Recherche

Edition française

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Operation Mincemeat

Un matin d’avril 1943, un pêcheur de sardines espagnol repère un cadavre flottant sur la mer, au large des côtes Andalouses. C’est la dépouille d’un soldat britannique.Hissé à bord de l’esquif, une mallette en cuir attachée à son poignet, revêtu d’un uniforme de sa Majesté, tout laisse à penser que la mission spéciale de ce militaire a tourné court…Pourtant, bien au contraire, elle ne fait que commencer ! Et sa découverte va entraîner une suite d’événements qui changeront le cours de la guerre.Ainsi commence l’Opération Mincemeat (Opération Chair à pâté en français), la plus grande mystification militaire réussie parmi toutes celles entreprises.

Et certainement la plus étonnante. Celle qui permit de berner les espions nazis, de détourner les troupes de la Wermarcht vers les Balkans et la Sardaigne pour permettre aux Alliés de débarquer tranquillement en Sicile, et de sauver ainsi des milliers de vies.Tout ceci grâce au Major William Martin !Mais le Major Martin… n’a jamais existé ! Le corps repêché est en fait celui d’un clochard gallois déguisé et tous les documents qu’il transportait sont bidons.

Ils font partie de l’extraordinaire plan conçu par les services de renseignements britanniques pour distiller de fausses informations aux Allemands.Voilà pourquoi l’homme étendu dans les dunes de Punta Umbria est un imposteur. Les mensonges qu’il colporte seront acheminés de Londres à Berlin en passant par Madrid, transitant par un loch glacé en Écosse jusqu’aux côtes de Sicile, de la salle 13 de l’Amirauté britannique jusqu’au bureau d’Hitler.Une enquête minutieuse de journaliste et d’historien servie par une mise en scène digne des meilleurs romans d’espionnage.

Des personnages irrésistibles, des situations hallucinantes (au point que les conspirateurs de l’opération croient presque à leurs propres mensonges), l’enthousiasme de l’auteur pour l’histoire et tous ses protagonistes, y compris le cadavre, font de ce document historique un formidable livre d’action.A l’aide de documents privés inédits, de photographies, de souvenirs, de lettres et de journaux, ainsi que d’archives du MI5 récemment ouvertes au public, Ben Macintyre retrace brillamment l’histoire vraie, et paradoxalement totalement fictive, de la plus grande supercherie de la Seconde Guerre mondiale.260 000 exemplaires vendus en Angleterre.

Best-seller aux États-Unis. Traduit dans toute l’Europe et également en Chine, Brésil, Japon et Israël.A propos de l'auteur :Ben Macintyre est chroniqueur et rédacteur en chef adjoint du Times, journal pour lequel il a également été correspondant à Paris, New York et Washington. Il a étudié l’Histoire à Cambridge et est l’auteur de précédents livres d’histoire narrative à succès dont le célèbre Agent Zigzag.

ActuaLitté

témoignage

La guerre de Franci

Franci Rabinek Epstein a survécu à trois camps de concentration nazis, au travail forcé et même à une rencontre avec le terrible Josef Mengele. Après guerre, elle voudra laisser un témoignage, une trace de ce voyage en enfer dans un texte précis et détaillé où elle ne se se départit jamais de son humour ni d’une véritable élégance naturelle, qui ont résisté à l’épreuve de l’horreur.

La chronique d'Actualitte

Mais sa franchise sur ce qui advint aussi dans les camps, les relations sentimentales entre les êtres en même temps que les abus sexuels, venait trop tôt : elle embarrassa. Les esprits n’étaient pas prêts et, lorsqu’elle mourut à New York en 1989, ses mémoires n’avaient toujours pas été publiés.

Sa fille, la journaliste Helen Epstein, auteure réputée pour son travail sur le traumatisme en héritage, a établi l’édition de ce récit puissant, qui paraît pour la première fois en français, et en a rédigé la postface. 

ActuaLitté

Non classé

L'homme qui en savait beaucoup trop ; révélations d'un agent au coeur des secrets d'Etat

Trader, guerrier, agent secret... Qui est Marc Eichinger ? Un peut toutes ces figures à la fois. Marc Eichinger est l'homme qui a mis au jour les relations entre la société douteuse Uramin, Areva et l'Etat français, un peu malgré lui.


Début 2011, Marc Eichinger dirige la société de conseil Apic lorsque la direction du patrimoine d'Areva demande à ce consultant, spécialiste des questions financières et minières, de réaliser un audit sur l'opération Uramin. Son analyse est explosive : lors du rachat d'Uramin en juin 2007, Areva aurait été victime d'une escroquerie sans doute facilitée par des complices au sein du groupe. L'homme délaisse alors son costume de consultant devient espion au sein de la société Areva. Il raconte ici son enquête, qui l'emmène en Kazakhstan, en Inde, en Russie. 4,5 milliards d'euros ont été dépensé en 2017 pour sauver Areva de la faillite. Pourquoi l'Etat a-t-il empêché la liquidation de cette société ? En quinze chapitres thématiques, il explique l'affaire Areva qui aboutira, après de nombreux procès, à la mise en examen de sa présidente Anne Lauvergeon et de Gérard Arbola. Marc Eichinger dénonce la corruption de l'administration française au sommet et soulève l'immunité accordée aux énarques.

ActuaLitté

Non classé

Chère ; la gourmandise

Les sept péchés capitaux, ce n'est pas seulement de la théologie, c'est aussi de la littérature. Il fallait Cécile Ladjali, l'autrice de Corps et âme, pour nous raconter les délices et les délires mortifères de la gloutonnerie.

Elle nous embarque chez les Burdigala, dans leur magnifique propriété du Bordelais. Là-bas, personne ne se souvient vraiment d’Ariel, un garçon qui vient d’arriver et qui se dit leur lointain cousin. Ni le fils qui se marie, Cyril, producteur d’une émission de télé ; ni la fille, Alix, trop fatiguée par son anorexie. Pas plus qu’Eugène, le père, chirurgien plastique et Dom Juan invétéré. Encore moins la mère, Adèle, éternellement trompée et sans cesse remodelée par son époux. Tant pis, c’est jour de fête, et l’étranger est venu avec un cadeau qu’ils ne sont pas prêts d’oublier... 

"Marie se délecte d'admirer les participants en train de pétrir les pâtes, fouetter les crèmes, battre les oeufs, effiler les légumes, confire les fruits, concasser les noix, piler les poivres, cuire les sirops, griller les viandes, pocher les oeufs, paner les poissons, blanchir les sucres. Ce ballet la réjouit. Ce concert des goûts l'enchante. La concurrence entre les cuisiniers est rude. Et toujours déloyale."

Agrégée de Lettres, lauréate du « Femina pour La défense de la langue française », Cécile Ladjali est l’autrice d’une douzaine de romans ainsi que d’essais et de pièces de théâtre. Elle publie habituellement aux éditions Actes Sud. 

02/2021

ActuaLitté

Littérature

La caresse d'Hermès

1975. une jeune femme de vingt-cinq ans rêve de connaître l'amour fou. Ses expériences amoureuses se sont révélées jusqu'alors toutes décevantes. Elle dépose une annonce dans le Chasseur Français, un magazine champion alors des annonces matrimoniales. Il va s'en suivre un merveilleux échange épistolaire avec Hermès qui se présente comme le mythe de l'amour fou. En 2020, l'héroïne porte un regard de femme plus âgée sur cette aventure et ses conséquences sur sa vie.

10/2020

ActuaLitté

Littérature

Du ressentiment ; l'envie

« L’envie est, avec l’orgueil, l’un des péchés du diable. En suivant la carrière du Mal à travers les siècles, on comprend que l’envie se soit muée en ressentiment. Cet affect caractérise aujourd’hui l’ère d’uniformisation mondiale à laquelle la modernité donne lieu. Comme l’ont pressenti Nietzsche, Bernanos ou Robert Bresson, chacun envie désormais les autres pour ce qu’ils ont, pour ce qu’ils font ou même pour ce qu’ils sont. Et, paradoxe diabolique, c’est bien à cette condition ressentimentale que le monde suit sa course à l’indifférenciation. » 

L’envie étant avec l’orgueil l’un des deux péchés qui hantent le Démon en personne. C’est la médiocrité intime de Satan qu’explore ce livre fulgurant, ramené de l’abîme où se consument ses émules, les 
possédés de la possession rongés par la même féroce avidité, toujours insatiable et toujours insatisfaite. Mais la singularité majeure de ce vif traité sur une passion triste consiste à décrire en quoi le ressentiment est la forme moderne et ô combien actuelle de l’envie.

Il permet de comprendre comment notre époque a fait de lui un mal ordinaire, la condition paradoxale du quotidien dans les sociétés égalitaires du monde globalisé. Notre humanité commune se résumerait-elle à convoiter pour soi les vanités de l’autre ? 

Lauréat de la bourse Cioran, Mathieu Terence est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages, récits ou essais, salués chaque fois par la critique et distingués par l’Académie française. Il publie habituellement aux éditions Grasset. 

02/2021

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté