Recherche

Daniel Mathias

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Décembre

Créé en 1989 sous l’appellation Prix Novembre, le Prix Décembre a été pensé comme un anti-Goncourt, un de plus : la récompense entendait se démarquer de par sa sélection initiale, mais aussi son choix de lauréat. Pensé et doté, à l'origine, par Michel Dennery, il fut ensuite soutenu par Pierre Bergé, se nommant alors Prix Décembre.

ActuaLitté

Dossier

Le Prix Eugène Dabit du roman populiste

Récompense créée en 1931 par Antonine Coullet-Tessier, le Prix Eugène Dabit du roman populiste s'est donné pour mission de saluer une œuvre romanesque qui « préfère les gens du peuple comme personnages et les milieux populaires comme décors à condition qu'il s'en dégage une authentique humanité ».

ActuaLitté

Dossier

Street art, fresques, tags : des livres au détour des rues

Porté par des figures désormais internationales, comme Banksy, et bien d’autres, le Street Art, ou Art Urbain ne date pas d’hier. 

ActuaLitté

Dossier

Affaire Renaudot : un auteur autoédité chez Amazon qui dérange

Depuis 1926, le prix Renaudot n’aura jamais autant fait parler de puis qu’en cette édition 2018. La présence d’un ouvrage autopublié chez Amazon, manifestement chouchou de Patrick besson, fait désordre. 

ActuaLitté

Dossier

De Michel Glardon à Jean Richard : histoire des Éditions d'en bas

En raison de la crise sanitaire du Covid-19 et à la suite de la fermeture des librairies, sans oublier l’annulation des salons du livre, les Éditions d’en bas ont choisi la riposte. La maison, qui célèbre ses 45 ans, a souhaité partager son histoire, à travers des podcasts et des vidéos de leurs auteurs. Mais également faire découvrir des livres plus anciens à travers toutes ces années de publications.

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Mathias Sandorf

Mathias Sandorf est un roman d'aventures de Jules Verne, paru en 1885. Le roman est dédié à titre posthume à Alexandre Dumas père, l'auteur du Comte de Monte-Cristo en 1844. Les deux romans ont des points communs, même s'ils sont bien différents : dans Mathias Sandorf, le nationaliste hongrois éponyme, condamné à mort à la suite d'une tentative de coup d'Etat ratée, s'évade d'une prison autrichienne, devient riche et se venge des traîtres qui l'ont dénoncé. Malgré sa passion pour ce roman , dans sa préface de 1967 aux éditions Rencontre, Charles-Noel Martin regrette que ses personnages n'aient pas l'épaisseur psychologique des protagonistes du modèle. Résumé : Mathias Sandorf, trahi alors qu'il luttait pour libérer la Hongrie de la domination autrichienne, s'échappe de prison. Il réapparait sous le nom de docteur Antékirtt, possédant des navires électriques lui permettant de traverser la Méditerranée très rapidement, pour accomplir sa vengeance... La meilleure présentation de ce roman est faite par l'auteur, lui-même : "Dans cet ouvrage, j'ai essayé de faire de Mathias Sandorf le Monte-Cristo des VOYAGES EXTRAORDINAIRES."

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Mathias Sandorf

A Trieste, en 1867, on fomente un complot pour libérer la Hongrie du joug autrichien. A la tête des insurgés, le riche comte Mathias Sandorf, patriote hongrois. Mais le plan échoue, et Mathias Sandorf et ses compagnons sont jugés et condamnés à mort par les Autrichiens. Au terme d'une évasion héroïque, Sandorf parvient à fuir et se réfugie sur une île au large de la Libye, Antékritta. Quinze ans plus tard, à Raguse en Croatie, Sandorf revient pour se venger de ceux qui l'ont trahi, lui et son pays. Avec Mathias Sandorf, Jules Verne signe un livre d'aventures et de vengeance étourdissant. De la Hongrie à la Libye, en passant par la Croatie, l'Italie, Malte ou encore la Tunisie, on suit le comte Sandorf, un héros charismatique et audacieux, qui n'est pas sans rappeler Le Comte de Monte-Cristo de Dumas.

01/2022

ActuaLitté

Littérature érotique et sentim

Mathias. L'intégrale

Il y a une clef à la porte de ma chambre. Je la ferme toujours quand il est avec moi. Toujours... Mathias a dix-sept ans et possède l'assurance de ceux qui savent d'où ils viennent et où ils vont. Il a grandi dans une famille un peu hippie et un peu décalée dans laquelle il s'est toujours senti à sa place. Avec son meilleur ami Théo ; Mathusalem, son scooter ; Prune, sa future voiture qui attend sagement qu'il ait son permis et ses petites amies qui passent sans jamais restées, il commence son année de terminale avec le même sentiment de bonheur qui l'étreint depuis son enfance. Dans ce quotidien parfait, entre ses convictions et ses envies, il n'imaginait pas qu'une seule journée pourrait tout faire basculer... Il tombe sur Eden le premier jour de la rentrée. Un jeune homme aussi sombre que mystérieux. Il suffit d'un regard et de cet étrange attirance pour que toutes les certitudes de Mathias s'envolent comme si, hier encore, elles n'avaient pas existé. Il a beau essayer de les retenir, elles lui glissent entre les doigts comme de minuscules grains de sable. Malgré lui, Mathias se perd dans un amour qu'il ne pensait jamais éprouver. Un amour qui le dépasse et l'attache ; qui le blesse et le retient. Entre coups de gueule et coups de sang, des derniers mois du lycée aux années d'université, entre la passion et la haine, des plus belles joies aux plus terribles douleurs, Mathias et Eden repousseront sans cesse leurs limites. Sans jamais oublier, perdus au milieu de leurs erreurs et de leurs faiblesses, la plus belle des vérités. Il y a une clef qu'il garde toujours au cou. Il ne la quitte jamais. Jamais...

12/2016

ActuaLitté

Littérature française (poches)

Feu Mathias Pascal

Des poèmes, des essais, 242 nouvelles, plus de 45 pièces de théâtre... Pirandello, à la fois philosophe, dramaturge, metteur en scène, possédait bien ce " quelque chose de nouveau et de vital " dont parlait Joyce. Tour à tour illusionniste désinvolte et moraliste, il animait ses personnages d'une folie pathétique. Dans Feu Mathias Pascal, ils se croisent, ils tendent les bras mais ne parviennent pas à s'agripper les uns aux autres. Trop d'inertie, de silence, d'égoïsme, d'incertitude, de fatalité pèsent sur eux. " Feu Mathias Pascal " est un coup de maître. L'histoire de ce bibliothécaire que le hasard favorise au point de lui permettre de passer pour mort, et qui se trouve ainsi, son passé aboli, maître d'une liberté idéale pour refaire sa vie, marque la naissance du pirandellisme... Pirandello a répété haut et court la leçon de toute littérature véritable. A savoir que le seul moyen d'approcher la vérité, c'est d'accueillir le doute et de le porte en soi comme une lumière. " Hector Bianciotti.

12/1991

ActuaLitté

Littérature française

Daniel

La parution du premier roman de Gérard Bejjani, La Parenthèse, a connu un vif succès en librairie et auprès de la presse. Avec l'obtention d'une mention spéciale pour le prix de la première oeuvre littéraire francophone de l'ADELF-AMOPA 2012, l'auteur propose cette deuxième réédition dans une version plus allégée. Le héros grandit avec son infirmité qu'il traîne au gré des étreintes, dans l'espoir de revivre l'instant magique de ses douze ans, le seul amour intact de sa triste existence. Aujourd'hui, près de trente-six ans après, il arrive dans un monastère perdu de la montagne libanaise, persuadé d'y trouver le visage chéri de son enfance. Il ne lui reste qu'à écrire pour raconter son voyage dans le tourbillon du désir.

07/2013

ActuaLitté

Littérature française

Daniel

Daniel Emilfork, acteur incomparable au visage reconnaissable entre tous, jouissait d'une mystérieuse aura. Au cinéma dans Casanova ou La Cité des enfants perdus, à la télévision dans Chéri Bibi, au théâtre dans Dommage qu'elle soit une putain monté par Visconti ou dans Richard Il de Chéreau, ou encore au détour de l'un de ses innombrables seconds rôles, il savait rendre inoubliables ses apparitions. Lors de la dernière année de sa vie, cet homme solitaire, qui vivait reclus dans son appartement du haut de la butte Montmartre, s'est lié d'amitié avec François Jonquet. Au cours de visites et de conversations téléphoniques, il lui a ouvert son cœur, raconté sa vie, romanesque, débordante, rythmée de grandes scènes et de portes claquées, de rencontres artistiques fabuleuses et de sanglantes ruptures. Pauvre mais fastueux, orgueilleux et frondeur, dragueur toujours vert, ce dandy amoureux de l'excès s'accommodait mal d'une existence qui s'amenuisait lentement. Mais il savait faire basculer la vie dans le cocasse et l'absurde. II avait le pouvoir fabuleux de soudain l'enchanter. Dans ce livre bref et dense, écrit d'une traite tout de suite après la mort du comédien, en octobre 2006, François Jonquet a restitué le personnage au plus près de sa vérité. II a donné à entendre sa voix. Entre ces deux êtres que tout séparait, l'âge, le parcours, les origines, s'est nouée une relation tendre et profonde, que la fuite du temps accélérait. Le fragile vieil homme donnait à son cadet, qui à cette époque traversait un moment de faiblesse, de sa force et de sa bravoure. Daniel est un hommage tragique et drôle à un homme qui aura théâtralisé toute sa vie.

04/2008

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté