Recherche

Etat

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française (poches)

La fin du monde n'aurait pas eu lieu

Il y a tant d'histoires : réelles, fausses, grandes ou petites... Alors, quelle est la "vraie" histoire ? Prenez Gaspard Boisvert, ex-conseiller du président le plus stupide que les Etats-Unis aient connu, devenu publicitaire pour Pernod-Ricard ("Un verre, ça va, deux verres, ça va mieux"). Mais il ne s'agit pas vraiment de lui. Il y a bien la grande Histoire, celle de la guerre, avec ses dates, ses tableaux, ses statistiques aléatoires. Mais non, ce n'est pas réellement le sujet.

Imaginez alors que Gaspard Boisvert cache un lourd secret, que son grand-père soit Adolf Hitler par exemple et que Patrik Ourednik le découvre. Pas le vrai Ourednik, non, le personnage du livre, lui aussi romancier et obsédé par la fin du monde. Vous me suivez ?

Pourtant entre la blague des deux chinois, l'histoire des religions, celle du Viagra, l'hymne maltais, l'étymologie du prénom Adolf, le végétarisme ou l'Apocalypse qui se profile, prenez garde, il n'est pas exclu qu'on soit tout simplement en train de se payer votre tête.

Cet anti-roman ironique et jubilatoire se glisse entre les rouages de notre époque pour mieux la déboulonner. En 111 chapitres comme autant de fausses pistes, vous pénétrerez les mystères d'une civilisation : la vôtre.

Patrik Ourednik, “intriguant pour n’importe quel lecteur européen“

01/2017

ActuaLitté

Histoire de France

Les douze morts de Napoléon

Tout au long de sa carrière militaire, Napoléon a frôlé la mort. Mais à différentes reprises, il est parvenu à échapper aux boulets de canon, à la peste puis, devenu chef de l'Etat, à plusieurs tentatives d'assassinat. Véritable enquête à Sainte-Hélène, en plein Atlantique Sud, là où l'Empereur a été retenu captif pendant plus de cinq années à partir de 1815, ce livre rappelle ces moments-clés qui ont rythmé l'existence du plus grand personnage de notre histoire. Au moyen de spectaculaires mises en abîme, il permet de suivre les derniers instants de la vie de celui qui est parvenu à écrire sa légende, pour finalement atteindre l'éternité. A 17h49, le 5 mai 1821, moment de sa mort. Une fresque littéraire et flamboyante.

01/2021

ActuaLitté

Littérature française

La riposte

"Tu sais, Jonas, je ne vais pas passer mon existence à baiser tandis que le monde tombe en morceaux. Il est temps d'arrêter le carnage et de riposter". Dans un Paris désagrégé par la crise écologique, la misère a définitivement pris ses quartiers. Au rationnement alimentaire s'ajoutent la violence de l'appareil d'Etat, la canicule et la maladie.

Un mystérieux mouvement, Absolum, placarde ses affiches dans toute la ville et gagne du terrain. Son slogan : "Révolution pour la Terre". Dans ce chaos, Jonas est infirmier à domicile. Quand il ne s'occupe pas de ses patients, il se réfugie dans les bras de la jeune Khadija, déterminée à sauver le monde. A 37 ans, Jonas est au contraire désabusé et s'apprête à fuir comme tant d'autres vers le Nord, en quête d'une vie meilleure.

Mais peut-il partir si facilement sans se retourner ? Qu'est devenue sa soeur Natalia, sa seule famille, dans la campagne aride privée d'électricité ? Et s'il parvenait à convaincre Khadija de le suivre ? Perdu entre deux âges, incapable de s'engager comme de rester loyal à un système dont il a su pourtant profiter, Jonas va devoir faire face au murmure d'une grande révolte. Alors qu'il a oublié la dignité de mourir, au coeur de son serment, d'autres, par leurs combats, vont lui réapprendre celle de vivre.

La Riposte nous plonge dans ce qui pourrait ressembler à 2030 avec une grande inventivité et une lucidité féroce.

08/2021

ActuaLitté

Non classé

Les Identités fatales

Dans la querelle des identités qui agite nos sociétés, une politique cristallise toutes les attentions : la discrimination positive. Certains y voient un levier d’inclusion efficace pour les victimes de discriminations. D’autres (dont l’auteur de ces lignes), une mesure attentatoire à l’égalité et au mérite, qui n’a produit que des résultats médiocres, sinon néfastes. Pour affûter leurs arguments, tous s’appuient sur les États-Unis, pays où cette politique est en place depuis assez longtemps pour qu’on en mesure les effets. 

Mais qui sait qu’elle a été expérimentée il y a tout juste cent ans dans l’Union soviétique naissante ? Que les Bolcheviks, au mépris de leur idéologie universaliste, avaient fait de la discrimination positive un instrument de contrôle des minorités ? Un instrument qui a fini par se retourner contre eux, conduisant le Paradis des Travailleurs à sa perte, sur fond de rivalités ethniques. Ce qui se passe aujourd'hui en Ukraine et dans le Caucase porte la marque de cette obsession identitaire. 

Témoin privilégié des dernières décennies de l’URSS, Vitaly Malkin dévoile un pan méconnu de cette histoire tragique. Et en tire quelques leçons à méditer pour les sociétés contemporaines, entraînées à leur tour dans la spirale dangereuse des identités conflictuelles.

« La discrimination positive et les purges culturelles sont les deux faces d’une même pièce. »

Retrouver ce livre en intégralité sur le site de Vitaly Malkin.

ActuaLitté

Non classé

Cent mille ans - Bure ou le scandale enfoui des déchets nucléaires

C'est l'un de ces petits villages qui n'a jamais eu droit à sa carte postale. Et pourtant... L'endroit fait parler de lui jusqu'au sommet de l'Etat, la zone est quadrillée, ses 80 habitants surveillés. A Bure, 85 000 mètres cubes de déchets radioactifs doivent être enfouis à 500 mètres sous terre et y passer les cent mille ans à venir. Pour l'Etat fronçais, l'enjeu est colossal : il en va de la survie de l'industrie nucléaire.

De gré ou de force, ce projet titanesque doit aboutir. Face à ce rouleau compresseur, la Meuse n'était pas censée résister. Les millions d'euros déversés sur le territoire devaient faire taire la contestation. En vain. A mesure que celle-ci s'intensifiait, Bure est devenu le théâtre d'une sidérante répression. Entre clientélisme et autoritarisme, le plus grand projet industriel d'Europe avance au mépris de la démocratie.

C'est ce que révèle l'enquête implacable des journalistes Pierre Bonneau et Gaspard d'Allens mise en scène par la dessinatrice Cécile Guillard.

ActuaLitté

roman étranger

Moi qui ai servi le roi d'Angleterre

En Tchécoslovaquie, des années 1920 aux purges staliniennes, l'irrésistible ascension et la chute d'un garçon de café devenu richissime : telle est la trame du plus ébouriffant des romans de Hrabal. Bâtard, de petite taille, animé d'une ambition à la mesure de ses complexes, le narrateur raconte ici, avec une candeur et un amoralisme déconcertants, son incroyable trajectoire. Grandeur et décadence : ce destin s'écroulera après le coup d'Etat communiste en 1948, le héros échouant dans un camp pour millionnaires déchus ! Ce long monologue est un des joyaux du grand conteur de Prague : tout Bohumil Hrabal est là, avec son humour féroce, son sens inné du baroque, sa truculence magnifique.

" Bien manié, un stylo chargé d'une encre comique peut mettre bien plus d'intensité dramatique dans un récit qu'une plume gorgée de réalisme. " Paris Match

Bohumil Hrabal, écrivain ”des exclus, des marginaux, des solitaires“ 

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté