Recherche

Françoise Weck

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Grand Prix de l'Académie française

Prix annuel, créé en 1914, le Grand Prix de l'Académie française vient récompenser l’auteur du roman que l’Académie a jugé le meilleur de l’année. Doté de 10.000 € depuis 2016, il est habituellement décerné à la fin du mois d'octobre, au cœur de la rentrée littéraire.

ActuaLitté

Dossier

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF)

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF) est une association créée en 1873 par le Cercle de la librairie pour être au service des éditeurs en facilitant leur développement à l'international, l'exportation des titres, mais aussi les achats de droits de traduction. Aujourd'hui, cette mission est sensiblement la même.

ActuaLitté

Dossier

Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires

Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires

ActuaLitté

Dossier

Programme, invités : La Grande Librairie, l'invitation à lire de François Busnel

Émission phare de la littérature sur le service public, La Grande Librairie, présentée par François Busnel, fait preuve d'une longévité que beaucoup lui envient. Créée en 2008 par son présentateur lui-même pour la chaîne France 5, l'émission hebdomadaire convie un ou plusieurs invités pour aborder différents thèmes, en lien avec des ouvrages récemment parus.

ActuaLitté

Dossier

Ouvrir les bibliothèques de France : Erik Orsenna au rapport

Mandaté par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, faisant suite aux promesses de campagne d’Emmanuel Macron, Érik Orsenna est devenu rapporteur. Aux côtés de Noël Corbin, il s’est embarqué dans un tour de France des bibliothèques, pour évaluer la situation, et proposer des solutions pour valoriser les lieux.

ActuaLitté

Dossier

Les prix littéraires de la rentrée 2020

L'épidémie du coronavirus ne sera pas venue à bout d'une tradition bien française, celle des prix littéraires de la rentrée : les centaines de romans publiés en quelques semaines, entre août et octobre, se retrouveront dans les sélections des jurys des différentes récompenses.

Extraits

ActuaLitté

Actualité et médias

Françoise Giroud. Une ambition française

Giroud a tout écrit sur Françoise. Au fil des années, elle a publié des articles, des portraits, des romans, des biographies à succès ; mais rarement journaliste aura mis tant de soin, de livre en livre, à se raconter soi-même, à décrire son parcours et son monde. Ainsi elle a constitué son effigie, construit sa statue, elle l'a affinée avec ses mots, masquant à l'occasion fêlures et fissures, tout ce que la vie charrie et qu'elle a voulu enfouir au plus profond. Longtemps elle nous a accompagnés de la sorte, séduisante et caustique, masque parfait, intimidant et toujours souriant d'une certaine réussite au féminin. Je suis partie à la découverte de la véritable Françoise Giroud. Avec infiniment de respect, d'admiration, d'affection, même, mais aussi avec l'exigence qu'elle manifesta si constamment à l'égard des autres. J'ai retrouvé bien sûr la grande journaliste, celle qui, sans relâche ni lâcheté, le temps d'un très long parcours, sut mieux que personne décrire ses contemporains et analyser l'air du temps. J'ai aussi compris une autre histoire, celle d'une femme venue de loin qui, surmontant l'humiliation, la souffrance et les préjugés, voulut coûte que coûte réaliser son rêve : atteindre une sorte d'excellence à la française. Son grand œuvre, ce fut sa vie. (Christine Ockrent)

05/2003

ActuaLitté

Littérature française

Petites secousses et légères commotions. Nouvelles

Vingt-six brèves nouvelles incisives proposent une balade amusée et parfois cruelle au coeur de la vie sociale et de ses minuscules dérapages et autres soubresauts. Leur véritable originalité : faire entendre des voix venues d'horizons sociaux contrastés, voix policées ou parlures populaires et méridionales qui n'ont guère droit de cité. L'écriture, rapide et précise, féroce et tendre à la fois, mêle drôlerie frantasque et observation malicieuse du petit théâtre social.

04/2013

ActuaLitté

Littérature française

Les dits de la ménagère. Le ministère des Affaires intérieures

Creuser à nouveau le sillon de la langue des femmes dans son champ de prédilection et d'expertise : celui des arts ménagers et de la gestion domestique. Explorer sans les épuiser les thématiques de la gouvernante correcte d'un intérieur par une maîtresse de maison respectable qui "tient" son ménage. Célébrer en langage le royaume obscur et modeste du féminin. Au fil de ces narrations domestiques s'élaborent les contours d'une culture féminine populaire, d'une langue commune et d'un savoir-dire, inculqué et transmis. Mettre en narration des pratiques, des tours, des micro-inventions qui définissent un idéal ménager, assorti d'un code de conduite proche d'une morale. Réhabiliter les tâches ingrates, invisibles et dévalorisées de la gestion du ménage. Faire entendre ces voix modestes et leur langue populaire, méridionale, avec leur drôlerie et leur humour, pour qu'accèdent à l'héroïsme les humbles et obscures officiantes des travaux et des jours.

12/2015

ActuaLitté

Littérature française

Babils de femmes. Savoir-dire et mauvais genre

Voix de femmes de peu, provinciales, méridionales le plus souvent, voix anonymes. Dialogues de l'ordinaire avec l'agilité coutumière des échanges qui vont de soi, un hommage rendu à ce concert de voix qui bâtit des liens de paroles, à cette facilité connivente, à ce bruit sans qui le monde serait glacé. Un réel invasif, la dépendance à ce qui est l'immédiateté, l'incompétence à dire le tragique, les pratiques tautologiques, l'incapacité à hiérarchiser et à s'étonner, la soumission au sens commun, la prédictibilité des propos, le refus de toute singularité, le besoin vital de connivence, les assertions sans arguments, le recours excessif aux préceptes et proverbes, le démon du : de deux choses l'une, le goût immodéré pour des riens, des discours mutilants ? Jeu virtuose de ping-pong verbal : l'invasion du concret, l'émulation hygiéniste, le plaisir de l'exercice d'admiration, l'amalgame de l'affect et de l'intérêt bien compris, la passion du détail et du frivole. Ca commence à bien faire tous ces trucs à la télé sur une guerre qui date de l'an pèbre et que je m'en bats les flancs. Y en a plus que pour les poilus, poilus par ci poilus par là. Bon, c'est vrai, ils en ont bavé mais qu'est-ce qu'on y peut ? C'était comme ça avant, les hommes ils allaient s'endurcir et après ils pouvaient en endurer. La langue du français populaire, étrangère aux élégances langagières des élites, symptôme éloquent des fractures sociales qui font les choux gras des médias et des politiques ?

02/2015

ActuaLitté

Littérature française

Vieilles femmes. Portraits et fictions vraies

Qui n'a jamais observé avec bienveillance, amusement ou ironie la cohorte disparate des femmes vieillissantes ? Une foule émouvante, drôle et hétéroclite dont les postures et les choix de vie s'étalent en un continuum, tout en nuance, qui va du consentement aveugle aux contraintes genrées, dictées par l'ordre social, jusqu'au rejet bravache des destins préconstruits. Françoise Weck nous offre une galerie complète de portraits, saisis sur le vif mais avec la liberté d'un imaginaire qui s'autorise à combler les silences, à amplifier, rêver et s'attarder aux obscurités substantielles.

09/2013

ActuaLitté

Sciences historiques

François Furet. Révolution française, Grande Guerre, communisme

Publié en 1995, le livre de François Furet, Le Passé d'une illusion, consacré à l'idée communiste au XXe siècle, a marqué le premier moment de réévaluation complète de l'expérience communiste, après la chute du mur de Berlin puis l'effondrement de l'URSS et du système communiste mondial. Quinze ans après, les quinze auteurs de cet ouvrage reviennent sur l'interprétation générale de l'historien de la Révolution française. Ils s'interrogent sur l'importance du modèle révolutionnaire français dans la révolution bolchevique, sur le rôle matriciel de la Première Guerre mondiale dans l'émergence du phénomène totalitaire, sur la place centrale du stalinisme dans la réflexion de François Furet et sur le parallélisme entre nazisme et communisme - avec un texte de l'historien allemand Ernst Nolte, qui avait entretenu une correspondance sur ce thème avec Furet. L'ouvrage aborde également l'oeuvre de François Furet du point de vue de la philosophie politique, envisageant successivement la lecture par Furet d'Alexis de Tocqueville, de Karl Marx et de Raymond Aron, et cherchant à situer sa pensée dans le "tocquevillisme français". Enfin, sur le terrain de l'action politique et du commentaire politique, l'ouvrage cherche à comprendre le "libéralisme mélancolique" de François Furet, selon l'expression de Pierre Hassner.

08/2011

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté