Recherche

François Hollande

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Je voulais juste que ça s'arrête

Quarante-sept ans de mariage. D'abord une histoire d'amour, comme il y en a tant d'autres. Mais très vite, les insultes, les coups, l'engrenage de la violence. L'homme à qui Jacqueline Sauvage a confié sa vie l'a transformée en enfer, régnant sur le foyer en véritable tyran.
Jacqueline qu'il blesse, qu'il torture au quotidien mais aussi leurs enfants qu'il humilie, qu'il frappe, qu'il terrorise. Tous partagent le même sentiment paralysant : la peur. Cette peur qui les empêche de partir, qui les empêche de le dénoncer.
Et puis il y a ce lundi 10 septembre 2012. Ce jour où, après une ultime agression, Jacqueline commet l'irréparable. Trois coups de fusil. Le bourreau est mort. Elle l'a tué.

Le 28 décembre 2016, François Hollande a gracié Jacqueline Sauvage.

02/2017

ActuaLitté

Non classé

Un président ne devrait pas dire ça...

Ce livre est une affaire d'Etat.Cinq années passées à traquer la vérité des faits, au coeur du pouvoir suprême.Voici le récit d'une enquête sans concession, d'une confrontation inédite entre deux journalistes d'investigation et un chef d'Etat, François Hollande. Une étrange relation, émaillée d'agacements réciproques et de fortes tensions.

10/2016

ActuaLitté

cinema, television, audiovisuel, presse, medias

Je me souviendrai de tout

Artiste engagé à la plume bien pendue, Guy Bedos évoque son passé, les hommes et femmes qu’il a eu la chance de croiser, de Jacques Prévert à Pierre Desproges en passant par Simone Signoret ou Coluche. Entre la vie qui le rassure et la mort qui le séduit, ce « suicidaire qui s’attarde » promène sa mélancolie et nous invite dans ses souvenirs. Il parle de l’amour, des femmes, de sa famille, de ses enfants avec qui il partage le goût de la scène et de l’écriture. Comme il l’a fait pendant un demi-siècle, il ne peut s’empêcher de passer au crible l’actualité avec un esprit décapant. Il s’en prend à tous, de la gauche de François Hollande à la droite de Nicolas Sarkozy, sans oublier la tribu Le Pen … Dans ce livre fait d’émotion et d’humour, Guy Bedos évoque ses passions et nous communique son irrépressible envie de rire et de se moquer, y compris de lui-même. © Hélène Pambron

ActuaLitté

essais de sociologie

La loi et les prophètes ; les socialistes français et les institutions politiques

Les socialistes français n’ont jamais élaboré une vision claire du régime représentatif. Leur critique persistante de la Ve République a fait oublier leur relation ambiguë et contradictoire avec le parlementarisme « bourgeois » sous les deux républiques précédentes. Jean Jaurès, Léon Blum et Guy Mollet ont tour à tour incarné cette contradiction. La manière dont le socialisme français a pensé et géré tout au long de son histoire son rapport au régime représentatif forme la trame de cette vaste fresque. Par quel processus historique un parti de classe marxiste a-t-il fini par se muer en France en un parti parlementariste? Quelles ont été pour lui les conséquences de son intégration au régime parlementaire? Pourquoi les socialistes n’ont-ils pu détruire le « régime gaulliste » et comment François Mitterrand a-t-il réussi à les amener au compromis avec la Ve République? Des « enragés » de la Révolution française et des premiers disciples de Marx à l’acceptation du libéralisme politique par François Mitterrand et François Hollande, de Jean Jaurès et Léon Blum à Lionel Jospin en passant par Paul Faure, Daniel Mayer et Guy Mollet, voici retracés deux siècles d’histoire politique et intellectuelle qui éclairent d’un jour neuf, ô combien d’actualité, le difficile rapport des socialistes aux institutions politiques, et, par voie de conséquence, à l’exercice du pouvoir.

ActuaLitté

pamphlets politiques, faits de societe, actualite, temoignages, biographies

De l'abandon au mepris ; comment le PS a tourne le dos a la classe ouvriere

Comment, en l’espace de trente ans, le PS et le monde ouvrier sont-ils passés de l’amour fou au mépris? Ce livre tient la chronique tragique d’une longue histoire passionnelle, émaillée de séparations fracassantes et de retrouvailles douloureuses, de drames et d’engagements non tenus. Il explique pourquoi, en 1981, 70 % des ouvriers avaient contribué à la victoire du PS, alors que c’est aujourd’hui le FN qui est qualifié de « premier parti ouvrier de France ». Entre ces deux dates, au fil des choix politiques engagés par les hiérarques du Parti socialiste, et des réactions plus ou moins avisées des représentants de la classe ouvrière, notre couple, de plus en plus mal assorti, doit faire face à l’effondrement du monde communiste, à l’arrivée de la « deuxième gauche », à la montée du chômage et à la conversion des socialistes à l’Europe, au libéralisme et à la société postindustrielle. Les noms de François Mitterrand, Jacques Delors, Laurent Fabius, Pierre Bérégovoy, Dominique Strauss-Kahn, Lionel Jospin et François Hollande, entre autres, marquent les étapes de ce désamour, de l’abandon au mépris. Au terme de nombreuses péripéties, que Bertrand Rothé rappellent de façon cinglante, le vieux couple en arrive aujourd’hui au divorce. Bertrand Rothé est agrégé d’économie, il enseigne à l’université de Cergy-Pontoise et collabore régulièrement à Marianne. Au Seuil, il est déjà l’auteur de Lebrac, trois mois de prison (2009) et, avec Gérard Mordillat, de Il n’y a pas d’alternative. Trente ans de propagande économique (2011).

ActuaLitté

pamphlets politiques, faits de societe, actualite, temoignages, biographies

L'amour a gauche ; marivaudages, jalousies et desir d'avenir

Depuis l'affaire DSK, ou encore le vaudeville entre Valérie Trierweiler, Ségolène Royal et François Hollande, plus personne n'ignore que l'amour et le sexe ont une grande influence sur la gauche française. C'est ainsi: en France, sexe, amour et politique sont indissociables. Placée sous la double influence de Robespierre et de Danton, de l'austérité et de la débauche, la gauche n'a cessé d'alterner les attitudes contradictoires depuis la Révolution française. Aujourd'hui, presque rien n'a changé et le pouvoir reste obsédé par la conquête amoureuse. La gauche française est-elle puritaine ou libertine? Socialistes, communistes, écologistes, anarchistes... Toutes les mouvances de la gauche tricolore sont décortiquées dans cet ouvrage drôle et impertinent qui multiplie les témoignages: pour la première fois, des ministres passés ou en exercice, des conseillers et des hauts fonctionnaires évoquent ce sujet tabou en toute franchise.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté