Recherche

Edition International

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Non classé

La vie libre ; discours de Suède

« Je ne puis vivre personnellement sans mon art. Mais je n’ai jamais placé cet art au-dessus de tout. S’il m’est nécessaire au contraire, c’est qu’il ne se sépare de personne et me permet de vivre, tel que je suis, au niveau de tous. L’art n’est pas à mes yeux une réjouissance solitaire. Il est un moyen d’émouvoir le plus grand nombre d’hommes en leur offrant une image privilégiée des souffrances et des joies communes. »

En 1957, Albert Camus reçoit le prix Nobel de littérature. Il prononce à Oslo un discours personnel, puissant, engagé, qui marque les esprits. Il y évoque notamment l'idée qu'il se fait de la littérature et du rôle de l'écrivain. Il revient sur le mythe de l'écrivain solitaire (" L'art n'est pas à mes yeux une réjouissance solitaire. Il est un moyen d'émouvoir le plus grand nombre d'hommes en leur offrant une image privilégiée des souffrances et des joies communes. Il oblige donc l'artiste à ne pas s'isoler ; il le soumet à la vérité la plus humble et la plus universelle. ") et sur son engagement (" Par définition, il ne peut se mettre aujourd'hui au service de ceux qui font l'histoire : il est au service de ceux qui la subissent. ") Aujourd'hui comme hier, ses mots sonnent si juste...

Albert Camus naît à Mondovi, en Algérie, en 1913. Pendant la seconde guerre mondiale, il intègre un mouvement de résistance à Paris, puis devient rédacteur en chef du journal Combat à la Libération. Romancier, dramaturge et essayiste, il signe notamment L’étranger (1942) et La Peste (1947). Il meurt en 1960 dans un accident de voiture.

Pascal Lemaître est illustrateur dans l’édition et la presse internationale.

11/2020

ActuaLitté

Littérature

Vladivostok Circus

A la morte saison, dans l’enceinte désertée d’un cirque à Vladivostok, un trio à la barre russe s’entraîne. Nino pourrait être le fils d’Anton, à eux deux, ils font voler Anna dans les airs. Ils se préparent au concours international de Oulan-Oude, visent le quadruple triple saut périlleux sans descendre de la barre. Si Anna ne fait pas confiance aux porteurs, elle tombe et ne se relève plus.Dans ce troisième roman d’Elisa Dusapin, le lecteur retrouve son art du silence, de la tension et de la douceur. Son sens puissant de l’image nous rend le monde plus perceptible, plus proche sans pour autant en trahir le secret. Née d’un père français et d’une mère sud-coréenne, Elisa Shua Dusapin grandit entre Paris, Séoul et Porrentruy. Elle a publié aux éditions Zoé en 2016 Hiver à Sokcho (prix Walser, Alpha, Régine Desforges et Révélation de la SGDL) et en 2018 Les Billes du Pachinko (Prix suisse de littérature et Alpes-Jura)

08/2020

ActuaLitté

SF & Fantasy

Star Marx ; guide de voyage de l'aventurier des mondes imaginaires

Le Guide de Voyage de l'Aventurier des Mondes Imaginaires vous invite à découvrir l'Union des Républiques Sidérales, Socialistes et Soviétiques : un univers de science-fiction original et parodique où les Russes ont gagné la guerre froide et conquis l'espace.

Sautez dans le premier soyouz venu, et partez à l'aventure !

A l'abri de toute tentation consumériste sur Stalingrad 2, les pieds dans le sable de Dunezk ou devant un goûteux burger de chez Lenin's, découvrez un riche patrimoine historique et culturel : les plans quinquennaux des Hjorts besogneux, la langue pittoresque des Vulgains qui ont donné à l'Union sa dernière version de l'Internationale, les machines hurlantes des philatélistes fous de Rakatansky 11, ou encore, pour les enfants, le meilleur ami de l'Union, le célèbre Dark Brador, le protecteur de la galaxie des Tsars Ouares...

Sélection de Noël, spécial imaginaire de Leha Editions

11/2017

ActuaLitté

Non classé

De fer et de verre ; Victor Horta et la Maison du Peuple

C'est d'abord l'histoire d'un lieu prestigieux, la Maison du Peuple, bâtie en 1896 par Victor Horta en plein coeur de Bruxelles, inaugurée en grande pompe dans la clameur de L'Internationale et des slogans du monde ouvrier... L'architecte rompait avec le style prudent de ses prédécesseurs, innovait avec la ligne courbe, l'asymétrie, l'honneur rendu au fer, au verre, à la lumière. Bref, celui qui révolutionnait l'art de bâtir et devenait un des maîtres de l'Art Nouveau, offrait au jeune Parti Ouvrier Belge un lieu à la hauteur de ses aspirations. C'est l'histoire d'un quartier, d'une ville, de deux guerres traversées, mais aussi celle d'un mouvement ouvrier, des espérances qu'il a suscitées, et dont la Maison était en quelque sorte le coeur. L'histoire d'un monde fragile, n'ayant pas résisté à cette course au progrès qui mènera, 65 ans plus tard, à démolir la Maison du Peuple comme on efface un temps révolu. Depuis Hôpital silence, son premier livre publié en 1985 aux éditions de Minuit, Nicole Malinconi s’inspire de la réalité quotidienne, de l’ordinaire de la vie, des gens et des mots, ceci aboutissant à ce qu’elle qualifie elle-même d’ « écriture du réel ». Parmi ses ouvrages : Hôpital silence suivi de L’attente (Espace Nord), Nous deux (Espace Nord, Prix Rossel 1993), Vous vous appelez Michelle Martin (Denoël), Séparation (Les Liens qui Libèrent), Un grand amour (Esperluète).

09/2017

ActuaLitté

essais de sociologie

Bienvenue ! 34 auteurs pour les réfugiés

Bienvenue !' c'est le projet solidaire de 34 auteurs et illustrateurs sur le sujet de l'exil et des réfugiés. Tous les bénéfices réalisés par les éditions Points seront reversés au Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Les mobilisations collectives et les prises de position citoyennes ont été aussi nombreuses en cette longue année 2015 que l’actualité a été terrible. La récente image d’un enfant échoué sur une plage a soulevé un haut-le-cœur international et accéléré la prise de conscience. Après la sidération, il nous a semblé urgent de donner la parole à des personnalités publiques afin de constituer un recueil de textes et de dessins sur le thème de l’asile et de ceux qu’on appelle désormais les réfugiés et les migrants. Le livre regroupe des textes de fiction et des témoignages, ponctués de dessins... Pour diffuser un message de tolérance et d’ouverture le plus largement possible.

ActuaLitté

sociologie faits de societe, temoignages contemporains, actualite, biographies

Vivez !

"Nous sommes des êtres ambivalents.
Nous avons beaucoup de choses lourdes et dangereuses en nous, mais nous en avons aussi d'autres plus généreuses et progressistes. C'est en essayant d'harmoniser les unes et les autres qu'il est possible, me semble-t-il, de parcourir le chemin de notre vie, en étant fiers de ce que nous sommes et de ce que nous pouvons faire." Après une vie de résistant et de militant pour la paix, Stéphane Hessel a entamé une seconde existence d'écrivain, avec notamment Indignez-vous ! (Indigène Editions, 2010) qui connaît un succès international.

Un matin de mars 2011, Edouard de Hennezel et Patrice van Eersel se rendent chez Stéphane Hessel, jeune homme de quatre-vingt treize ans qu'on ne présente plus. Ils souhaitent lui parler de spiritualité, mais la curiosité infinie de Stéphane Hessel fait naître un dialogue beaucoup plus profond, autour de l'amour, de l'âge, du respect de l'autre. Stéphane Hessel a une foi inextinguible en l'être humain, et cela se ressent dans ces entretiens pleins de poésie. Il parle de l'importance de l'amour et de la passion dans la vie de tous. De la responsabilité de chacun de chasser la haine pour mieux chercher des solutions aux problèmes. De la nécessité d'accepter son vieillissement et la mort "avec gourmandise" comme il le fait lui-même. Un petit traité de vie où Stéphane Hessel nous livre aussi les poèmes qui ont rythmé sa vie, d'Edgar Poe à Baudelaire ou encore François Villon. Le témoignage nourri d'optimisme et de philosophie d'un homme qui a su reconnaître la chance dans sa vie, et la saisir.

II nous offre dans Vivez I une réflexion profonde sur l'amour, la vie, la mort, la spiritualité, l'âge, le respect de l'autre, suivie des poèmes qui ont rythmé et illuminé sa vie.

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté