Recherche

Giovanni Lentini

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Vies à l'ombre

Pour son troisième roman, Giovanni Lentini revient à Seraing, cette banlieue liégeoise de son enfance. Une impasse, ruelle étroite et sombre, «réservée aux pauvres, aux étrangers, aux rejetés, aux abîmés de la vie, aux délaissés, aux déclassés. « C’est là que naît Giuseppe : Pino pour ses parents venus de Sicile en 1946, Jojo pour les copains de l’école. C’est là qu’il va vivre toute son enfance, et si le soleil n’y fait que de furtives apparitions, sa ruelle se colorie d’une vie chaleureuse, espiègle et bigarrée. A l’écart de la rue Molinay, la grande rue commerçante, symbole de la société de consommation naissante, la ruelle est elle-même le microcosme d’une société humble mais pas misérable, dure parfois, solidaire toujours. Un petit peuple, fier et debout. Giovanni Lentini aime ses personnages, et les fait aimer au lecteur. A travers eux, c’est une époque essentielle de l’histoire contemporaine qu’il met en scène : celle qui voit la naissance des «Trente glorieuses», mais celle aussi de la grande grève de l’hiver 60-61. Une époque qui voit basculer un monde attaché à ses traditions vers une modernité qui va tout bousculer. C’est de là que vient notre monde d’aujourd’hui, et ces «Vies à l’ombre» nous l’éclairent d’un point de vue inattendu.

03/2019

ActuaLitté

Littérature française

Francesco et francois

François est un brillant avocat, né à Seraing, banlieue de Liège vouée à la sidérurgie. Issu d'un milieu ouvrier d'origine italienne, ses études et son mariage avec Anne-Sophie le propulsent dans les sphères de la haute bourgeoisie bruxelloise. Quinze ans qu'il n'a plus mis les pieds à Seraing, depuis la dispute avec son père. Un père aujourd'hui gravement malade, que François vient revoir. Mais avant de lui parler, il ressent le besoin de respirer "son" Seraing, d'aller à la rencontre des gens de son enfance. Des moments d'émotion et de retrouvailles qui permettent à Francesco de s'insinuer dans les failles d'un François qui doute. De Francesco à François du temps de l'enfance, au retour de François vers Francesco à l'âge de la maturité, Giovanni Lentini pose dans ce premier roman la question de l'ascension sociale et du dilemme qui l'accompagne, quand la fierté de la réussite le dispute à la trahison des origines.

08/2011

ActuaLitté

Beaux arts

Giovanni Benedetto Castiglione

Dans l'immense océan des ouvrages de Henri Focillon se trouve un petit volume consacré aux maîtres de l'estampe et des peintres graveurs. On peut y parcourir différentes études consacrées à Dürer, Rembrandt, Elsheimer, Goya, Daumier, Manet. Parmi tous ces grands noms place est étonnamment faite à Giovanni Benedetto Castiglione (1609-1664), peintre de son état, mais surtout graveur à l'eau-forte et inventeur du monotype, dont l'oeuvre gravée se compose de planches d'inspiration religieuse, de portraits de type oriental, ainsi que d'animaux. En marquant ainsi la grande richesse et l'immense qualité de cette activité de graveur, Henri Focillon ne manque pas de nous rappeler et de mettre en lumière la valeur d'une oeuvre tout à fait remarquable, quelque peu oubliée de nos jours, alors qu'elle était en son temps d'une très belle et grande popularité.

11/2021

ActuaLitté

BD tout public

Giovanna ! Si !

Giovanna, le retour ! Voici que nous revient la plus sexy des dessinatrices italiennes, propre héroïne de plusieurs de ses histoires... Farouchement pin-up, d'un réalisme saisissant, d'un noir et blanc sensuel réhaussé de couleurs, saupoudré d'humour mais furieusement hard !

04/2012

ActuaLitté

BD tout public

Oh ! Giovanna !

Pour réaliser ses bandes dessinées érotiques, Giovanna Casotto se prend comme modèle. Les héroïnes des neuf histoires courtes qui composent ce recueil ont donc le visages et les formes sculpturales de leur créatrice. Farouchement pin up, tout en étant hard, toujours d'un réalisme saisissant, mais cette fois-ci rehaussé de couleurs. Le plus beau des Casotto !

10/2014

ActuaLitté

Poches Littérature internation

La chambre de Giovanni

Dans le Paris de l'après-guerre, David, un jeune Américain, s'éprend de Giovanni tandis que sa fiancée est en Espagne. La sincérité et l'audace avec lesquelles James Baldwin décrit le trouble émotionnel de David, déchiré entre Giovanni et Hella, font de ce livre un classique. Publié en 1956 aux Etats-Unis, "La Chambre de Giovanni" est un récit bouleversant sur la confrontation culturelle, l'identité sexuelle et l'amour.

08/2005

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté