Recherche

Europe création

Extraits

ActuaLitté

histoire faits de societe, temoignages contemporains, actualite

Eta ; Histoire Secrete D'Une Guerre De Cent Ans

Cette enquête évoque cinquante ans d’affrontements pour l’indépendance du Pays basque depuis la création du groupe ETA en 1959. Un livre d’actualité qui révèle le fonctionnement de la dernière organisation indépendantiste d’Europe continuant à justifier, en 2010, la lutte armée. Engagés dans un combat qui prend l’allure d’une guerre de cent ans, les etarras s’opposent à deux États, l’Espagne et la France, qui ont renforcé la coopération antiterroriste à un point tel que leurs services de sécurité mènent aujourd’hui ensemble une lutte toujours plus efficace. Ce livre décrit l’histoire de cette relation. Avec des informations inédites à l’appui. Et une question majeure: pourquoi les négociations de paix engagées à plusieurs reprises n’ont-elles jamais abouti?

ActuaLitté

europe

Qu'Est-Ce Que L'Esprit Europeen ?

Sait-on encore ce qui fonde l’Europe? Quel ordre juridique et constitutionnel les peuples européens peuvent-ils et doivent-ils adopter? Quelle éducation doit être proposée pour perpétuer la civilisation dont nous sommes issus? C’est à ces questions que Lucien Jaume répond en menant une enquête sur la nature de l’esprit européen. Ni « identité » ni « conscience » européenne, ce dernier est bien plutôt un héritage intellectuel, artistique, spirituel et scientifique, ainsi qu’une attitude de l’esprit vis-à-vis de lui-même et vis-à-vis de la société. On peut parler d’un « sens commun » qui, depuis la Renaissance, a nourri et façonné nos nations aujourd’hui membres de l’Union. Entre la règle et le marché, mais aussi à travers la puissance (ambivalente) de l’opinion, l’esprit européen s’exprime par les créations de la liberté qui se soumet aux règles et aux normes. Depuis Bossuet et Pierre Nicole, en passant par Locke et Adam Smith, pour arriver, grâce à Tocqueville, à notre démocratie d’opinion, cet ouvrage invite chacun à se remémorer le lien original que l’Europe a forgé entre l’individu et la communauté. Un recueil de textes de Locke, Bossuet, Nicole, Adam Smith, Tocqueville et Bachelard prolonge cet essai.

ActuaLitté

histoire essais

Religio duplex ; comment les Lumières ont réinventé la religion des Egyptiens

Les cultes égyptiens ont fasciné les hommes des Lumières. S’appuyant sur des sources grecques tardives, certains ont cru y déceler la trace d’une religion double: parallèlement au culte polythéiste partagé par tous aurait existé une religion monothéiste, réservée aux initiés. Au XVIIIe siècle, les sociétés secrètes, notamment franc-maçonnes, où s’organisait le culte de la raison dans une Europe soumise au joug de l’absolutisme politique et de l’orthodoxie chrétienne, ont puisé dans les cultes à mystères une source d’inspiration et le modèle de leur propre fonctionnement. Centrant son analyse sur la conception d’une religion à deux niveaux, religio duplex, Jan Assmann en montre l’élaboration et les prolongements jusqu’à l’époque contemporaine, où elle permet de penser l’articulation entre les traditions religieuses particulières et une religion universelle. Il offre ainsi une réflexion virtuose et extraordinairement féconde sur les racines de notre culture moderne qui, en bien des manières et même indirectement, plongent jusque dans la civilisation de l’Égypte ancienne. Couverture: Création Studio Flammarion. Jacques Sablet, Élégie romaine ou Double portrait au cimetière protestant de Rome, huile sur toile, 1791, musée des Beaux-Arts de Brest. © Photo Josse / Leemage

ActuaLitté

sociologie faits de societe, temoignages contemporains, actualite, biographies

Global gay ; comment la révolution gay change le monde

Les homosexuels peuvent se marier à Johannesburg et à Mexico, mais pas à Chicago ni à Berlin. En Iran, ils risquent la pendaison alors que les transsexuels se font opérer légalement. En Chine, ils sont des millions à fréquenter les réseaux sociaux gays, mais les militants sont harcelés. En Israël, l’homosexualité devient peu à peu « casher », mais dans le monde musulman elle n’est toujours pas « halal ». Dans huit pays, les homosexuels risquent la peine de mort ; dans soixante-seize, la prison. Pourtant, sur tous les continents, la révolution gay est en marche. Un jour, l’homosexualité sera peut-être moins pénalisée que l’homophobie. En Europe, l’orientation sexuelle devient le choix de chacun. À l’ONU, la dépénalisation avance. Aux États-Unis, Obama a été réélu, notamment avec les voix gays. La mondialisation de la question homosexuelle est un phénomène majeur, qui n’a pas encore été décrit. Pendant cinq ans, dans quarante-cinq pays, Frédéric Martel a mené une enquête inédite et rencontré sur le terrain des centaines d’acteurs de cette révolution. À travers le prisme gay, il analyse la mutation des modes de vie, la redéfinition du mariage, l’émancipation parallèle des femmes et des gays, les effets décisifs de la culture et d’Internet. Fil rouge de l’évolution des mentalités, la question gay et lesbienne est un critère pertinent pour juger de l’état d’une démocratie et de la modernité d’un pays. Ce livre, à la fois inquiet et optimiste, riche en portraits inattendus, raconte la nouvelle bataille des droits de l’homme. Couverture: Création Studio Flammarion

ActuaLitté

poésie

Léman

Léman, c’est ce paysage au centre de l’Europe. Ce lac comme un trou (celui de l’évier, où tout pourrait disparaître): vous sentez sur votre peau l’humidité de l’air, vous sentez en vous le froid de l’eau, le vent qui vient de l’autre rive. On peut en faire le tour: Genève, Saint-Gingolph, Chillon, Montreux, Clarens, Chexbres-Puidoux, Lausanne, Genève. Léman, c’est aussi la surface et la vacuité: rien d’autre que l’endroit où nous sommes. Alors cela devient d’autres lieux, qui sont avec le lac Léman dans un rapport d’équivalence: le trou d’une écluse à Tarnac, au centre de la France ; le plateau de Ganagobie ; le lac de l’Est à Wuhan, en Chine ; le lac de Tunis... Léman désigne alors l’ensemble de ces réalités formelles, parcouru par des trajets, des lignes qui deviennent celles du récit lui-même aux prises avec l’étrange « nulle part » de la création. Il faut alors inventer la littérature, inventer Léman, les mots, le dialogue, le point, la ligne, la surface. Contre les images, le temps, la maladie. Contre la violence invisible. Et mot à mot, de l’un à l’autre, au présent, à l’intime, à l’infime, au moins que rien. Léman est le journal de cette expérience. Vers quelque chose qui serait absolument simple. Ce point est accessible à qui regarde le lac, à tous ceux qui regardent.

02/1990

ActuaLitté

litterature francaise romans nouvelles correspondance

Rappeler Roland

Le thème de la bataille et de ses représentations dans notre culture est au cœur de la proposition de Frédéric Boyer. Il s’est intéressé à l’écriture de cette épopée, la Chanson de Roland, la première en langue française, le premier grand texte français qui s’éprend de la défaite pour chanter la gloire d’un empire fantasmé (celui de Charlemagne), 350 ans après les faits, et au moment où l’Europe médiévale se lance dans les croisades. Frédéric Boyer va jusqu’à interroger la lente déformation de la légende médiévale dans l’Europe de la Renaissance. Le fantôme de Roland est partout présent. Il semble gêner jusqu’au merveilleux Don Quichotte qui en fait un de ses modèles certes, mais avec difficulté devant la folie, la fureur qu’on lui prête alors. Quelles blessures, quel trauma cherche-t-on à exorciser avec une telle création? Raconter la bataille (ou la représenter), au-delà de ses fonctions politiques, religieuses, idéologiques, a d’autres effets et sans doute d’autres origines. Rappeler Roland est un triptyque composé d’un texte original, « Rappeler Roland », monologue écrit pour la scène dont la création se fera en deux temps, à l’auditorium du musée du Louvre le 19 janvier 2012 et à la Comédie de Reims en mars 2013 ; d’une nouvelle traduction intégrale de la Chanson de Roland (version du manuscrit d’Oxford qui date du XIIe siècle) qui tente d’offrir en français contemporain une version en décasyllabes avec respect de la césure épique (4 + 6) ; et d’un essai, « Cahier Roland » (se battre est une fête), consacré au thème de la bataille et du combat dans notre culture, à partir de l’histoire mystérieuse de la Chanson de Roland. Aujourd’hui Frédéric Boyer veut rappeler Roland... Dans les mots et dans les défaites contemporaines. Dans les guerres que nous n’avons pas connues et les batailles que d’autres livrent pour nous aux confins d’un monde déchiré.

01/2013

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté