Recherche

Fabienne Swiatly

Extraits

ActuaLitté

Poésie

Mère éléphante

L'enfance, l'adolescence, la mère malade et la découverte de son propre corps, le désir de liberté, la solitude et la violence du quotidien. Trouver ses mots et dire la naissance d'une vocation : écrire.

06/2021

ActuaLitté

Poésie

Elles sont au service

"Aide à la personne, soin, accueil, éducation... Prise en charge du corps de l'autre. Entretien des bureaux, des maisons, des écoles." Dès les premiers mots, le ton est donné sans faux-semblants : c'est des femmes au travail dont nous parle ce livre composé de petites proses. Soixante-deux textes pour être précis, comme autant d'instantanés "cadrés serrés", de fragments sans prétention qui donnent à voir les "fragments de vie" de celles qui "sont au service". Sans jugement ni commisération, avec un sens aigu du détail et du langage des corps, Fabienne Swiatly scrute la réalité sociale et les tâches dévolues aux femmes. Pénibilité, abnégation, souffrance étouffée, révolte ou beauté du geste —, celles qui se taisent trouvent dans la plume exacte de l'autrice une alliée de premier ordre. Total respect.

03/2020

ActuaLitté

Littérature française

Saïd

Elle s'ennuie, pendant cet été torride, dans cette petite ville de Lorraine au bord de la Moselle. "Le champ, notre terrain de jeu de tous les jours, nous attendait. Il séparait notre rangée de maisonnettes, toutes pareilles, toits pentus et jardinets étroits, du grand immeuble construit sur la ville d'à côté. Une barre, plus longue que haute, qui accueillait les familles algériennes". La rencontre avec Saïd va bouleverser la vie de cette jeune fille d'origine polonaise.

03/2022

ActuaLitté

Littérature française

J'ai payé pour ça. Quelles nouvelles ?

Il est temps de vous laisser découvrir les nouvelles. Vous aurez sûrement des coups de coeur, des doutes, voire des rejets... Ce qui prouvera que nous avons bien fait notre travail : donner une place à des voix singulières. Et peut-être serez-vous sensible à cette musique particulière empreinte de mélancolie ou d'ironie qui traverse l'ensemble du recueil. La petite voix de ceux qui s'interrogent sur le prix à payer pour que le monde retrouve du sens. Extrait de la préface de Fabienne Swiatly.

02/2010

ActuaLitté

Littérature française

Boire et plus

Une femme raconte l'alcool, l'ivresse, l'addiction. Elle interroge le passé et la place de l'alcool dans sa famille. Boire comble l'absence. Mais l'absence de quoi ? L'auteur énumère des faits et elle constate : "Si je ne bois plus, serai-je encore moi ?" Son entourage s'étonne : "Tu bois tant que ça ?" Puis vient le temps de la séparation. Elle met de la distance entre le verre et la bouteille. Apprend à dire non. Elle devient abstinente, même si le mot lui déplaît. Vivre sans... Tout simplement ?

01/2018

ActuaLitté

Décoration

Fabienne Delvigne. Sublimer par la différence

Des chapeaux à en perdre la tête ! Il est des artistes croisés au hasard d'un cocktail ou d'un dîner dont on ne saurait oublier le nom. Ma première rencontre avec Fabienne Delvigne fut avant tout marquée par un pimpant chapeau, flottant au beau milieu d'une réception donnée dans un bel hôtel de Bruxelles. De cette circonstance naquit une complicité puis, très vite, l'envie de retranscrire son univers unique à travers mes articles dans la presse, mais aussi par le biais de textes plus profonds, dans lesquels se dévoilerait sa véritable sensibilité artistique. L'idée de célébrer les trente années de création de la Maison Fabienne Delvigne fut le prétexte idéal pour lancer la rédaction de cet ouvrage aux multiples facettes. Un brin de malice, une imagination à foison, un zeste d'innovation, peut-être devrais-je dire d'audace, la gaîeté incarnée et surtout une belle dose de passion au service de clientes fidèles venues de toute l'Europe pour se faire chapeauter avec grâce. Voici brossé en quelques traits le portrait de cette délicieuse modiste. Perfectionniste jusqu'au bout des ciseaux, Fabienne ne laisse jamais rien au hasard et mène sa vie à cent à l'heure sans jamais se départir de son entrain. Entrepreneuse heureuse, équilibriste dans l'âme, elle jongle avec bonheur entre les moments consacrés à la création, confortablement installée dans sa jolie maison de maître bruxelloise où elle a aménagé son atelier boudoir, ses apparitions dans les cocktails et soirées mondaines où elle ne manque jamais une occasion de porter ses créations et sa vie de famille qu'elle n'entend surtout pas sacrifier. Femme de caractère, Fabienne souhaite sublimer la beauté de ses clientes par la différence. Elle sait apporter un regard rafraîchissant sur la mode, un regard libre et sensuel où la laideur ne trouve nulle grâce. Véritable ode à la belle esthétique, ses chapeaux aspirent à rendre le monde plus beau. Fabriqués selon des savoir-faire artisanaux, ils ne manquent cependant pas de surprendre par leur créativité et leur modernité. Portée par sa passion, elle relève tous les défis et réussit haut la main le pari audacieux de rendre l'objet désirable, indissociable de la personnalité et de la silhouette de la femme en redonnant sa part de rêve au port du chapeau. Entrer dans son atelier, c'est suspendre le temps et s'accorder un moment de pur plaisir artistique. Elle y crée des pièces uniques inspirées par les matières qu'elle travaille, sculpte et drape avec doigté jusqu'à trouver la forme parfaite, le bon coiffant ou l'équilibre absolu entre originalité et féminité. Ses élégants chapeaux s'exposent sur les longues étagères parmi les jolies boîtes rondes réalisées à façon. Un véritable enchantement pour les yeux, l'impression inestimable de retomber en enfance, de se rêver en princesse de conte de fées. Dans l'un de ses poèmes, Paul Eluard fait l'éloge d'une femme à travers la seule courbe de ses yeux, il aurait, à n'en point douter, été conquis par la vision artistique de Fabienne Delvigne où la courbe est reine. Tendance le chapeau ? Assurément ! Surtout lorsqu'il prend vie entre les mains de Fabienne ! Au fil des pages qui suivent, je vous laisse découvrir son parcours unique et passionnant. Catherine Seiler Journaliste, auteure

12/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté