Recherche

Des racines au feuillage

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

De l'auteur à la création : le rapport Racine, une nouvelle politique publique

141 pages de constats, d’observations, de commentaires, découlant des différentes auditions menées ces derniers mois : le rapport de Bruno Racine fait office de pavé dans la mare, lancé depuis les hauteurs de la tour Montparnasse. Et le ministre de la Culture, Franck Riester, se laisse encore quelques semaines avant de présenter les mesures qui en découleront.

ActuaLitté

Dossier

L'affaire Matzneff, du prestige littéraire au banc des accusés

La publication du livre Le Consentement, par l'éditrice Vanessa Springora, aura ouvert les yeux de la société sur les agissements revendiqués par l'écrivain Gabriel Matzneff dans ses livres : des relations avec des mineurs – de la pédocriminalité, en somme –, qui ont relancé la question du consentement sexuel. Vanessa Springora elle-même en a été la victime, à travers une emprise qu'elle raconte dans son livre et qu'elle a voulu dénoncer pour s'en libérer une fois pour toutes.

ActuaLitté

Dossier

Les Chroniques du Confiné : au temps du coronavirus, le critique se fait booktuber

Chaque jour apporte son lot de mauvaises nouvelles — ou de nouvelles qu’on préférerait meilleures. Il fallait bien que la rédaction tente d’offrir un moment de pause humoristique. Et même si les librairies sont fermées, et qu’il devient plus difficile de se procurer des nouveautés, pas question de renoncer à la découverte de livres, d’auteurs, de coups de coeur.

ActuaLitté

Dossier

Congrès 2019 de l'ABF : Au-delà des frontières

Après un congrès 2018 à La Rochelle, comme le veut la tradition, l'Association des Bibliothécaires de France revient dans la capitale pour son 65e congrès annuel, organisé du 6 au 8 juin 2019 Porte de Versailles. Le thème retenu pour cette année s'articule autour du concept des frontières, et, connaissant les bibliothécaires, l'enjeu sera surtout de savoir comment les franchir et les dépasser. À ce titre, ce congrès annuel sera aussi l'occasion de rencontrer des professionnels venus du monde entier, pour échanger et découvrir des particularités et des points communs.

ActuaLitté

Dossier

L'intelligence artificielle au service du livre et de la lecture

On ignore si l’intelligence artificielle décidera d’écrire Guerre et Paix ou Les Misérables, mais les scientifiques y travaillent d’arrache-pied. L’évolution du livre et de l’édition passera par les travaux de chercheurs, qui demandent) des robots d’engloutir des livres... pour écrire de nouvelles histoires.

ActuaLitté

Dossier

Street art, fresques, tags : des livres au détour des rues

Porté par des figures désormais internationales, comme Banksy, et bien d’autres, le Street Art, ou Art Urbain ne date pas d’hier. 

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Des racines au feuillage

Ce roman retrace l'itinéraire peu ordinaire d'un orphelin d'un hameau perdu de l'Afrique des profondeurs. A force de suivre son étoile, Obaga parvint, malgré ses handicaps et les soubresauts d'un univers en mouvement, à se hisser à la tête de son pays, à s'y maintenir et à imposer ses vues à ses anciens maîtres. C'est une leçon pour la jeunesse de l'emprise du rêve, de la volontée bien dirigée, des vertus, sur le réel, quel qu'il soit.

07/2013

ActuaLitté

Littérature française

Racine ? Racines...

Quand Marmonet apparaît sur le haut du morne si droit et si grand, toutes les bouches s'entrouvrent de stupéfaction. Est-ce bien lui, ce nègre blanc, responsable du destin de la petite Imprévue, originaire d'Haïti, rescapée du naufrage qui a détruit son embarcation et retrouvée esseulée, toute nue dans une flaque d'eau ?ŠAvec une plume piquante, Yvelise Vetral emmène le lecteur sous les Tropiques, dans l'île de la Martinique, à l'époque où les plantations faisaient vivre la plupart des gens. On peut presque sentir sa sueur perler ou un fourmillement persistant dans ses orteils tant on est au coeur de l'action imprégnée de la langue créole.

09/2014

ActuaLitté

Littérature française

Le chant des feuillages

« Je devrai pacifier en moi des cris et des déchirures, tolérer quelques bris, quelques murs, des échardes et des renoncements. Je refuserai des violences pour ne vouloir que des apaisements. Sous ma peau unie, des pays désunis chanteront et cohabiteront. Je deviendrai un recueil de morceaux acceptés. M'habite mon Indochine, celle de ma mère, entre Indes et Chine et influencée par les deux ; m'habite ma culture française, celle de mon père avide de liberté et d'insoumission, aux ancêtres esclaves noirs. Cosmopolite, peut-être. Je n'ai pas choisi. Je lirai mon avenir incertain reposant sur des branches que je craindrai fragiles, des parcelles de généalogie malmenées viendront se frotter à ma peau sensible, à mon imagination avide. L'Histoire m'arrachera des ancêtres aux noms pleins de féerie. Pourtant, je conserverai la curiosité et l'émerveillement. » Partie précipitamment d'Indochine en 1948, à l'âge de onze ans, une institutrice française se souvient... Lydie Balloux puise dans le vécu de sa famille pour livrer une page d'histoire saisissante : nostalgie et charme de l'exotisme se greffent à une réflexion identitaire, gravité et insouciance se conjuguent en toute simplicité. D'une plume élégante et immersive, prend vie sous nos yeux un monde multiple et unique. L'enfance, la nature, la guerre, terreaux oxymoriques d'un univers à part, à la mélodie authentique et envoûtante.

12/2014

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Au-delà des racines

Au-delà des racines met en lumière au travers des sentiments qu'éprouvent les personnages l'impact qu'engendre le déterminisme social. Ce roman intimiste, roman de maturation, aborde des problématiques liées à la mobilité sociale et géographique et aux tensions existant au sein des couples.

10/2021

ActuaLitté

Animaux, nature

Au plaisir des forêts. Promenade sous les feuillages du monde

De la célèbre forêt de Fontainebleau aux confins de la taïga, des mangroves tropicales aux forêts méditerranéennes, Paul Arnould nous entraîne dans le monde fascinant des arbres. Véritable rêverie d'un promeneur géographe, Au plaisir des forêts nous incite à regarder autrement les espaces verts de notre planète bleue. Pour dépasser le discours catastrophiste sur l'environnement, l'auteur casse les clichés associés à la forêt. Dans sa vision, des racines aux frondaisons, elle se développe, évolue, disparaît parfois, subit les influences de l'homme ou au contraire détermine ses choix. A travers mille anecdotes, le lecteur acquiert une connaissance intime de la forêt qui donne irrésistiblement envie de s'y perdre.

05/2014

ActuaLitté

Littérature française

Des racines aux yeux

Une maison "perdue dans les Alpes du Sud", celles de l'enfance, celles de la Mère. Le personnage revient sur cette terre âpre et rude qui raconte le passé, l'histoire fondatrice. Un besoin impérieux, vital. Les images recherchées se succèdent, l'envahissent jusqu'au dégoût, jusqu'au combat... jusqu'à la réconciliation. Sébastien Klotz nous offre un premier texte très fort, à l'écriture serrée. Les arbres du jardin palpitent, la terre vit. On ne s'y perd pas, on retient son souffle et on s'y trouve, comme le personnage du récit. Quand un premier texte retient l'attention de tout le comité de lecture, on se dit qu'on tient là une pépite, et c'est le cas. Sébastien Klotz n'en est pas à son coup d'essai, il écrit régulièrement, depuis longtemps, mais c'est la première fois qu'il propose un de ses textes à l'édition. Une écriture resserrée, pas un mot en trop, pour mener ce récit qu'on ne peut lâcher avant la fin. Sans pathos mais avec pudeur et délicatesse, l'auteur dresse un portrait très émouvant de la mère, personnage central de l'histoire. On traverse une époque qu'on croirait très lointaine, où la vie rurale ne faisait aucun cadeau, surtout si l'on était une femme, de surcroît une femme seule avec un enfant. Cet enfant, c'est lui qui raconte, c'est lui qui revient, adulte, pour affronter ses souvenirs. C'est noir, c'est dur mais c'est aussi généreux et tendre. Sébastien Klotz sait jouer avec la langue et nous proposer des images fortes, évocatrices avec très peu de mots. L'apaisement vient et avec lui la force et le désir de construire autre chose.

03/2021

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté