Recherche

Daniel Lagot

Dossiers

Extraits

ActuaLitté

Littérature française

Daniel

La parution du premier roman de Gérard Bejjani, La Parenthèse, a connu un vif succès en librairie et auprès de la presse. Avec l'obtention d'une mention spéciale pour le prix de la première oeuvre littéraire francophone de l'ADELF-AMOPA 2012, l'auteur propose cette deuxième réédition dans une version plus allégée. Le héros grandit avec son infirmité qu'il traîne au gré des étreintes, dans l'espoir de revivre l'instant magique de ses douze ans, le seul amour intact de sa triste existence. Aujourd'hui, près de trente-six ans après, il arrive dans un monastère perdu de la montagne libanaise, persuadé d'y trouver le visage chéri de son enfance. Il ne lui reste qu'à écrire pour raconter son voyage dans le tourbillon du désir.

07/2013

ActuaLitté

Littérature française

Daniel

Daniel Emilfork, acteur incomparable au visage reconnaissable entre tous, jouissait d'une mystérieuse aura. Au cinéma dans Casanova ou La Cité des enfants perdus, à la télévision dans Chéri Bibi, au théâtre dans Dommage qu'elle soit une putain monté par Visconti ou dans Richard Il de Chéreau, ou encore au détour de l'un de ses innombrables seconds rôles, il savait rendre inoubliables ses apparitions. Lors de la dernière année de sa vie, cet homme solitaire, qui vivait reclus dans son appartement du haut de la butte Montmartre, s'est lié d'amitié avec François Jonquet. Au cours de visites et de conversations téléphoniques, il lui a ouvert son cœur, raconté sa vie, romanesque, débordante, rythmée de grandes scènes et de portes claquées, de rencontres artistiques fabuleuses et de sanglantes ruptures. Pauvre mais fastueux, orgueilleux et frondeur, dragueur toujours vert, ce dandy amoureux de l'excès s'accommodait mal d'une existence qui s'amenuisait lentement. Mais il savait faire basculer la vie dans le cocasse et l'absurde. II avait le pouvoir fabuleux de soudain l'enchanter. Dans ce livre bref et dense, écrit d'une traite tout de suite après la mort du comédien, en octobre 2006, François Jonquet a restitué le personnage au plus près de sa vérité. II a donné à entendre sa voix. Entre ces deux êtres que tout séparait, l'âge, le parcours, les origines, s'est nouée une relation tendre et profonde, que la fuite du temps accélérait. Le fragile vieil homme donnait à son cadet, qui à cette époque traversait un moment de faiblesse, de sa force et de sa bravoure. Daniel est un hommage tragique et drôle à un homme qui aura théâtralisé toute sa vie.

04/2008

ActuaLitté

Policiers

Lagos lady

"Quoi qu'il arrive, ne sortez jamais seul et surtout pas la nuit. " Guy Collins, journaliste britannique médiocre, chargé de couvrir des élections potentiellement violentes, aurait mieux fait d'écouter son chauffeur de taxi. Mais quand le concierge de l'hôtel lui assure que tout se passera bien, que le bar sera rempli de blancs, il décide d'aller boire un verre. Pas de chance, une émeute éclate avant même qu'il finisse son cognac et, trahi par sa curiosité et son goût du scoop, il tombe sur un crime atroce : une prostituée aux seins coupés. Embarqué par une police assez peu portée sur la subtilité, il est bouclé dans une cellule en attendant de savoir ce que le sort lui réserve. Le sort en l'occurrence se présente en la personne d'Amaka, une magnifique (et mystérieuse) Nigériane impeccablement vêtue, qui, le prenant pour un reporter de la BBC, le tire des griffes du commissaire et lui demande d'enquêter sur ces assassinats, et de témoigner. Mais notre journaliste n'a pas l'étoffe des héros ; entraîné dans cette sombre histoire de juju (sorcellerie), il se demande ce qu'il est venu faire dans cette galère, et c'est la belle Amaka, protectrice des prostituées, femme d'action, enquêtrice de choc, qui mène la danse. Lagos est parfaitement taillée pour le noir : flics corrompus et violents, têtes brûlées aux dents longues et notables pervers se croisent dans les boîtes de nuit interlopes, les soirées mondaines, les bordels. Et la jungle n'est jamais loin. Dans une ville chaotique, constamment embouteillée, les riches font tinter des verres à champagne dans les résidences sous haute surveillance de Victoria Island pendant que les pauvres s'entretuent à l'arme lourde dans les bas-quartiers. Drôle et parfaitement efficace, ce polar survolté plonge au coeur de la ville africaine à la vitesse d'un tir de kalachnikov, porté par une énergie urbaine bouillonnante, dans un Nigéria qui n'est jamais très loin de Tarantino.

03/2016

ActuaLitté

Livres 3 ans et +

Lagon bleu

Philippe Ug a réalisé un splendide carrousel composé de 5 décors de fonds marins tout en couleurs. Peuplés de poissons, d'algues, de coraux, on s'émerveille de la richesse de cet univers, sa faune et sa flore, à travers des décors en 3 strates qui créent une impression de profondeur magique. Ce carrousel est accompagné par un livret-jeu documentaire, dans lequel on découvre quelques-uns de ces poissons que l'on peut s'amuser à retrouver dans chaque décor.

04/2022

ActuaLitté

Littérature française

Un destin

Tel une tragédie grecque, ce roman est construit en trois actes, l'amour tardif d'un homme et d'une femme ; leur engagement original pout le droit et la justice au milieu des guerres de notre temps ; l'accomplissement de leur destin à la suite des tensions liées à cet engagement. Le récit met en perspective la construction d'une relation amoureuse, les événements du monde et la concrétisation de l'engagement des protagonistes. Entre fiction et documentaire, il immerge le lecteur dans le droit international et ses problèmes, et dans les points de vue divergents à propos des guerres occidentales ou de la justice internationale. Il l'amène à découvrir sous un angle différent les événements qui jalonnent notre histoire et à se reposer les questions sur la justice, la manipulation, le sens de la vie…

10/2014

ActuaLitté

Droit

Droit international humanitaire : Etats puissants et mouvements de résistance

Les principes du droit international humanitaire tels que l'interdiction de la torture et la protection des civils dans les conflits armés ne sont guère respectés et leurs interprétations diffèrent, par exemple sur les pertes civiles acceptables lors d'attaques contre des cibles supposées militaires. Le Statut de la Cour pénale internationale est en nette régression à ce sujet, sous l'influence occidentale, par rapport au Protocole I additionnel aux Conventions de Genève. Le droit humanitaire, et lequel, est-il pertinent dans des conflits où les moyens militaires sont sans commune mesure ? Comment est-il ou devrait-il être appliqué par les uns et les autres et quelles améliorations lui apporter ? Ce sont quelques-unes des questions abordées dans ce livre par de hautes personnalités, juristes et représentants d'organisations humanitaires et mouvements de résistance. Si tous partagent le même désir pour le droit et la justice, certains mettent l'accent sur leurs avancées, en particulier sur l'espoir que représente la Cour pénale internationale, d'autres dénoncent la manière dont le droit et la justice sont détournés et violés par les Etats puissants, en particulier occidentaux, les régressions de leur fait, l'impunité dont ils bénéficient, et les logiques " antiterroristes " avec leurs conséquences négatives y compris pour la solution des conflits. Une partie du livre est consacrée à Gaza.

03/2010

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté