Recherche

Ginette Bureau

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

Ginette

Toute sa vie, Ginette a fait commerce de son corps, et sa PME n'a jamais connu la crise. Pourtant, en racolant à l'écart des proxos, souteneurs et autres maquereaux, il aurait pu lui en arriver des misères. Les michetons, c'est pas tous des cadeaux ! Entre les pervers violents et les psychopathes du tobozo, elle aurait pu y laisser sa peau. Heureusement que Léon, commicroque à la maison poulaga, l'avait prise sous son aile. Ah, celui-là, ça se pourrait bien qu'elle en soit mordue ! Mais bon, il y avait aussi de quoi se poiler dans le métier avec les petites misères sexuelles de la gent masculine. Molosse maso, radin à binocles, orphelin pleurnichard, lapin précoce, peine-à-jouir, trop bien monté, narcisse mutique et yogi tantrique... Que des barres de rire ! Aujourd'hui, elle a beau être à la retraite, elle ne s'en garde pas moins quelques vieux clients sous la couette ; le croulant assidu, l'obsédé freluquet, le mateur coquet et le baron galant qui, lui, la verrait bien décorée de la liaison d'honneur ! C'est qu'elle en donne encore du bonheur, l'ancienne tapineuse au grand coeur ! Comme quoi, qu'on soit jeunot ou pépé, c'est encore dans les vieux pots qu'on balance les meilleures purées. Avec les confessions tout en gouaille d'une fille de joie, Florence Cestac, la cougar du neuvième art, se glisse dans la collection BD-CUL comme deux guiboles dans des bas de soie.

01/2022

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Roule, Ginette !

Vous connaissez l'histoire : la petite maison dans les bois, le vieux, la vieille, le blé ramassé dans le grenier, la galette mise à refroidir qui roule et se sauve dans la forêt, la petite chanson qui trotte dans la tête, et le renard qui finit par la dévorer ! Maintenant, imaginons que par un retournement de situation un peu magique, la vieille dame se transforme en galette et roule à travers bois vers la liberté. La petite chanson est toujours là, le lapin, le loup, l'ours aussi. Et le renard ? Vous verrez bien ! Mirion Malle et Anne Dory revisitent le classique (autant que sexiste ! ) Roule Galette pour en faire un conte éco-féministe plein d'humour et d'empowerment.

01/2021

ActuaLitté

Littérature française

A cause de papa ! Regards croisés de deux écrivaines

Nous nous sommes connues à New York, nous poussions nos carrosses ensemble en refaisant le monde. Nous avons commencé à écrire à cause du cancer. Mon amie était une riche poète féministe, ses poèmes émanaient de la violence et de la rage; j’étais adepte de la simplicité volontaire et j’écrivais des récits avec bonheur et courage. Nous nous sommes perdues de vue après nos premières publications. Ma fille venait de mourir et mon amie laissait ses enfants derrière elle pour suivre son amant. Trente ans plus tard, grâce à Internet, je la retrouve.

09/2013

ActuaLitté

Psychologie, psychanalyse

Guérir la mère. Transmissions inconscientes

Quand certains schèmes de comportement souffrants se répètent dans notre vie et dans celle de nos enfants ; quand, par loyauté familiale, les anniversaires réveillent dans notre corps un deuil non digéré, il faut s'interroger sur notre mémoire transgénérationnelle. Sur le ton de la confidence, oscillant entre le récit et l'essai, Ginette Bureau raconte sa propre histoire et nous montre comment un blocage peut s'installer dans le corps et l'esprit et traverser les générations. Elle nous relate les effets dévastateurs des non-dits sur sa propre lignée familiale et le secret maternel que ses recherches lui ont permis de démasquer. Pour l'auteure, c'est en intégrant et en digérant ce conditionnement reçu que l'on peut s'en dégager et lui faire perdre son pouvoir, et ainsi reprendre notre liberté, à la fois dans notre corps et dans notre âme.

08/2019

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La Passion, Ginette

Belles à couper le souffle, Véronique, Peggy, Barbara et Lorenza ont dépassé la trentaine et se sont taillé la part du lion dans leur profession. Leur seul point faible : les hommes. Subjuguées ou dévorées, ce sont de pauvres victimes de l'amour. Elles se téléphonent et se racontent indéfiniment leurs mésaventures. En cas d'absence, le répondeur téléphonique transmet des messages de réconfort. Véronique essaie de redonner du tonus à l'une, de calmer la seconde, de conseiller à la troisième une séparation immédiate. Rien n'y fait. Que voulez-vous, c'est la passion, Ginette !

07/1984

ActuaLitté

BD tout public

Les mains de Ginette

On l'appelait "La Crabe". A cause de ses mains qui faisaient penser à des pinces. Deux doigts à chaque extrémité, des moignons d'où sortaient des antennes de chair, biscornues. Mais il fut une époque où on l'appelait encore Ginette, une époque où elle était la femme de Marcelin le droguiste, un époque où Marcelin était fou amoureux de ses mains...

03/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté