Recherche

Danilo Martuccelli

Extraits

ActuaLitté

Sociologie

La société singulariste

S'il est devenu un lieu commun d'annoncer et souvent de dénoncer une prétendue uniformisation du monde, il conviendrait plutôt, au-delà de la convergence des préoccupations planétaires, de se demander si nos sociétés ne sont pas désormais avant tout gouvernées par un idéal massivement partagé de singularité, et travaillées en leur coeur par les multiples processus de singularisation qui en découlent. L'auteur du présent ouvrage suit à la trace les effets en tous domaines de cette expansion singulariste ; ce qui le mène à prendre acte, comme il est devenu urgent de le faire, d'une radicale déstabilisation de nos approches du social et du politique. Au-delà du bouleversement induit des habitudes les plus enracinées de la pratique sociologique, c'est toute notre conception de l'individualisme et, avec lui, de nos manières de faire société qui est remise en question. Le temps est venu de concevoir et de mettre en oeuvre une nouvelle articulation entre les enjeux collectifs et les épreuves des individus, susceptible de singulariser l'étude des phénomènes sociaux. Il s'agit donc de rien moins que de bâtir une sociologie pour les individus.

05/2010

ActuaLitté

Sociologie

Les sociétés et l'impossible. Les limites imaginaires de la réalité

Toute société trace une frontière entre le possible et l'impossible. Cette frontière, tout en s'appuyant sur des évidences sensibles invoquant la réalité comme limite indépassable des conduites, n'est jamais pourtant une donnée inscrite dans le réel lui-même, mais le résultat d'un travail d'institution collective. En partant d'une théorie de l'action, et en faisant du Quichotte une boussole sociologique, ce livre met à l'épreuve les grands régimes de réalité des sociétés occidentales, grâce à une articulation entre l'analyse sociologique et l'interprétation historique. Après un rappel de la mise en oeuvre des frontières entre possible et impossible par la religion et la politique, l'essentiel de la réflexion se centre plus particulièrement sur le régime de réalité actuellement hégémonique - l'économie - et sur celui qui est désormais en train de le défier, et peut-être de le supplanter, l'écologie. Chemin faisant, cet ouvrage explore de nouveaux territoires de la critique et de la crise du monde contemporain ; il formule et défend une hypothèse historique - le début de la fin de l'hégémonie économique en tant que limite imaginaire de nos sociétés ; et surtout, il éclaire avec un regard neuf l'horizon de nos possibles.

05/2014

ActuaLitté

Sociologie

Grammaires de l'individu

Pour toutes les sociologies de la modernité, l'individu est à la fois étrangement central et marginal. Central parce que la modernité ne s'est rarement aussi bien déclinée, d'emblée et partout, que par son avènement. Marginal : parce que dès sa constitution en tant que discipline, la sociologie s'est efforcée, à partir d'une représentation dominante de la vie sociale, de lui ôter toute place au cœur de ses analyses. C'est ce double mouvement qui définit le mieux les grands axes des grammaires proprement sociologiques de l'individu. Cet ouvrage, unique en son genre, présente les principales dimensions sociologiques de l'individu, alors que la présence de ce dernier se généralise et se répand, sans grande rigueur et de la manière la plus impressionniste parfois, dans les analyses de la vie sociale. Voilà qui permettra au lecteur de se situer dans des discussions intellectuelles souvent opaques, et pourtant essentielles.

09/2002

ActuaLitté

Sociologie

La condition sociale moderne. L'avenir d'une inquiétude

La sociologie, fille prodigue de la modernité, tarde à entrer dans les enjeux du XXIe siècle. La raison en est sa difficulté à appréhender ce qui constitue la nature même du social à notre époque et les changements survenus dans l'expérience de l'être ensemble. L'idée de progrès, longtemps associée à l'expansion croissante de la science et de la technique, voire à une sécularisation achevée du monde, a été l'objet d'une critique ravageuse, au même titre que l'occidentalo-centrisme et les grands postulats de la science - tels que la séparation nature-culture, ou humains-non humains. Après un demi-siècle de remises en cause, il est évident que la modernité ne sera dorénavant plus jamais ce qu'elle fut. Au coeur des inflexions contemporaines, il y a une nouvelle expérience de l'être ensemble - ce que Danilo Martuccelli appelle la condition sociale moderne - marquée par une dynamique particulière : l'accentuation d'un fort sentiment de singularité et de participation à une vie en commun. Dans un monde où les expériences individuelles prennent de plus en plus d'importance dans la compréhension que les acteurs ont de leurs sociétés, il est indispensable que l'analyse sociologique révise et reformule ses catégories d'interprétation de la vie sociale.

09/2017

ActuaLitté

Sociologie

Décalages

Illustre les différents types de décalages qui se manifestent dans notre société à l'aide d'exemples tirés de la vie quotidienne et de la vie politique moderne : l'expérience amoureuse, la passion révolutionnaire, la montée du populisme, la relation pédagogique...

07/1998

ActuaLitté

Sociologie

L'individu et ses sociologies. 3e édition

Depuis l'entrée dans la modernité à la fin du XIXe siècle, et surtout depuis les années 1960, les individus doivent s'émanciper des liens hérités et faire la preuve de leurs qualités personnelles. Pour cela ils veulent avoir une certaine maîtrise de leur existence. En France - et aussi en Allemagne et dans les pays anglo-saxons - depuis trente ans, la force de ce processus d'individualisation est telle que bien des manières de penser la société et de pratiquer les sciences sociales sont remises en question. C'est pour cela qu'une pluralité de démarches cherche à rendre compte de processus d'individualisation et de ses conséquences. La sociologie doit relever les nombreux défis politiques, moraux ou méthodologiques qui en découlent. Sans éclectisme ni sectarisme, cette nouvelle édition, révisée et enrichie, présente l'espace des débats de ce qui constitue désormais le champ de la sociologie de l'individu. Elle démontre l'intérêt d'une des voies les plus prometteuses et originales de la sociologie française contemporaine.

05/2018

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté