Charlie Chaplin et Buster Keaton. Elle meurt en 1969, avec la légion d'honneur, mais sans avoir revu aucun de ses films - perdus et oubliés. C'est en 2011, à New York, que Martin Scorsese redonne un coup de projecteur sur cette femme exceptionnelle.

09/2021

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Mr Nice Guy

Lucas Callahan vient de décrocher un job de fact-checker au magazine Empire. Un soir tard, dans un bar de Manhattan, il rencontre une magnifique brune qui le ramène chez elle. Lorsque sort le nouveau numéro d'Empire, il a la surprise de voir son aventure d'une nuit chroniquée par Carmen Kelly. C'est en effet elle, la magnifique brune, la chroniqueuse sexuelle du journal qui dépeint leur nuit d'amour comme un fiasco absolu. Furieux et humilié, Lucas décide de répondre. Il écrit donc un texte assassin en ligne, qu'il signe "Mr Nice Guy". Celui-ci devient vite viral. Les lecteurs en voulant davantage, la rédaction d'Empire a une idée folle : chaque semaine Carmen et Lucas devront se revoir et donner chacun un compte rendu de leur nuit. Tous les deux, avides de célébrité, vont ainsi se lancer dans une guerre sexuelle qui bientôt va les dépasser.

06/2020

ActuaLitté

Critique littéraire

Guy de Maupassant

Cette monumentale biographie retrace presque au jour le jour la vie de Guy de Maupassant, afin de la libérer des légendes qui courent sur son compte depuis sa mort et de rendre pleinement justice à cet homme complexe, d'une curiosité universelle, parfois assez désabusé, pour qui la littérature et les femmes furent une double et constante passion. Ecrivain, on le découvre en travailleur acharné, concevant chaque oeuvre de façon méthodique, et ayant quasiment en tête l'intégralité du plan de ses romans ou nouvelles avant de les mettre sur papier. Séducteur dans ses relations avec des lectrices anonymes et des maîtresses, on le découvre aussi fidèle aux amies – notamment Hermine Lecomte du Noüy, Clem Chabas, la comtesse Potocka, Marie Mann. Voyageur enfin, on le suit en Afrique du Nord, où il critique vertement les agissements du gouvernement français, ou en Italie sur son yacht. Mais on mesure aussi mieux le rôle néfaste joué dans sa vie par la syphilis, dont fut très tôt victime ce Normand robuste, sportif et à la vie sexuelle très active, faisant se succéder des mois de souffrances physiques et de longues périodes d'accalmie qui peuvent éclairer la complexité de son tempérament. Obligé de faire interner son frère qui souffrait de la même maladie, Maupassant finira lui-même à l'asile psychiatrique où ses amis assisteront au naufrage tragique et poignant d'une prodigieuse intelligence.

02/2012

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté