Recherche

Edk

Extraits

ActuaLitté

acides aminés

Acides gras, acides aminés et peptides ; prévention des maladies humaines

Ce deuxième titre de la collection « Science et biomédecine » décrit le rôle de certains acides aminés dont l'arginine, la glutamine, les acides aminés soufrés et le glutathion. Ces acides aminés et ce peptide à courte chaîne interviennent dans l'inhibition du stress oxydatif et dans la prévention de certaines maladies chroniques, cardiovasculaires et du système nerveux. Cependant, il est démontré qu'une alimentation équilibrée, qui tient compte des acides gras poly-insaturés, peut, dans le cadre d'une prévention active, prévenir ces maladies. Synthèse des toutes dernières avancées scientifiques, cet ouvrage suggère de nouvelles habitudes alimentaires. Il s'adresse aux chercheurs, médecins et pharmaciens, ainsi qu'aux responsables de santé publique, et à tous les acteurs de la prévention des maladies humaines.

ActuaLitté

sciences appliquées faits de société, témoignages contemporains, actualité, bio

La situation energetique en France et dans le monde ; quels choix politiques ?

La Situation énergétique en France et dans le monde est un ouvrage pratique de référence. La production et la distribution de l’énergie ont une importance cruciale dans l’évolution de nos sociétés. Les quantités de ressources contenues dans l’écorce terrestre sont limitées et le système énergétique a sur l’environnement des impacts négatifs qu’il convient de minimiser: autant de contraintes que les projets politiques doivent nécessairement prendre en compte dans une vision à long terme. L’analyse précise et concise présente dans un premier temps l’état de la conjoncture énergétique dans notre pays et plus généralement à travers le monde. Une dizaine de fiches résumant les aspects aussi bien, économiques, environnementaux ou politiques viennent compléter ce panorama qui permet à tout à chacun de se faire une idée sur les décisions qui seront à envisager à l’avenir. La Société française de physique a souhaité éclairer le débat à travers cet ouvrage écrit par la commission Énergie-Environnement composée d’experts du domaine.

05/2012

ActuaLitté

pulsion de mort

Psychanalyse de la destructivite

Le clinicien ne peut que s'incliner devant la réalité contraignante de la destructivité. Intrapsychique ou intersubjective, s'exprimant somatiquement ou psychiquement, souvent énigmatique, elle questionne et fait théoriser nous laissant dans de nombreuses incertitudes. La névrose traumatique et son syndrome central: la compulsion de répétition. Les résistances dans les cures sans fin et l'observation d'un enfant qui joue en mettant en scène la disparition de sa mère constituent les hypothèses cliniques qui vont permettre à Freud d'introduire en 1920 le concept de pulsion de mort qu'il nomme d'emblée pulsion de destruction. Tout au long de son travail, il insistera de plus en plus sur l'importance de cette pulsion. Ainsi écrit-il dans « Le malaise dans la culture » ; « Je ne peux pas comprendre comment nous avons pu négliger l'universalité de l'agression non érotique et de la destruction». La pulsion de mort est alors définie comme une manifestation de la tendance à la réduction absolue des tensions, au retour vers l'état inorganique, vers la mort et rend compte de la compulsion de répétition dans la vie psychique qui se place « au-delà du principe de plaisir ». Elle représente ce qu'il y a en nous de plus originaire, d'élémentaire et de pulsionnel. Elle pousse à la déliaison, à la séparation. Elle sera aussi considérée par Freud comme pulsion d'emprise et volonté de puissance. Partant de cette conceptualisation, des cliniciens, pour la plupart psychanalystes, s'interrogent sur la destructivité psychique. Serait-elle un représentant de la pulsion de mort, un signe de désintrication pulsionnelle, une marque de l'agressivité primaire? Les auteurs de cet ouvrage (Dominique Arnoux, Maurizio Balsamo, Dominique Cupa, Bernard Golse, Sylvain Missonnier, Denys Ribas, Jean-François Saucier, Claude Smadja) proposent différentes réponses et en tirent les conséquences pour leur pratique.

06/2006

ActuaLitté

psychanalyse

Figures de la cruauté

Au regard de la clinique contemporaine, tant individuelle que collective, il semble important de distinguer le sadisme et la cruauté qui sont des manifestations des pulsions agressives et destructrices, c’est-à-dire des expressions des pulsions de mort. Le sadisme et la cruauté entretiennent cependant des liens différents avec les pulsions sexuelles et d’autoconservation. Dans la première partie des Trois essais sur la théorie sexuelle, Freud remarque qu'avec le sadisme il s’agit de prendre du plaisir en infligeant de la douleur, le sadisme étant emprunt de sexualité et celui qui agresse s’identifiant à celui qu’il fait souffrir. Les contributeurs de cet ouvrage reprennent l’idée d’André Green retravaillée par Dominique Cupa qu’il existe une destructivité à but autoconservatif, narcissique et non pas de jouissance: la cruauté. Celle-ci est prise dans un mouvement où l’autre n’est plus investi, mais désinvesti comme sujet, où il est déshumanisé et peut être alors traité avec la dernière des barbaries. Le fil rouge de ce travail a donc été tissé autour de réflexions sur des figures de cruauté qui, au-delà de la sphère thérapeutique, peuvent désorganiser, malmener au plus haut point et marquer, influencer les sphères sociales, culturelles, éthologiques et artistiques.

04/2012

ActuaLitté

génome humain

Chroniques d'une séquence annoncée; 1992-2002

Cet ouvrage reproduit les vingt-neuf chroniques parues de fin 1991 à 2002, accompagnées de commentaires qui les résultent dans leur contexte et examinent si, avec le recul, elles se révèlent ou non pertinentes. C'est donc un document qui fournit un éclairage sur ces dix années au cours desquelles la séquence de l'ADN humain, pur fantasme à usage politique au début, est devenue une réalité scientifique- sans pour antant, bien sûr, répondre à toutes les questions que pose la biologie.

10/2003

ActuaLitté

médecine psychosomatique

Psychosomatique ; nouvelles perspectives

Pour accéder à la perspective théorique ici développée, il ne faut pas perdre de vue que la psychosomatique ne s'y définit pas comme une spécialité distincte de la psychanalyse, d'une part, de la médecine, de l'autre, mais comme la possibilité de penser simultanément le psychique et le somatique dans l'ensemble de la pathologie humaine, fonctionnelle et organique. La théorie relationnelle nous en donne les moyens, en nous permettant d'envisager autrement les différentes pathologies, en même temps que les méthodes thérapeutiques mises en oeuvre. Tel est en effet le dessein du présent ouvrage dont les contributions, par leur diversité même, font mieux ressortir l'unité d'une inspiration susceptible de renouveler toute réflexion concernant l'âme et le corps.

04/2004

Articles