Recherche

Devoirs de vacances

Extraits

ActuaLitté

Non classé

Dis au revoir à ton poisson rouge !

La vie est parfois surprenante. Voire carrément époustouflante.
Andréas n’avait pas vraiment prévu de passer quinze jours de vacances en compagnie de sa correspondante anglaise, et encore moins de troquer la fréquentation du skate-park contre celle des musées. Direction l’aéroport.
« Merci papa, merci maman, j’ai juste envie de vous tuer ! » Remarquez, il n’avait pas non plus prévu de rentrer de l’aéroport sans ses parents, et encore moins de devoir se lancer sur leur trace. Direction le Brésil ! Bye-bye Paris, bonjour la jungle en mode James Bond…

05/2018

ActuaLitté

policier & thriller (grand format)

Parce que le sang n'oublie pas

Pékin, avril 2009. Le journaliste Thomas Kessler n'imagine pas en prenant ses quartiers dans un hôtel où il a ses habitudes, pour de longues vacances, qu'il ne va pas tarder à plonger dans un passé d'une horreur absolue. Son ami Donald Wu, journaliste du China Daily, lui demande en effet de l'aider à retrouver un Japonais, major dans l'armée nippone en 1937, au moment où les troupes du Mikado entrent dans Nankin et y perpétuent d'abominables massacres, violant, torturant, tuant des centaines de milliers de Chinois réfugiés dans la ville qu'ils espéraient imprenable. Donald Wu a recueilli le témoignage d'un survivant, Hong Shaozu, qui peu avant de mourir s'est délivré des secrets terribles qu'il taisait depuis le carnage. Donald espère retrouver l'officier sadique, amateur du supplice du sabre, qui avait organisé depuis la ville martyre un trafic d'oeuvres d'art. Mais il dispose de peu d'éléments et ne peut se rendre au Japon. Kessler s'envole donc pour Tokyo, où, aidé d'un collègue journaliste, Mizuno, et d'une brillante universitaire, Wada Miyoko, il va découvrir les mouvements révisionnistes et négationnistes du Pays du Soleil Levant et se frotter à un maître de Kendo. Pour découvrir enfin l'identité de l'officier bourreau et pilleur, il va devoir entrer dans la mémoire de sang du Japon où les criminels de guerre n'ont jamais été jugés et sont aujourd'hui encore célébrés comme des héros.

01/2011

Articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté