Recherche

Enfance & Familles d'Adoption

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Les Brontë, la famille prodige de la littérature britannique

Trois sœurs et un frère : à eux quatre, les enfants Brontë auront révolutionné la littérature britannique, chacun à leur manière. Nés entre 1816 et 1820, ils font partie d'une famille de six enfants, tous élevés dans un climat paisible, tourné vers la culture et l'éducation, sous la responsabilité de Patrick Brontë et Maria Branwell.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Edith Wharton

Née en 1862, Edith Newbold Jones, mieux connue sous le nom Edith Wharton, a résolument marqué l'histoire de la littérature : elle fut ainsi la première femme à obtenir le Prix Pulitzer du roman, pour Le temps de l'innocence, publié en 1920. Après une enfance européenne, elle retourne à New York avec sa famille, qui jouit d'une situation très aisée.

ActuaLitté

Dossier

La famille : entre amour et drame, les joies de la fratrie

La famille : soit on ne l’a pas choisi, soit on s’en fabrique une. Elle peut être le dernier endroit de la gratuité dans les relations ou le royaume des pires sévices. C’est également la famille politique, une famille en esprit, ou une « parenté d’oreille ». Objet multiforme et romanesque par excellence, la littérature s’en est servie pour certaines de ses plus belles créations.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Jean d'Ormesson

Venu au monde dans le 7e arrondissement de Paris, le 16 juin 1925, au sein d’une famille noble, Jean d'Ormesson s'engagea tardivement, de son propre aveu, dans l'écriture, trop occupé qu'il était à lire. Il publie son premier ouvrage, L’amour est un plaisir, en 1956, aux éditions Julliard, mais son livre La gloire de l’Empire, en 1971, lui vaut une reconnaissance littéraire avec le Grand Prix du roman de l’Académie française.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Jean d'Ormesson

En mars 2018, quelques mois après la disparition de Jean d'Ormesson, le 5 décembre 2017, sa fille Héloïse d'Ormesson annonce la création d'un prix littéraire pour lui rendre hommage. « C’est avec joie et fierté que je vous annonce la création du prix Jean d’Ormesson, qui sera décerné le 6 juin prochain au Centre national du livre (pour s’approcher de la date anniversaire de la naissance de mon père le 16 juin 1925) », explique-t-elle.

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

Extraits

ActuaLitté

Documentaires jeunesse

L'adoption

Paul a été adopté à l'âge de un an. Quand il fait une bêtise, il se demande souvent si ses parents adoptifs vont rester ses parents pour toute la vie... Où est sa mère de naissance ? Qu'est-ce qu'un orphelinat ? Ca veut dire quoi, être né sous X ? Un "P'tit pourquoi" qui aborde un grand nombre de questions sur le sujet de l'adoption !

02/2021

ActuaLitté

Couple, famille

L'adoption

Quelles réalités recouvre l'adoption ? Quelle est sa place face aux évolutions de la parentalité ? Son devenir institutionnel ? Qui sont les enfants en voie d'adoption et les enfants adoptés à venir ? Autant de questions auxquelles il serait risqué de prétendre apporter de réponse sans une connaissance intime et prolongée d'un univers particulièrement complexe et mouvant où s'enchevêtrent l'histoire et les évolutions contemporaines de la famille, le juridique, le psychologique, etc. Mais autant de questions auxquelles il est important d'avancer des réponses, car, sans une réelle expérience de la mise en place des projets d'adoption, sans une juste prise en compte des liens psychologiques inhérents à la filiation, sans un regard renouvelé sur les parents en difficulté, etc., les lois seront condamnées à rester infructueuses. Véritable panorama de l'adoption, ce livre né de l'expérience d'une des spécialistes les plus reconnues de la question se signale, entre autres, par l'attention accordée tant à l'adoption nationale qu'à l'adoption internationale, celles-ci étant porteuses de problématiques spécifiques. On appréciera dans cet ouvrage la réflexion originale et prospective sur la notion d'adoptabilité et les critères retenus par les différents pays qui pratiquent l'adoption. D'un bout à l'autre animé par le souci de l'enfant, ce bel ouvrage s'adresse aux professionnels de l'enfance, aux parents adoptifs ou à ceux qui envisagent de le devenir, mais aussi à tous ceux qui s'intéressent aux évolutions de la filiation, de la parentalité et de la famille.

04/2007

ActuaLitté

BD tout public

L'adoption Intégrale

L'amour ne se vole pas. L'amour ne s'achète pas. L'amour se mérite. Lorsque Qinaya, une orpheline péruvienne de 4 ans, est adoptée par une famille française, c'est la vie de tous qui est chamboulée. Mais pour Gabriel, ce sera encore plus compliqué : il lui faudra apprendre à devenir grand-père, lui qui n'a jamais pris le temps d'être père. Des premiers contacts un rien distants aux moments partagés, Gabriel et Qinaya vont peu à peu nouer des liens que même le vieux bourru était loin d'imaginer.

09/2019

ActuaLitté

Couple, famille

L'adoption interraciale

Quelles motivations incitent donc certains parents à adopter des enfants qui ne leur ressemblent pas ? Pourquoi acceptent-ils d'exposer leur famille à la curiosité et aux critiques Comment les enfants ainsi adoptés s'intègrent-ils dans notre société sans être victimes du racisme ? Parviennent-ils à assumer leur différence : membres de la cellule familiale, mais avec un physique différent de celui de leurs parents ; français, mais assimilés à des immigrés, étrangers en apparence, mais inadaptés au sein de ce qui aurait dû être leur culture ? Quels rapports, réels ou imaginaires, entretiennent-ils avec leurs parents de naissance et le pays qui aurait dû être le leur ? Comment les citoyens du pays d'origine, réagissent-ils à ces adoptions ? Partant de son expérience dans le domaine de l'adoption des enfants coréens, Françoise Maury élargit le champ de ses recherches aux enfants de toutes origines. Dans un style agréable à lire et non dénué d'humour, avec un minimum de termes techniques, ce qui rend l'ouvrage accessible à tous, mais sans négliger pour autant le sérieux de la réflexion, elle tente de répondre à ces interrogations, en leur apportant un éclairage psychologique et psychanalytique.

06/1999

ActuaLitté

Sciences historiques

Adoption et fosterage

L' adoption est pratiquée, sous des formes et avec des finalités différentes, dans de très nombreuses sociétés, sinon dans toutes : elle constitue un révélateur des valeurs et des pratiques sociales liées à la parenté, à son idéologie et à son image. Elle n'a pris de l'importance dans les pays occidentaux, notamment en France, que depuis peu. Elle apparaît aujourd'hui comme une réponse à la stérilité du couple. C'est le couple qui adopte, et qui adopte une fille aussi bien qu'un garçon, pour la joie d'élever un enfant et de lui donner une famille. Pourtant, lorsqu'elle a été réintroduite dans le droit, après une éclipse de douze siècles, l'adoption fut conçue plutôt comme une solution humanitaire à l'abandon massif des enfants, caractéristique de cette période. Dès lors elle ne pouvait être pratiquée que dans l'intérêt de l'enfant, dont tous les liens avec sa famille d'origine se trouvaient coupés par l'abandon. D'autres sociétés ont pratiqué l'adoption dans des intentions très différentes : ainsi la Rome ancienne, où l'adoption est liée à une politique, de la succession et de la transmission ; des hommes y adoptent d'autres hommes, enfants et adultes. En Occident, l'Eglise a été à l'origine de la disparition de cette "parenté sociale" en reconnaissant seulement deux types de parenté: la parenté biologique et la parenté spirituelle liée au baptême. Diverses formes de parentés de substitution, notamment spirituelles, ont alors été instituées, dont certaines continuent à mettre en oeuvre le vocabulaire de l'adoption. L'Empire byzantin a connu, pour sa part, une évolution différente de celle de l'Occident médiéval. Pour désigner au contraire la "mise en nourriture" ou "en éducation" le terme fosterage, largement admis dans les disciplines historiques et anthropologiques depuis les travaux de Marcel Mauss et de Louis Gernet, a été retenu comme un vocable technique susceptible de rendre compte de pratiques qui transcendent les cultures. Dans la Rome ancienne, où l'adoption n'a pas une finalité spécifique d'éducation, un enfant nourricier, garçon ou fille, est un enfant, souvent de statut inférieur, que l'on n'adopte pas, mais auquel on fait donner une éducation dans sa maison ; ce type de relation est accessible à la femme comme à l'homme. Dans l'Europe occidentale, l'époque médiévale et moderne a connu dans certains pays la circulation des enfants à l'intérieur de leur propre famille. Mais elle a connu aussi — c'est une des caractéristiques du modèle anglais — des formes de circulation d'enfants et de jeunes gens (filles et garçons) dans des familles distinctes de la leur, où ils n'avaient pas vocation à s'intégrer. La thématique met l'accent sur toutes les formes de parentés électives ou de délégations de rôles qui, dans nos sociétés, relèvent de la responsabilité parentale. Sur ces deux thèmes vingt auteurs ont essayé de faire le point sur l'évolution de la société occidentale de l'Antiquité à nos jours ; une comparaison a été tentée avec des sociétés extra-européennes dans lesquelles l'adoption ou la circulation des enfants ont joué dans le passé, et parfois jouent encore, un rôle important : la Chine et le Japon anciens, l'Afrique de l'Ouest et la Malaisie actuelles.

01/1999

ActuaLitté

BD tout public

Yuan. Journal d'une adoption

Un récit tendre et sincère sur le parcours d'une adoption Janvier 1996, Marie et Armand reçoivent un courrier qui va bouleverser leur vie ! Yuan Yang, petite fille de 6 mois vient en effet de leur être "attribuée" par les autorités chinoises. Cette nouvelle, après des années d'essais infructueux pour avoir un enfant, est l'aboutissement d'un vrai parcours du combattant : procédures administratives, enquête sociale, de police, de bonne moeurs, profil psychologique... Une fois leur dossier d'adoption accepté et après de longs mois d'attente, le couple est enfin autorisé à partir à la rencontre de ce bébé tant espéré dans son pays d'origine. En même temps que leur fille, ils découvrent alors une culture et un pays multi-millénaire qui commence à peine à s'ouvrir au monde. Marie Jaffredo livre un récit autobiographique tendre et sincère sur le parcours d'adoption. Ponctué de ses doutes, de ses angoisses, mais également de rires et d'émotions, son histoire nous offre dans le même temps un portrait de la Chine au milieu des années 1990.

10/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté