Recherche

Emmanuel Moses

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Ouvrir les bibliothèques de France : Erik Orsenna au rapport

Mandaté par Françoise Nyssen, ministre de la Culture, faisant suite aux promesses de campagne d’Emmanuel Macron, Érik Orsenna est devenu rapporteur. Aux côtés de Noël Corbin, il s’est embarqué dans un tour de France des bibliothèques, pour évaluer la situation, et proposer des solutions pour valoriser les lieux.

ActuaLitté

Dossier

Rentrée littéraire 2021 dans la presse : sélections des médias et journaux

La rentrée littéraire, en 2021 comme les autres années, constitue un événement dans le milieu du livre. Le temps de quelques semaines, les romans, français ou étrangers, deviennent le centre de l'attention. Les médias y participent largement, avec de nombreuses sélections et mises en avant.

ActuaLitté

Dossier

Festival des Littératures européennes de Cognac 2021

Cette année, le LEC Festival nous emmène sur « la route du Danube », chère à Emmanuel Ruben. Éloignés des lecteurs depuis longtemps, la tentation de l’ailleurs a été forte. Que ce fleuve soit un pont entre nous et les peuples qui le bordent ! Stephan Zweig montre dans Le Monde d’hier combien nos destins sont liés. Les invités nous raconteront l’Histoire et des histoires, ils nous inviteront à écouter leur musique.

ActuaLitté

Dossier

Pass Culture : l'accès aux oeuvres et aux loisirs pour les jeunes

Proposition culturelle centrale du programme culturel du candidat Emmanuel Macron au cours de la campagne de 2017, le Pass Culture se présentait comme l'opportunité, pour les jeunes de 18 ans, de se saisir de leur citoyenneté et de leur liberté pour découvrir la richesse culturelle de leur territoire, ainsi que la diversité de la production culturelle. Ce sont ainsi 500 € qui seront « offerts » à chaque jeune, le jour de ses 18 ans, et qu'il pourra utiliser à travers une application conçue sur mesure pour le Pass Culture.

ActuaLitté

Dossier

Livres, actualités : tout sur Boris Vian

Né le 10 mars 1920, Boris Vian fut un artiste touche-à-tout, dont la variété des modes d'expression n'est égalée que par le nombre de ses pseudonymes : Vernon Sullivan, Bison Ravi, Odile Legrillon, Gilles Safran, Boriso Viana ou encore Claude Varnier. Outre ses romans, comme J'irai cracher sur vos tombes ou L'Écume des jours, a signé des poèmes, des essais, des scénarios de films et a même enregistré des chansons.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Le rêve passe

"Le grand poète Z. A. passa une décennie à se soûler à Paris, après s'être soûlé pendant trois ans à Berlin. Puis il rentra se soûler jusqu'à la fin de ses jours à Lvov/Lviv/Lemberg, sa ville natale. Les femmes travaillent sur l'histoire des femmes. Les homosexuels travaillent sur l'histoire de l'homosexualité. Les Noirs travaillent sur l'histoire du colonialisme. Les Juifs travaillent sur l'histoire de la Shoah. Chaque temps grammatical est porteur d'un espace qui lui appartient en propre. Au point qu'on peut parler peut-être tout autant d'espaces que de temps grammaticaux. En écoutant une symphonie, il n'oubliait pas le théâtre. En lisant un roman remarquable par sa forme, il n'oubliait pas le théâtre. En observant toutes les portes cochères qui menaient de chez lui au théâtre, il n'oubliait pas le théâtre. (Hommage à V. M. 3.)"

04/2010

ActuaLitté

Littérature française

Ce jour-là

Un homme marche, qui pourrait se réciter les vers de Rilke : «.quelque chose qui est hors de notre vouloir ; nous nous engouffrons en elle comme dans un rêve, nous mourons en elle sans nous réveiller». Il commence par déambuler dans les couloirs labyrinthiques d'un hôpital psychiatrique, y faisant d'étranges rencontres, réelles ou imaginaires, puis il se retrouve expulsé dans le monde glacial d'une grande ville en proie à la violence politique, criminelle et sociale. Un monde où la chaleur humaine n'est qu'un vain mot et où l'alcool noie les égarés.

03/2013

ActuaLitté

Littérature française

D'un perpétuel hiver

Ballade Le vent souffle sur les aigles de la Sierra Gorda sur les arbres appelés los blancos et pirules il souffle sur la Pena de Bernal et les jardins de Xilitla j'avais oublié qu'il y avait tant d'amour je voulais oublier si peu d'amour la musique vivait dès l'aube dans le chant des loriots à minuit les cloches ralliaient les processions de Cristeros la Vierge priait pour les vieux paysans - la pluie nous a cachés sous son rideau sale silencieuse comme les bergers qui ramènent leur maigre troupeau au village autour de nous la terre avait bu toutes les batailles qui serait aimé ? Le vent insoumis s'est perdu...». Emmanuel Moses.

02/2009

ActuaLitté

Littérature française

Martebelle

Un homme observe, songe et se souvient. Pour lui, la vie est un livre que l'on feuillette et dont on souligne ici et là une ou deux phrases. On les note, fier de sa trouvaille, puis on les égare. II avance ainsi, d'illumination en illumination, d'oubli en oubli. Dans un parc zoologique, au bord d'un lac de montagne, dans une grotte peinte, Joseph Bing, c'est son nom, concentre et distrait tour à tour son esprit. Plus qu'un goût des symboles, c'est un verger de sensations bariolées et harmonieuses qui l'environne. Au détour de conversations anodines et profondes avec sa fille et son cousin Henri, retrouvé après de longues années de séparation dans la petite station lacustre de Martebelle, c'est le visage caché de la réalité qui vient au jour l'espace de quelques instants, avant de se couvrir à nouveau du voile de l'insaisissable

03/2008

ActuaLitté

Littérature française

Les Tabor

" Tu ne m'as toujours pas dit pourquoi maman n'est pas venue me chercher ". Passer un moment de surprise ; l'enfant s'était précipité dans les bras de son père, heureux de sa présence inattendue. Néanmoins, comme ils tournaient l'angle de la rue, il lui avait demandé où était sa mère, à quoi Léo lui avait rétorqué qu'il lui expliquerait plus tard. Il songeait qu'il avait eu tort de le laisser dans l'ignorance. A vouloir le protéger, ils avaient dressé entre eux et lui une sorte de cloison invisible qu'il devinait toutefois, d'où son insistance. Léo eut le sentiment d'avoir trompé son fils, ou plus exactement, de lui avoir menti par omission. Il prit sa main et exhala un soupir de mauvaise conscience. La pluie avait cessé, les oiseaux passaient et repassaient devant eux sans manifester la moindre crainte, picorant à qui mieux mieux, tandis que l'employé, ressorti par une porte opposée, poussait une brouette entre deux rangées d'arbustes. " Elle avait rendez-vous avec un cousin de Mme Becker, la couturière, qui travaille à la police. Il doit l'aider à régler nos affaires avant le départ. - Je ne savais pas que la police s'occupait de se genre de choses. - La police s'occupe pratiquement de tut, maintenant. - Est-ce qu'on part pour longtemps ? - Peut-être bien. "

08/2006

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Papernik

" Papernik s'approcha de la porte coulissante vitrée qui donnait sur un petit balcon et contempla les pelouses du jardin Sacker et au-dessus, la Knesset, entourée d'une dense couronne de sapins qu'illuminait à ce moment un large rayon de soleil, le premier de la journée, et traversé soudain par un froid intense, qui glaçait en particulier ses pieds, il eut la certitude que Sherry, sous prétexte de préparer le café, était en réalité allée se déshabiller dans sa chambre et qu'elle reviendrait dans quelques instants et se présenterait à lui toute nue et il fut saisi par un irrépressible tremblement de nervosité et d'anxiété, se montrerait-il à la hauteur des attentes de la jeune femme ? Parviendrait-il à se maîtriser assez longtemps pour la faire jouir ? "

12/2000

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté