Recherche

Edward Bach

Extraits

ActuaLitté

Montagne

Edward Whymper

Un des grands explorateurs britanniques de l'âge d'or de l'alpinisme. Cette biographie de Frank Smythe donne une image complète de cet artisan graveur de Londres qui a profondément marqué l'histoire de l'alpinisme. Dessinateur et graveur comme son père, le jeune Edward Whymper est envoyé en 1860 dans les Alpes pour réaliser des esquisses en vue d'un ouvrage. Ce voyage marque profondément le jeune Whymper aventurier et grand marcheur, alors âgé de 20 ans. L'année suivante et durant 5 ans, il reviendra chaque été dans les Alpes pour explorer, dessiner et gravir des montagnes encore jamais vaincues. L'ambitieux jeune homme gravira le Pelvoux (1961), la barre des Ecrins (1964), Les Grandes Jorasses, l'aiguille Verte et le Cervin (1965). Cette dernière conquête s'est malheureusement terminée en drame, quatre morts durant la descente. Edward Whymper s'est alors trouvé au coeur d'une polémique et cette ascension fut la dernière dans les Alpes pour Edward Whymper. Entre les années 1867 et 1872, Edward Whymper part explorer le Groenland avec Robert Brown, célèbre explorateur Ecossais. Puis en 1880, il organise une expédition en Equateur dans le but d'étudier le mal aigu des montagnes et les effets de l'altitude sur le corps humain. Il gravit le Chimborazo (6 310 mètres). En parcourant le journal intime et les carnets de notes d'Edward Whymper, l'auteur de cette biographie ne se borne pas à parler du grimpeur, de l'explorateur, de l'artiste et du savant, mais aussi de l'homme. Il révèle ainsi au fil des pages la personnalité étonnante d'Edward Whymper. Cet homme n'a pas été heureux.

07/2021

ActuaLitté

Santé, diététique, beauté

LA GUERISON PAR LES FLEURS. Guéris-toi toi-même, Les douze "guérisseurs" et autres remèdes

Bactériologiste puis homéopathe, Edward Bach acquit fort jeune une grande réputation pour ses recherches sur le rapport entre les maladies chroniques et l'intoxication intestinale, recherches qui aboutirent à une thérapeutique en renom. Mais bientôt, insatisfait des ressources offertes par la médecine orthodoxe, il abandonna à ses confrères le fruit de ses recherches et laissa ses fonctions, son laboratoire, sa clientèle et les profits qui en résultaient afin de poursuivre au sein de la nature sa quête de la vraie médecine à sa source même. Il apporta alors à l'étude des plantes son don d'observation et la même minutie que dans ses recherches précédentes. Aidé par une sensibilité hors de pair, il découvrit ainsi trente-huit remèdes naturels correspondant à trente-huit états d'esprit négatifs courants chez l'homme, à la fois causes premières de la maladie et obstacles au rétablissement de la santé. Dans ce livre, l'auteur expose ce qu'est la maladie et comment s'en libérer; puis il énumère les états d'esprit qui peuvent être corrigés par les extraits de fleurs. La méthode d'application est très simple.

09/1998

ActuaLitté

Policiers

L'armée d'Edward

La plus grande chasse à l'homme de l'histoire commence... Elle pourrait changer le monde. 0 h 30 (heure de New York), localisation non renseignée Au coeur d'une " war room ", des jeunes gens, les yeux rivés sur leurs écrans, organisent une opération inimaginable. 8 h 04, Ubatuba, Brésil Fernando Pereira de Almeida, sénateur et businessman, disparaît mystérieusement alors qu'il prend son bain de mer matinal. 11 heures, Jupiter International Golf Course, Floride Le président des Etats-Unis se volatilise sous les yeux de ses gardes du corps et d'une foule ébahie au départ du trou n°1, comme si le sol s'était ouvert sous ses pieds... Le même jour, vingt personnalités de premier plan - politiciens, hommes et femmes d'affaires, stars du rap ou de la télé - disparaissent subitement et de manière inexpliquée. Qui se cache derrière ces enlèvements ? Quelles sont les revendications de cette secrète " armée d'Edward " ? Et que va-t-il advenir des disparus ?

02/2022

ActuaLitté

Musique, danse

Edgard Varèse

Après des études d'ingénieur imposées par son père, Edgard Varèse (1883-1965) travaille la musique avec d'Indy, Roussel, Widor, R. Strauss et Busoni. Emigré en 1915 aux Etats-Unis où il devient un pionnier de la musique électronique, il crée en 1954 Déserts, qui suscite un scandale comparable à celui du Sacre du Printemps de Stravinski en 1913. Il aura mis 15 ans pour accoucher de lui-même, 18 pour écrire la plupart de ses oeuvres (d'Amériques à Density 21, 5), 14 de traversée du désert et 15 autres pour terminer son oeuvre et signer sa postérité (Déserts, Poème électronique, Nocturnal). Hormis une quinzaine d'oeuvres abouties, la vie de Varèse est une véritable quête balisée par une succession de projets inachevés ou inaboutis. Pour autant, une imagination fertile et débordante alliée à une force de travail impressionnante, lui ont permis de réaliser une oeuvre singulière, fulgurante et d'une modernité sans faille, qui continue, à juste titre, de fasciner le public.

09/2021

ActuaLitté

Cuisine

Edgard Palace

La gastronomie du Lausanne Palace jouit d'une belle renommée : trois restaurants, trois styles sont aujourd'hui le point de rendez-vous des gourmets. La Brasserie du Grand- Chêne propose des plats canailles et régionaux, ainsi que des grands classiques, dans un décor typique de brasserie parisienne. Le restaurant Côté Jardin sélectionne les meilleurs produits du marché afin de présenter des plats simplement mais justement apprêtés, dans la douceur des saveurs de la Méditerranée. La Table d'Edgard, table étoilée et raffinée dans un cadre enchanteur et ouvert sur la cuisine, reflète la passion du grand Chef Edgard Bovier pour le Midi. Le produit de qualité et de saison est l'hôte de ces lieux à l'ambiance chaleureuse et chic. L'écrin de son talent - le Lausanne Palace - est bien plus qu'un hôtel. Inauguré en 1915, il est une institution, un point de rencontre pour les habitants de la cité, à l'instar de la haute société du monde entier. Les présidents du Comité international olympique y ont élu demeure depuis 1980. Sur deux sites (le Palace et le Château d'Ouchy), doté de plusieurs restaurants et bars, mais aussi d'une vinothèque, d'un centre SPA, d'un club privé, d'un centre de conférences high-tech, il n'en a pas pour autant perdu son âme Belle Epoque, qui fait son caractère et son charme. Le mariage réussi de la tradition et de l'avant-gardisme ; un confort raffiné au coeur de la ville ou au bord du lac Léman.

12/2009

ActuaLitté

Musique, danse

Edvard Grieg

Grieg fut-il ce rêveur solitaire sur fond de paysage de dépliant touristique sous les traits duquel on a pris l'habitude de le représenter ? Ses talents n'ont-ils trouvé leur incarnation idéale que dans quelques pièces de salon ou dans des oeuvres orchestrales à programme dont les charmes cesseraient de s'estomper ? Ces clichés généralement repris avec autant de condescendance que d'ignorance ne rendent nullement compte de la nature extrêmement complexe de l'homme et de la valeur exacte de son oeuvre dont la partie la plus intéressante demeure fort mal connue en France. Nourri de romantisme, Grieg, avant Bartok ou Falla, forgea sa personnalité au contact du riche folklore de son pays. Pianiste virtuose, chef d'orchestre apprécié, il parcourut l'Europe et noua de nombreux contacts avec les plus célèbres artistes de son temps. Organisateur de la vie musicale de son pays, il contribua, aux côtés d'Isben et de BjÝrnson, ces deux figures majeures de la littérature norvégienne renaissante, à donner à sa patrie une véritable identité culturelle. Personnage fragile, il sut néanmoins, en maintes circonstances, faire appel à de surprenantes réserves d'énergie et de courage pour combattre l'injustice (notamment lors de l'affaire Dreyfus) ou imposer ses vues dans les domaines artistiques et pédagogiques. Ce sont tous ces aspects de la personnalité attachante de Grieg qu'éclaire John Horton, tout en dégageant les lignes de force de sa musique à travers une analyse sans complaisance de l'ensemble de son oeuvre. John Horton est né en 1905. Musicologue anglais, il fut professeur au Royal College of Music de Londres. Il a écrit plusieurs monographies notamment sur Brahms et Mendelssohn.

10/1989

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté