Recherche

Gildas Bourdais

Extraits

ActuaLitté

Actualité et médias

Médias et complots. Manipulations et vérités

L'assassinat du Président Kennedy en 1963, puis de son frère Robert et de Martin Luther King en 1968 ne furent jamais vraiment élucidés. Les versions officielles servies par les institutions américaines ont créé, dès cette époque, un climat de méfiance qui s'est instillée dans le peuple américain, puis dans le monde entier. Il faut objectivement reconnaître que les événements du demi-siècle écoulé ont eu tendance à renforcer cette méfiance, parfois jusqu'au délire. Nous en voyons le résultat aujourd'hui avec le développement étonnant des rumeurs et des "théories du complot", qui n'ont fait que se propager, amplifiées par Internet et les "réseaux sociaux". Certaines de ces rumeurs sont extravagantes, comme la mise en scène supposés de faux vols sur la Lune. D'autres sont avérées, comme les micros du Watergate, et le dossier mensonger des "armes de destruction massive" de Saddam Hussein pour justifier le lancement de la seconde guerre en Irak, en 2003, avec les conséquences lourdes que nous subissons aujourd'hui. D'autres dossiers sont encore controversés, comme les attentats du 11 septembre 2001, le retour des Intégrismes religieux, ou encore le secret supposé sur la réalité des Ovnis ! Ce sont ces quelques dossiers que Gildas Bourdais nous propose d'examiner, en rappelant les arguments des uns et des autres et les débats souvent violents qu'ils ont suscités dans les médias, en essayant de démêler le vrai du faux.

05/2017

ActuaLitté

Religion

Gildas de Rhuys, moine celtique

... Tout peut être contesté, discuté, remis en cause : notre barque, à nous, est en sécurité ; et nous revendiquons le droit de dire avec assurance que l'arrivée des Saints Navigateurs sur nos rives d'Armorique constitue le fait majeur de notre Légendaire et de notre Histoire. Témoin des âges purs, Gildas nous appartient. Il présente à nos yeux plus qu'Abélard ou tel autre maître à penser et nous lui sommes reconnaissants d'avoir laissé son nom à notre rivage. Il est, ce nom, comme le premier anneau d'une longue chaîne aux étrnges sonorités : Waroch, Tréphine, Conomore, Grallon, Cado, Iltut, Bieuzy, Goustan, Judicaël, Colomban... Dois-je dire après cela la joie que j'ai prise à lire cette belle histoire consacrée à Gildas-de-Rhuys ? Il me plait que ce soit le père d'un jeune Gildas, mon ami Yvon Mauffret, qui en soit l'auteur. Issu d'une famille de capitaines, il sait mieux que quiconque que les seules vérités sont celles qui viennent de la mer... Comme tous les saints de Celtie armoricaine, Gildas nous est venu par les routes océanes. E c'est pourquoi nous le reconnaissons. LOUIS LE CUNFF

01/1972

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Le drame de Gilda

"J'épouserai le marquis sans lui dire que j'ai une soeur. Inutile de venir frapper à ma porte : je n'ai pas l'intention de m'encombrer d'une parente pauvre !" En entendant ces mots terribles, Gilda comprend qu'Héloïse ne l'a jamais aimée. Mais quand les lilas refleurissent reviennent aussi l'espoir et le désir de vivre. Et la plus folle des idées germe dans l'esprit de Gilda... Profitant de leur parfaite ressemblance, elle va prendre la place de sa soeur ! La voilà donc à Londres, où tout le monde se laisse duper. Y compris les espions de Bonaparte. Imprévisible, le piège va-t-il se refermer sur Gilda ? Que faire ? Se tourner vers le marquis, le rêve d'Héloïse ?

10/2017

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Gilda Stambouli souffre et se plaint...

Gilda Stambouli habite rue Bergère, dans le neuvième arrondissement de Paris, quartier des apatrides, à la fin des années cinquante. Gilda a trente-six ans, c'est une beauté brune et guerrière, d'autant plus fatale qu'elle ne l'ignore pas. Veuve d'un avocat cairote, elle a été chassée d'Egypte comme tous les juifs d'alors - et de toujours... Paula Jacques explore le champ du roman picaresque, mêlant à l'épopée haute en couleur des aventures de Gilda les données objectives d'une histoire du Proche-Orient. A la langue passionnée de son héroïne, répond la sécheresse méthodique de documents officiels. Au détour d'un courrier des administrations française ou israélienne, voici que l'émotion déborde. Mère malgré elle, mère malgré tout dans une errance faite de luttes, de frustrations et d'humiliations, Gilda Stambouli se plaint pour nous tous. Malheureuse, excessive et perdue, l'héroïne s'impose dans toute son ambiguïté, sa sensuelle lumière autant que ses pans de noirceur. Prix Europe 1 en 2002 et prix Nice-Baie des Anges.

10/2003

ActuaLitté

Littérature française

Ashley & Gilda. Autopsie d'un couple

Les mariages heureux semblent tenir du miracle. C'est que le talent conjugal est aussi rare que le talent artistique. D'où la déconvenue de tant de couples qui aspirent à un idéal hors de leur portée. En l'occurrence, le couple que formaient Ashley Stokes et Gilda Tani était un chef-d'oeuvre. Talent, imagination, originalité et génie, ils avaient, sur le plan conjugal, toutes les qualités que l'on reconnaît aux grands maîtres de l'art. Profondément marqué par ce couple qui demeure à ses yeux un "modèle" , le narrateur de ce roman à clefs, inspiré d'une histoire vraie, se souvient de ses rencontres avec Ashley et Gilda à Venise, mais aussi à Londres et à Florence, où il a respectivement revu chacun d'eux en tête-à-tête. Sceptique, mais intrigué par un lien si éblouissant et si miraculeux, il découvre, au fur et à mesure qu'il retrace l'histoire des deux protagonistes, à quoi tient la réussite d'un couple hors du commun.

08/2016

ActuaLitté

Lecture 6-9 ans

Les filous du CP Tome 4 : T'as la classe, Gildas !

C'est la rentrée des classes. Après avoir soigneusement choisi ses habits, Gildas ls'élance fièrement sur le sentier en direction de l'école. Mais à chaque fois qu'il croise un camarade, il le trouve bien mieux habillé que lui. Qu'à cela ne tienne, Gildas a tout prévu : il a glissé dans son cartable une multitude d'affaires au cas où ! Au fur et à mesure de ses rencontres, il ajoute un chapeau, des baskets, un blouson, un short par-dessus son pantalon, une paire de lunettes... Si bien qu'à la fin, plus personne ne le reconnaît, ni la maîtresse, ni ses copains !

08/2016

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté