Recherche

Editions Récits

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Syndicat national de l'édition (SNE)

Créé en 1874, le syndicat rassemblant les éditeurs de livres français devient le Syndicat national de l'édition à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, en 1947, et réunit rapidement plusieurs centaines de maisons d'édition. La structure permet d'organiser l'action collective, notamment auprès des pouvoirs publics, mais aussi de mettre en œuvre des campagnes de promotion du livre et de la lecture au niveau national.

ActuaLitté

Dossier

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF)

Le Bureau International de l'Édition Française (BIEF) est une association créée en 1873 par le Cercle de la librairie pour être au service des éditeurs en facilitant leur développement à l'international, l'exportation des titres, mais aussi les achats de droits de traduction. Aujourd'hui, cette mission est sensiblement la même.

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

ActuaLitté

Dossier

Foire du Livre de Francfort 2021 : une édition hybride

Reléguée sur internet en 2020 par la pandémie de coronavirus, la Foire du Livre de Francfort, un des événements majeurs du secteur de l'édition, espère bien accueillir les professionnels, du 20 au 24 octobre prochain. Une édition hybride est annoncée, avec une partie des événements en ligne.

ActuaLitté

Dossier

Ventes, production, cessions... Les chiffres de l'édition 2018-2019

L'édition française fait le bilan de l'année 2018, en demie-teinte : la baisse du chiffre d'affaires s'élève à 4,38 %, pour un total de 2 670,1 millions €. Si l'alarme n'est pas encore donnée, l'édition reste toutefois vigilante vis-à-vis d'une importance moindre accordée à la lecture face aux autres loisirs. La mauvaise année 2018 s'explique aussi, cela dit, par des mouvements sociaux importants, qui n'ont pas facilité les ventes, par un effet de comparaison défavorable avec 2017, année de réforme scolaire, et par une rentrée littéraire décevante pour les lecteurs.

ActuaLitté

Dossier

Procès Internet Archive : l'édition contre le prêt numérique contrôlé

En juin 2020, quatre groupes d'édition, Hachette, HarperCollins, Wiley et Penguin Random House, portent plainte contre la plateforme patrimoniale Internet Archive, l'accusant de « violation massive du copyright ». En cause, la bibliothèque d'urgence mise en place par le site à l'occasion de la pandémie du coronavirus.

Extraits

ActuaLitté

Critique littéraire

Ce que le récit ne dit pas. Récits du secret, récits de l'insoluble

Si l'art occidental du récit semble s'être traditionnellement construit autour des notions de causalité et d'enchaînement logique des événements, comme Aristote le définit dans sa Poétique, on peut se demander s'il n'a pas connu des formes alternatives de narration. C'est là l'objet de ce livre qui propose une réflexion sur ces possibles alternatives, au travers d'un riche corpus d'oeuvres des XXe et XXIe siècle, à savoir des études de récits (romans et nouvelles) français et étrangers (Europe, Afrique, Etats-Unis), mais également des oeuvres cinématographiques contemporaines. Ces oeuvres peuvent prendre la forme d'une intrigue comme énigme à résoudre, grâce à des procédés tels que l'ellipse, la répétition ou la vérité cachée entre les lignes, difficile à saisir à la première lecture. Mais les récits peuvent également rester des questions sans réponse, où le blanc, le manque sont impossibles à combler, malgré toutes les tentatives du lecteur pour trouver la clé du mystère. L'indicible du traumatisme, l'horreur de la violence, l'impossibilité de reconstruire le passé, le lourd secret de famille, la dénonciation de la parole comme un artifice vain pour saisir la logique et le sens des faits advenus voire l'essence même du réel... Voilà autant de pistes que ce livre explore, montrant comment l'énigme, qu'elle soit résolue ou bien qu'elle résiste aux stratégies de résolution, peut engager à la fois une réflexion sur l'écriture et la lecture.

10/2015

ActuaLitté

Littérature étrangère

Récits

Par-delà quantité de films, et toute une littérature, bourgeoise ou populiste, conçue pour confirmer le lecteur et touriste dans l'impression qu'il a de connaître depuis toujours la Toscane, par-delà tous les clichés connus, les récits toscans de Bilenchi ont valeur de révélation : la vraie Toscane nous avait bien été dissimulée. Bien que les premières ouvres de Romano Bilenchi aient profondément marqué ce qu'il y eut de plus authentique dans le néo-réalisme cinématographique d'Italie, l'écrivain et son ouvre n'ont guère, jusqu'ici, franchi les frontières. Injustice que déplora souvent Elio Vittorini, pour qui Bilenchi était le grand écrivain méconnu de l'Italie contemporaine. Le lecteur ne pourra que souscrire à ce jugement : voilà un écrivain resté en dehors de toutes les modes, un écrivain profondément moderne, et qui est de toute évidence, déjà, un classique.

01/1969

ActuaLitté

Littérature étrangère

Récits

Oleg Sentsov est un écrivain et cinéaste ukrainien né à Simféropol en Crimée en 1976. Arrêté par les services de sécurité russes en mai 2014, suite à l'annexion de la péninsule par la Fédération de Russie, il a été accusé de fomenter des attentats terroristes, puis condamné en 2015, à l'issue d'une parodie de procès, à une peine de vingt ans en Sibérie dans une colonie pénitentiaire de régime sévère. Ces récits, traduits du russe, nous font partager l'enfance de l'auteur dans une petite ville de la Crimée soviétique au cours des années ayant précédé la chute de l'URSS. L'écriture est sobre et vivante, agile même. On y puise avec plaisir les éléments biographiques et les anecdotes personnelles permettant de comprendre la construction psychologique de cet homme sensible, de saisir les origines de son élan indéfectible pour la justice et la liberté.

05/2017

ActuaLitté

Littérature étrangère

Récits

" Jaillissant de terre comme un flot de lave, les récits de Steen Steensen Blicher retentissent dans l'oreille intérieure comme l'unité d'une tonalité fondamentale, poétique, individuelle et populaire. [...] Blicher a transformé le désert en un aimable asile pour l'imagination exilée dans la vie. " Sobren Kierkegaard Steen Steensen Blicher (1782-1848) est l'un des plus grands écrivains danois. Ce pasteur luthérien à la personnalité étrange et hors du commun fut à la fois poète, essayiste et surtout auteur de nouvelles qui comptent parmi les meilleures du genre dans le Nord. Les 19 nouvelles rassemblées ici par Karl Ejby Poulsen mettent en scène les milieux populaires du Jutland : une paysanne amoureuse d'un pauvre colporteur, un pasteur accusé de meurtre, un musicien miséreux. Des petites gens, au destin funeste, que Blicher peint avec un réalisme tragique.

02/2009

ActuaLitté

Littérature française

Récits B

Paimpol, Paris, Alger ... La dérive de deux anciens amis se retrouvant sur une voie ferrée ; l'arrivée de supportrices au charme explosif décidées à illuminer le Stade de France ; la bande-annonce d'un film fantastique sur fond de black metal algérois ; un apéritif au champagne sur le toit de la porte Saint-Denis ; le surgissement théâtral de Frantz Fanon ; l'éternel retour d'une auto-stoppeuse dans un virage, la nuit, jusqu'aux appels téléphoniques intempestifs parasitant l'auteur en train de concevoir ce recueil résolument beau et bizarre. Treize nouvelles à découvrir comme autant de récits B où Frédéric Ciriez multiplie les pistes de son imaginaire : la fantaisie, l'humour et le mélo, aux accents noirs et parfois érotiques. Treize ans après Des néons sous la mer, il invente une forme saisissante et circulaire qui nous plonge dans les confins oniriques de la réalité.

03/2021

ActuaLitté

Littérature étrangère

Tchernobyl, récits

"Quand j'avais dix ans, te réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Tchernobyl a explosé. Ce printemps-là, le vent d'est a apporté de grandes quantités de retombées radioactives dans la région du centre de la Norvège où j'ai grandi. Nous étions trois soeurs en train de jouer sous la pluie chargée de césium 137. Mes soeurs ont dû se faire enlever la thyroïde, elles portent à la gorge une cicatrice en forme de bijou. Ce livre, je l'ai écrit en 2001 et 2002, avant et après un voyage de deux mois en Ukraine et en Biélorussie. Je me suis rendue tout près de la centrale nucléaire. J'ai vu le sarcophage en train de s'effriter au-dessus du réacteur. Dans l'Ecole n°6, que j'ai visitée près de Kiev, de très nombreux adolescents avaient la même cicatrice que mes soeurs." Approchez votre oeil. Collez-le à la lorgnette. Voici le kaléidoscope de Tchernobyl. Hommes, femmes, enfants, babouchkas, adolescents fringants, futures épouses, chiens, esprits, tous vous racontent, à la première personne, l'après-Tchernobyl. Un réacteur, mille vies irradiées, parfois pour le meilleur, quasiment toujours pour le pire. Dans ce texte, Ingrid Storholmen a quitté sa poésie habituelle pour nous livrer un récit poétique polyphonique à la limite de l'étude sociologique, un entremêlement de poignants lambeaux.

10/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté