Recherche

Gilbert Pastore

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Un rêve africain

« Les jours s'écoulent. Je m'accroche, m'obstine à avaler toutes les documentations sur la Côte d'Ivoire, le Congo. Je ne vois pas les heures passer entre le sport que je pratique et mes recherches. Toujours cette fatigue dans ma tête lorsque j'insiste un peu trop. Et surtout des images, des sensations, toujours les mêmes, de la chaleur moite, des sous-bois sentant à la fois bon et mauvais. Des cris d'animaux, de la fumée qui imprègne mes vêtements. Puis c'est la fatigue que je ressens. D'autres cris reviennent mais pas seulement des cris d'animaux. Non, des cris de douleur humaine. J'ai mal. Je ne peux plus avancer. Et toujours des cris, des voix qui m'appellent. Yvonne, Roland, Constance ? Je n'en sais rien, je ne sais plus. Puis à nouveau plus rien. » Que peut occulter l'amnésie d'Hubert ? Qu'est-il advenu de sa femme ? Et quelle activité pouvait-il exercer en Afrique ? C'est avec ce flot de questions folles que nous emporte G. Pastore au cœur de ce thriller qui lève patiemment le voile sur ses mystères, combinant espionnage, kidnapping et négociations... Récit intense, électrique par endroits, où les ambiances se font tranchées et changeantes, « Un rêve africain », avec son titre non dénué d'ironie, nous happe grâce à son scénario étonnant et implacable.

09/2014

ActuaLitté

Littérature française

Le cinéma de mon père

1940-1950 : un jeune garçon traverse en la vivant une période où le cinéma n'était pas numérique, où les vedettes toujours bien coiffées, couvertes de strass, de paillettes, évoluaient dans un monde qui faisait rêver un moment en cette période noire. Vedettes rencontrées lors de tournages, figurants en mal de devenir... L'auteur assiste son père dans ses tournées de projection de films dans les salles communales et paroissiales de campagne, cinéma plein de surprises, de joies, d'émotion... Cinéma disparu aujourd'hui de nos campagnes, cinéma drôle, émouvant avec une pointe de nostalgie !

11/2010

ActuaLitté

Littérature française

Mauricette le chant du coq

Cao bang ! La foudre est tombée sur l'Indochine, sur le monde colonial ! Surpris des milliers de braves se sont couchés pour l'éternité. Certains pourtant, comme Angelo, errent dans la jungle avant de trouver une raison de vivre ou de survivre. Plus rien ne sera pareil pour notre empire colonial, pour le monde occidental. Dien Bien Phu parachèvera cette page noire de l'Histoire. " Les mois passent, trois ans et un mois pour être exact. Il a consommé de l'amour, jusqu'à plus soif, et il pense rudesse de la rue lui a enseigné que tout se gagne à la force des bras, que rien n'est donc donné et que les rêves sont comme les cauchemars. Ils ne sont ni aussi beaux, ni aussi moches qu'on le croit ou que l'on pense. Il n'y pas non plus de bon Dieu, ni de mauvais Dieu pour notre ami Angelo. Si, paraît-il, Dieu est le père de tous les humains, il a, comme la plupart des pères, des préférences et lui ne fait pas partie de celles là. Alors il applique la devise bien connue : " Aide toi, le ciel t'aidera ".

07/2005

ActuaLitté

Littérature française

A la votre mon colonel

Après une trentaine de romans comme un long voyage, celui-ci est la rentrée en gare, le coeur battant "comme un tambour" de regarder son train s'éloigner transbahutant son passé... Gilbert Pastore ne peut s'empêcher de le quitter des yeux et comme pour le revivre, il en fait une autobiographie, car c'est bien de cela dont il s'agit, à travers le colonel Astier, qui en homme d'honneur consacrera sa vie à l'armée. Interviewé pour un journal, habile stratagème, Gilbert alias Astier doit relater, de son point de vue, les guerres d'Algérie et d'Indochine auxquelles il a pris activement part. Un peu amèrement il déplorera que l'armée et les ordres ne restituant pas toujours les dévotions, les batailles se transforment alors en défaites mais il lui restera fidèle et loyal jusqu'à la fin de sa vie. "Laissant dormir dans les livres les regrets et les pourquoi" il préfère laisser la vie embarquer la sienne sur des rails sur lesquels se croisent, s'entrecroisent, la fatalité, l'amour, le devoir, s'enchevêtrant au respect de soi, des autres, à la foi, l'amitié, conduisant à sa destinée. Une drôle de balade qu'il nous invite à partager car le talent de Gilbert Pastore n'est-il pas de charmer, charmer encore et toujours ? ! Chaque jour le rideau se lève en même temps que le jour...

08/2015

ActuaLitté

Histoire de France

La folie Pastré

Lily ? Lily Pastré ? La Lily Pastré ? Célèbre auprès des mélomanes pour avoir été à l'origine du Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence, la comtesse Pastré (1891-1974) a été bien plus qu'un riche mécène. Voici le récit de la vie d'une grande excentrique, d'une grande généreuse, d'une grande amie des artistes, des années folles aux Trente Glorieuses en passant par le tourbillon de la Deuxième Guerre mondiale. Née à Marseille, héritière des célèbres apéritifs Noilly Prat, elle épouse un aristocrate et vit à Paris dans un entre-deux-guerres tourbillonnant de fêtes et de concerts. Sa passion première, c'est la musique. Elle est l'amie des plus grands compositeurs et interprètes du moment. Dans sa villa du sud de Marseille, elle reçoit des personnalités aussi diverses que Christian Bérard et Edith Piaf, Luc Dietrich et André Masson. Pendant la guerre, au risque de sa vie, elle cache et aide des musiciens juifs, tels Clara Haskil et Darius Milhaud, les sauvant d'une mort certaine. Elle apporte son soutien à l'Américain Varian Fry, qui a arraché des milliers de vies à l'occupant nazi. Dilapidant son immense fortune en transformant son domaine en une Villa Médicis du sud de la France, elle cofonde le festival d'Aix qui, à la sortie de la guerre, signifiait le retour de la France comme grande nation artistique. A travers le destin hors du commun d'une femme à la personnalité fascinante, c'est aussi une partie méconnue de l'histoire de Marseille qui revit. Lily Pastré incarne la démesure d'une cité au caractère insoumis depuis la nuit des temps et la liberté d'une Provence cosmopolite dont tant d'artistes sont tombés amoureux.

06/2021

ActuaLitté

Littérature française

Gilberte

Gilberte, jeune valaisanne "montée" à Lausanne pour y travailler comme serveuse, fait la rencontre de Gilbert, pilote privé excentrique, qui cultive une allure hippie. Elle est tout de suite séduite par le personnage qui va lui faire vivre des voyages et des expériences dont elle n'a même jamais osé rêver. Elle va découvrir l'Afrique, sa magie et sa misère, pour se consacrer entièrement à une mission qui lui tiendra de plus en plus à coeur. La petite campagnarde s'avérera une maîtresse femme au destin exceptionnel dans un monde encore trop dominé par les hommes.

10/2015

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté