Recherche

Frédérique Clémençon

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Les méduses

Il est le lieu que nous avons tous en commun et qui prend le pouls de nos vies, dont il tient les deux extrémités. Il est aussi le reflet de nos sociétés et de leurs territoires désunis, fragmentés, où nous nous rencontrons, nous regardons, un peu. C'est là, dans cet hôpital du sud de la Loire, à trente kilomètres de la mer, que travaillent ou passent Hélène, Ilan, Claire, Samir et quelques autres. C'est là, à l'endroit où nos existences se révèlent les plus fragiles, mais les plus vibrantes aussi, qu'ils vont se retrouver. Frédérique Clémençon raconte leurs itinéraires croisés dans une langue à la hauteur de ses personnages, d'une beauté grave et enchanteresse.

01/2020

ActuaLitté

Littérature française

L'hiver dans la bouche

"Tu sais, je crois que tu devrais changer ta manière de t'habiller. " Ce reproche, aussi cruel que banal, c'est Antoine qui le fait à Jeanne, sa femme. S'ensuit une courte conversation qui met fin à dix-huit années de mariage. Deux ans plus tard, Jeanne s'envole pour New York. Un voyage qu'elle espère salutaire. En quête des preuves d'un amour désavoué dont il ne reste peut-être plus rien, elle remonte le temps, jusqu'aux premières années d'une enfance peu aimable. De son écriture inspirée, Frédérique Clémençon ausculte nos sentiments, malmenés par le temps et le poids de la vie matérielle. Existe-t-il vraiment une "vie commune" ?

01/2016

ActuaLitté

Littérature française

Traques

Quatre personnages sortent du silence pour raconter leur histoire. Anatole, chassé de son pays natal, survit en errant d'usines désaffectées en marais orageux. Jeanne, qui étouffait dans une famille mortifère, a pris la fuite. Elisabeth s'étiole dans une maison de retraite indifférente au sort des pensionnaires et Vincent, cadre sans cesse évalué, se retire peu à peu du monde de l'entreprise. Tous sont exclus, tourmentés, pressés de rendre des comptes ou de s'effacer sans bruit. Mais tous, aussi, ont le désir de résister, de ne pas se soumettre à ces sociétés qui tuent à petit feu, classent et traquent sans merci. La prose éblouissante de Frédérique Clémençon donne toute sa force à ces paroles de faibles. Mélange de " rugueuse réalité " et de pur romanesque, Traques fait résonner longtemps la portée politique de leur destin.

01/2009

ActuaLitté

Actualité et médias

Nous ne regarderons pas ailleurs. Suivi de Lettre ouverte à Frédérique Vidal

La Turquie est prise dans une spirale d'horreur. Plusieurs de mes amis et même de mes avocats sont en prison. Beaucoup sont en exil, les autres résistent avec beaucoup de difficultés. Le contexte de guerre nourrit le nationalisme et les violences de toutes sortes. Il n'y a pas de liberté. Il n'y a que la peur. Une peur qui existe depuis longtemps. Mon procès est un exemple de la continuité historique du système répressif. Il est raconté avec rigueur et sensibilité par Anne Monteil-Bauer. En 1998, je suis aussi devenue l'objet d'une lutte symbolique et historique, en 2021, je le suis encore. L'Etat profond, plus stable que les gouvernements, m'a choisie il y a 23 ans pour m'accuser d'un massacre qui n'a jamais eu lieu. (Pinar Selek)

10/2021

ActuaLitté

Littérature française

Les moutons noirs

Rien ne va plus à l'école pour Pamina depuis que ses parents ont changé radicalement leur mode de vie. Mais pour les Fabrègues, pas question d'abandonner leurs collines pour revenir en arrière. Leur avenir est désormais dans une vie simple, proche de la nature, à l'écart de la ville et de la civilisation. La simplicité volontaire, tel est leur nouveau credo. Rebelles des temps modernes, leurs choix de vie ne sont pas toujours bien vus, mais qu'importe ? Le bonheur pour eux est à ce prix, au coeur de l'arrière-pays provençal, dans une marginalité choisie et assumée.

05/2015

ActuaLitté

Littérature française

État d'âmes

Inès Dominguez peut être satisfaite de sa vie. Elle a tout : l'amour, deux filles adorables et la réussite sociale. Mais depuis quelques temps, dans le décor Belle Epoque de l'Hostellerie du Général Dagobert, petit hôtel de luxe créé par son grand-père sur les bords de la Têt, un malaise diffus jette un trouble sur son bonheur tout neuf. Odeurs intrigantes, phénomènes bizarres, bruits inexpliqués, mal-être incompréhensible, sont autant de manifestations importunes d'une vie invisible qui cherche à s'imposer. Mais quelle force s'exprime dans l'ombre ? Amie ou ennemie ? Comme pour l'auteur, qui relate ici une aventure inspirée de son vécu personnel, le destin mettra sur la route d'Inès toutes les personnes susceptibles de lui venir en aide et de lui ouvrir la voie de la connaissance. Grâce à elles, elle apprendra à vivre dans cet irrationnel omniprésent, à ne plus en avoir peur, et parviendra à se libérer du poids de loyautés familiales contraignantes. En travaillant sur elle-même et sur ses origines parviendra-t-elle à tourner la page pour vivre une vie qui lui ressemble enfin ?

04/2015

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté