Recherche

Guardian

Extraits

ActuaLitté

Polars & thrillers

Sang chaud

Guerres de succession dans la mafia coréenne À propos de Kim Un-su :" Après le polar scandinave, place au polar coréen ! Kim Un-su, le "Henning Mankell' de Corée, ouvre la voie. "The Guardian À propos des Planificateurs, son précédent roman :" La Corée à corps et à cru. "Libération " Des cinglés et des meurtres sur commande. "The Washigton Post " Une narration cinématographique pour des implications métaphysiques. "Corriere della Sera " Un roman génial : l'énergie, l'esprit et le lyrisme d'une voix littéraire totalement originale. "Goodreads

01/2020

ActuaLitté

Littérature anglo-saxonne

Retour de service

À quarante-sept ans, Nat, vétéran des services de renseignement britanniques, est de retour à Londres auprès de Prue, son épouse et alliée inconditionnelle. Il pressent que ses jours comme agent de terrain sont comptés. Mais avec la menace grandissante venue de Moscou, le Service lui offre une dernière mission : diriger le Refuge, une sous-station du département Russie où végète une clique d'espions décatis. À l'exception de Florence, jeune et brillante recrue, qui surveille de près les agissements suspects d'un oligarque ukrainien. Nat n'est pas seulement un agent secret. C'est aussi un joueur de badminton passionné. Tous les lundis soir dans son club il affronte un certain Ed, grand gaillard déconcertant et impétueux, qui a la moitié de son âge. Ed déteste le Brexit, déteste Trump et déteste son travail obscur. Et c'est Ed, le plus inattendu de tous, qui mû par la colère et l'urgence va déclencher un mécanisme irréversible et entraîner avec lui Prue, Florence et Nat dans un piège infernal. Avec Retour de service, John le Carré, en éminent chroniqueur de notre époque, livre un portrait du monde que nous habitons, glaçant, délicatement satirique et porté par une tension constante. Traduit de l'anglais (Grande-Bretagne) par Isabelle Perrin "Aucun autre écrivain n'a su mieux que John le Carré restituer – sans pitié à l'égard des politiciens – les affaires publiques et les coulisses secrètes de notre temps." The Guardian "Subtil, désabusé, impeccable. Un bonheur de lecture, de la première à la dernière page." The Daily Mail "Retour de service tombe à point nommé comme le signal urgent d'un lanceur d'alerte". The Washington Post Bio auteur à venir. Isabelle Perrin, que tout destinait à une sage carrière universitaire, contracte le virus de la traduction littéraire auprès de sa mère Mimi. Les incurables duettistes cosigneront plus de trente traductions, dont tous les romans de John le Carré depuis La Maison Russie.

05/2020

ActuaLitté

Non classé

L'affaire sparsholt

En octobre 1940, David Sparsholt fait son entrée à Oxford. Athlète et rameur acharné, il semble d'abord ignorer la fascination qu'il exerce sur les autres - en particulier sur le solitaire et romantique Evert Dax, fils d'un célèbre romancier. Tandis que le Blitz fait rage à Londres, l'université d'Oxford apparaît comme un lieu hors du temps où les attirances secrètes s'expriment à la faveur de l'obscurité. Autour de David, des liens se tissent qui vont marquer les décennies à venir.Dans ce nouveau roman magistral, Alan Hollinghurst, l'un des plus grands romanciers anglais contemporains, dessine le portrait d'un groupe d'amis liés par la peinture, la littérature et l'amour à travers trois générations. Après L'Enfant de l'étranger, prix du Meilleur Livre Etranger, il poursuit une oeuvre exigeante." Peut-être le plus beau roman d'Alan Hollinghurst. " The Guardian
traduction François Rosso

08/2018

ActuaLitté

histoire faits de societe, temoignages contemporains, actualite

Le sourire de Mandela

John Carlin, Le sourire de MandelaTraduit de l’anglais par Marc Saint-UpéryMandela. Plus qu’un combattant, un héros, un leader, un génie politique. Un homme au-dessus des hommes. Après vingt-sept ans d’emprisonnement, d’autres auraient abandonné la lutte. Mais lui, le combattant inlassable en faveur des droits de l’homme, futur prix Nobel de la Paix, a su puiser en lui des forces insoupçonnées pour résister et triompher. Il a pardonné à ceux qui l’avaient privé de liberté. Il a su trouver les mots pour pacifier une nation à feu et à sang. Par son exemple, il a fait taire la violence, il a imposé à tous les conditions d’une société multiraciale vivant en paix. Madiba. Son nom tribal inspire l’admiration et l’affection. Tous ceux qui l’ont côtoyé sont tombés sous son charme. Ses ennemis d’hier sont souvent devenus ses amis. John Carlin, qui a fréquenté Mandela pendant vingt ans, est l’auteur d’Invictus et l’ancien correspondant en Afrique du Sud du Guardian et d’El Païs. Il est l’un des rares à pouvoir raconter Mandela et Madiba, l’homme public et l’homme privé. A l’aide d’anecdotes, d’interviews et de témoignages, il tisse ici le portrait intime de celui qui a su convertir tous ceux qui l’ont approché à la paix.

ActuaLitté

Non classé

Un ange diabolique

Le marquis de Cainewood s’est juré de venger son frère. À bord de l’Émeraude, arborant le pavillon noir, le pirate défi e les forces anglaises. Il a tendu son piège. Il ne lui reste qu’à attendre. Soudain, la porte de sa cabine s’ouvre, et Jade paraît. Dans un tourbillon de boucles rousses, elle le supplie de l’aider. Subjugué, il en oublie momentanément sa traque. Jamais une femme n’a à ce point enfl ammé cet incorrigible séducteur. Tous deux se trouvent alors pris dans un jeu de dupes, dont seul l’amour peut sortir vainqueur… Vo: Guardian Angel Piaude d’après Elisabeth Ansley © Trevillion Images © Julie Garwood, 1990 Pour la traduction française

© Éditions J’ai lu, 1991

ActuaLitté

littÉrature anglo-saxonne

La belle indifférence

« Sept histoires habilement composées, précises, sensuelles, nourries d’adrénaline, traversées par une sensation de violence sans cesse latente. » Helen Simpson, The Guardian « Ces histoires nous prennent toujours au dépourvu, contrariant les attentes dramatiques les plus évidentes… et en deviennent ainsi d’autant plus dramatiques. Cette prose est magnifique. » The Times « Les prouesses de l’écriture de Sarah Hall, déjà justement célébrées par le passé, sont d’autant plus perceptibles au fil de ce recueil. Elle évoque les lieux, les paysages, avec talent et sensualité… Les changements de narration d’une histoire à l’autre sont aussi maîtrisés que saisissants. » Jodie Mullish, The Telegraph « Sarah Hall est une artiste au talent aussi considérable que concis. Chaque histoire est un bijou. Ainsi rassemblées, elles constituent un recueil au pouvoir extraordinairement sensuel. » The Sunday Times

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté