Recherche

Editions du Sous sol

Extraits

ActuaLitté

Policiers

Le goût du rouge à lèvres de ma mère

" Ma première cigarette avait le parfum des intestins qui se vident et le goût du rouge à lèvres de ma mère. " Côte ouest américaine, années 1990. Cyrus Colfer a quinze ans quand il allume sa première cigarette. Sa mère, ancienne prostituée devenue proxénète, lui a pourtant toujours formellement interdit de fumer. Un peu de cendre tombe sur le carrelage, il frissonne en imaginant sa réaction quand elle rentrera à la maison. Mais sa mère est déjà là. Allongée sur le sol, en jupe trop courte, comme d'habitude. Le corps lardé de vingt-huit coups de couteau. Dix ans plus tard, Cyrus Colfer n'a pas perdu le goût de fumer. Et il est prêt à retrouver l'assassin de sa mère. A un détail près : il est devenu aveugle. Un roman qui nous plonge dans les tribulations d'un antihéros plein de ressources, contrairement aux apparences. "Gabrielle Massat qui signe un roman référencé, gourmand de sa connaissance du genre, mais qui conduit sans faillir une ligne narrative autant efficace que subtile. Un excellent polar pur et dur, affuté et tranchant, mais qui est aussi le parcours d'un homme face à lui-même, poussé par un destin machiavélique à se redécouvrir et solder les comptes d'une adolescence sacrifiée. Méfiez-vous c'est très addictif". France Inter

03/2020

ActuaLitté

Policiers

Rien de plus grand [EDITION EN GROS CARACTERES

Tout le monde est transpercé de balles, sauf moi. Stockholm, sa banlieue chic. Dans une salle de classe, cinq personnes gisent sur le sol. Debout au milieu d'elles, Maja, dix-huit ans à peine, élève modèle et fille de bonne famille est la seule à n'avoir aucune blessure. Son petit copain et sa meilleure amie figurent parmi les victimes, ainsi que Samir, brillant fils d'immigrés décidé à s'affranchir de sa condition. Neuf mois plus tard, après un battage médiatique qui a dépassé les frontières suédoises, le procès se tient. Mais qui est Maja ? Qu'a-t-elle fait, et pourquoi ? Prix du meilleur thriller scandinave.

01/2019

ActuaLitté

Lecture 9-12 ans

La légende des sept pierres

Olivia passe une semaine de vacances à Sailly-en-Ostrevent chez sa cousine Alexandra. Un brin rebelle, cette dernière traîne souvent avec un groupe d'adolescents sur le site des Bonnettes. Là se dressent d'impressionnantes pierres, tels de mystérieux menhirs. Un soir, alors que la nuit tombe et qu'une pluie torrentielle s'abat sur elle, Alexandra découvre aux Bonnettes un spectacle qui la laisse sans voix : une flûte est plantée dans le sol et des vêtements sont dispersés un peu partout. Que s'est-il passé ? A qui appartiennent ces affaires ? Alexandra et Olivia, aidées du reste de la Section Orion, mènent l'enquête. Les Bonnettes livreront-elles tous leurs secrets ?

03/2018

ActuaLitté

Policiers

Le jour de ma mort

Alors que la neige paralyse la région dunkerquoise, une affaire étonnante monopolise le capitaine Desrozeux et le lieutenant Cyran : un corps momifié découvert dans le sous-sol d'une villa malouine, sans doute là depuis une dizaine d'années. Ce sont les locataires des étages supérieurs qui, alertés par une odeur de gaz, ont prévenu les pompiers. Le "Desséché", comme le surnomme la police, semble être Louis Verbrugghe, le propriétaire. Autre fait surprenant, le tuyau de gaz a été volontairement saboté. Quelqu'un a voulu avertir les autorités de la présence du corps. Mais qui ? Et pour quelle raison ? Pour Cyran, l'enquête se corse lorsque l'attirante journaliste Pétronille Vanbleu s'en mêle. Difficile alors de rester concentré. Pourtant, un mort l'attend.

04/2017

ActuaLitté

Policiers

La mariée nue

Ce n'était pas un trou de verdure où chantait une rivière, mais deux lignes froides et parallèles sur un lit de mâchefer où reposait son corps. La dormeuse ne souriait pas, son visage n'était plus qu'une plaie béante, pistil sanglant d'une fleur coupée en pleine éclosion. Trop tôt. "Pas maintenant, pas encore !", aurait-elle le crié si elle en avait eu le temps. Et ce grand type penché au-dessus d'elle, les mains dans les poches, qui regarde fixement la couverture puante qu'on a jetée sur son cadavre pour ne pas voir sa face hideuse, elle qui avait été si belle, à quoi pense-t- il ? Et cet autre flic, là-bas, qui fouille le sol du regard, et tous ceux qui virevoltent comme des mouches autour de sa dépouille, vont-ils enfin la laisser en paix ? Il est trop tard, d'autres vont mourir, elle le sait, mais n'y peut plus rien.

09/2016

ActuaLitté

Policiers

Le retour de Don Giovanni

Un homme tomba sur le sol caillouteux d'un chemin forestier. Il se tenait le ventre d'où s'échappaient de larges filets de sang. Il hurlait, les yeux révulsés. Il venait d'être atteint coup sur coup par deux décharges de chevrotine qui ne laissent aucune chance de survie. Le tireur, un homme de grande taille, la cinquantaine, portant beau, une longue chevelure grisonnante lui tombant sur les épaules, habillé d'une tenue de chasse, se pencha sur lui. 11 le regarda un moment. Puis lui cria : " Te voilà puni. Tu vas mourir. La société est enfin débarrassée d'une engeance pareille. La prochaine fois - et cela m'étonnerait - tu réfléchiras à deux fois avant de trahir les gens. Ordure, va en enfer ". L'homme blessé suppliait son bourreau de faire quelque chose pour lui, de le soulager. "Tu mériterais que je te tire une troisième cartouche, pour t'achever. Souffre encore un peu. Dans peu de temps tu vas crever. Fumier. Adieu".

10/2008

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté