Recherche

Eugène Labiche

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Théâtre

Eugène Labiche ou la gaieté critique

Parmi les nombreux auteurs de vaudeville du XIXe siècle, Eugène Labiche (1815-1888) est l'un des plus remarquables en raison de l'importance de sa production (174 pièces) et des succès obtenus. Près de quarante ans après l'ouvrage de Philippe Soupault et plus de trente ans après la dernière thèse universitaire le concernant il était nécessaire qu'un historien procède à une relecture de l'œuvre de Labiche en utilisant les avancées de l'historiographie contemporaine. Ainsi, dans une perspective résolument moderne d'histoire culturelle, l'auteur a " découvert " à travers une analyse de contenu que les grands " personnages " du théâtre de Labiche étaient autant des institutions ou des groupes sociaux-tels le mariage, l'alimentation, la domesticité, Paris ou le duel- que des individus, bourgeois et rentiers. Par ailleurs Labiche manifeste une ambiguïté évidente sur la question politique et sociale et sur la question morale. Sous les textes se cache une critique acerbe du système démocratique et s'inscrit un attachement aux valeurs conservatrices sinon réactionnaires. En revanche Labiche accorde aux femmes une fonction nettement moins dévalorisée que cela n'a été analysé jusqu'à présent et il transige largement avec les préceptes moraux de l'époque. De nombreux personnages ont des défauts marqués (mensonge, égoïsme, hypocrisie, lâcheté) ; apparaît même clairement la tentation du crime. Beaucoup de pièces laissent perdurer in fine des situations " objectivement " injustes ou amorales. Enfin une lecture plus métaphorique fait émerger une large mise en valeur de la sexualité, sujet tabou de la conscience sociale du XIXe siècle. Labiche est plus contestataire et amoral que l'opinion traditionnelle ne l'admet.

01/2003

ActuaLitté

Théâtre

Les mondes de Labiche

Deux cents ans après sa naissance en 1815, Labiche reste une figure illustre du vaudeville et de la comédie. L'auteur d'Un chapeau de paille d'Italie, de L'Affaire de la rue de Lourcine ou de La Cagnotte, n'occupe pas seulement une place centrale dans la tradition du théâtre de divertissement. Il était également connu en son temps comme critique, homme politique et académicien. Son oeuvre riche, au fort rayonnement géographique et culturel, révèle la société du XIXe siècle, tout en transcendant son époque. Comment Labiche, héritier de Scribe et aîné de Feydeau, rénove-t-il les formes dramatiques ? Quel discours tient-il sur les moeurs, sur le monde économique, social et politique ? Où emmène-t-il ses personnages en voyage ? Pourquoi fait-il rire en représentant Paris et la province ? Dans quels domaines se perpétue l'héritage de Labiche ? Voilà quelques-unes des questions que pose cet ouvrage pluridisciplinaire, au fil de ce "voyage autour des mondes de Labiche" .

06/2017

ActuaLitté

Théâtre

Mon Isménie !

Vancouver est le bourgeois le plus malheureux de Châteauroux. Isménie, sa fille de 24 ans qu'il a élevée amoureusement, menace de le quitter car elle a une folle envie de se marier. Il cherche par tous les moyens à chasser les "prétendus" qui viennent lui demander sa main, comme ce Dardenboeuf. Mais ce dernier risque de parvenir à ses fins, car il bénéficie de l'appui de Galathée, soeur de Vancouver, vieille fille très fortunée qui veut le bien de sa nièce Isménie. Vancouver va-t-il perdre sa fille chérie ?

02/2020

ActuaLitté

Théâtre

Theâtre complet. Tome 1

Une édition de cinquante-sept pièces d'Eugène Labiche fut publiée en dix tomes chez Calmann-Lévy en 1878-1879. Les sept pièces du tome 1 font l'objet dans cet ouvrage-ci de la première édition critique comprenant des transcriptions de partitions pour des premières et un relevé des variantes manuscrites.

02/2022

ActuaLitté

Théâtre

Théâtre Tome III. Un chapeau de paille d'Italie et autres pièces

"Nous sortons de la lecture de ce théâtre éblouis, médusés, avec le sentiment d'avoir entraperçu la fresque la plus dure, la plus impitoyable sur les moeurs de l'insecte le plus redoutable et le plus sordide de la galerie des insectes : l'insecte petit-bourgeois roi. D'où vient cette odeur soufrée d'apocalypse en bonnets de nuit, souriante et goguenarde - cet air de danse macabre - dans une atmosphère repue d'autosatisfaction, sur de très joyeux flonflons ? " Jean Anouilh

11/1990

ActuaLitté

Théâtre

Théâtre. Tome 2

On s'aperçoit en lisant les vingt-deux pièces contenues dans le présent volume que Labiche est un véritable écrivain français dans la mesure où ses personnages maltraitent à qui mieux mieux la langue française. Il est le maître de l'impropriété voulue. Chez lui, un père fier de sa fille s'écriera : " Elle vous dirait tous les rois de France qui ont eu lieu... sans broncher ! " (" La Station Champbaudet "). Il recourt traditionnellement aux répliques en porte à faux. Parfois c'est un dialogue de sourds, comique éprouvé, parfois le personnage entend bien, mais ne comprend pas : " Il parle toujours du nez - Mais le nez est un sujet de conversation comme un autre ! " (" Les Trente Millions de Gladiator "). Plus subtilement, il use des explications qui n'expliquent rien. Pourquoi ne ferait-on pas une friture avec les poissons rouges sur lesquels on vient de s'attendrir : " On mange bien des écrevisses ! " (" Célimare le bien-aimé "). Ou bien ce sont des ruptures qui creusent un non-sens à l'intérieur d'une phrase : " Ce n'est pas pour me vanter... mais il fait joliment chaud aujourd'hui ! " (" 29 degrés à l'ombre "). Tous ces personnages ont un air de famille : vaniteux, égoïstes, pas très francs, experts en phrases vides. Faut-il, pour autant, voir en Labiche, comme on l'a fait de nos jours, le peintre féroce d'une bourgeoisie accusée des pires turpitudes ? En fait, bourgeois lui-même jusqu'au bout des ongles, il a peint les ridicules les plus proches de lui, ceux de ses amis, ceux de sa classe, mais avec le sourire, en ami. Jacques Robichez, professeur honoraire à la Sorbonne.

05/1991

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté