Recherche

Comics en guerre. La bande dessinée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale

Rédacteurs

Dossiers

ActuaLitté

Dossier

La guerre de Vladimir Poutine contre l'Ukraine ou la Russie impériale

En fond historique, la place Maïdan, d’où était partie la révolution de 2014 qui avait conduit au soulèvement contre le gouvernement. Mais depuis le 24 février, la Russie de Vladimir Poutine a décidé d’une invasion du territoire ukrainien. Une force militaire en marche qui soulève l’indignation internationale et provoque des réactions de soutien partout dans le monde. Les organisations littéraires avec des mots pour armes grossissent les rangs de cette opposition.

ActuaLitté

Dossier

En juin, la bande dessinée donne Rendez-vous à Amiens

« Soleil de juin luit de grand matin », comme chacun le sait : voilà qui tombe à pic, tout le mois de juin sera consacré, week-end après week-end, au 9e Art. La ville d'Amiens accueille ses traditionnels Rendez-vous de la BD, mais celle-ci prend ses quartiers, bien plus que d'ordinaire. 

ActuaLitté

Dossier

Festival international de la bande dessinée d'Angoulême

Qu'on l'apprécie ou non, le Festival international de la bande dessinée d'Angoulême reste l'une des plus grandes manifestations du monde consacrées à la bande dessinée. Chaque année, au mois de janvier, toute la ville d'Angoulême, mais aussi la France, découvre et redécouvre des œuvres du neuvième art. Avec son lot de dédicaces, d'événements, d'expositions, de débats, de récompenses et de mises en avant, le FIBD est ce moment spécial dans l'année où la bande dessinée est au cœur de l'espace médiatique.

Créé en 1974, reconnu dans le monde entier, le FIBD est aussi l'occasion de placer la création hexagonale en avant, même si toute la francophonie, et plus largement toutes les nations, sont accueillies sur place. 

ActuaLitté

Dossier

24es Rendez-vous de la bande dessinée à Amiens

L’inauguration des 24es Rendez-vous de la Bande Dessinée d’Amiens, aura lieu ce vendredi 31 mai à partir de 18 h à la Halle Freyssinet. Pour la première fois cette année, est proposée une visite de l’ensemble des expositions visibles à la Halle ! 

ActuaLitté

Dossier

BD 2020, une année entière consacrée à la bande dessinée

Le ministère de la Culture, le Centre national du livre et la Cité internationale de la bande dessinée et de l'image se sont associés pour mettre en place une année de célébrations de la bande dessinée et de ses auteurs, intitulée BD 2020, tout simplement. Dans toute la France, des animations, expositions, rencontres et autres séances de dédicaces feront découvrir de nouvelles œuvres, de nouveaux auteurs, et offriront une place de choix aux artistes du 9e art.

ActuaLitté

Dossier

Le Syndicat national de l'édition (SNE)

Créé en 1874, le syndicat rassemblant les éditeurs de livres français devient le Syndicat national de l'édition à la sortie de la Seconde Guerre mondiale, en 1947, et réunit rapidement plusieurs centaines de maisons d'édition. La structure permet d'organiser l'action collective, notamment auprès des pouvoirs publics, mais aussi de mettre en œuvre des campagnes de promotion du livre et de la lecture au niveau national.

Extraits

ActuaLitté

BD tout public

Comics en guerre. La bande dessinée américaine pendant la Seconde Guerre mondiale

Les comics ont vu arriver la Seconde Guerre mondiale, ils l'ont même anticipée et chroniquée. Leurs auteurs, s'inspirant de ce qu'ils voyaient dans les journaux, ont suivi la plupart des batailles et des faits de résistance, y ont injecté leurs héros souvent de manière réaliste, presque documentaires, parfois de manière délirante. De Dunkerque à Hiroshima en passant par les plages de Normandie ou les rues de Stalingrad, avec Lucie Aubrac, de Gaulle, Hitler ou MacArthur, Comics en guerre fait le tour de centaines de fascicules qui furent les témoins de leur époque.

12/2016

ActuaLitté

BD tout public

La Seconde Guerre mondiale dans la bande dessinée

Sujet éternel et matière doublement historique et graphique, la Deuxième Guerre mondiale possède des liens indéniables avec la bande dessinée, forgés dans l'Europe émergente de l'année charnière 1945. Dessinateurs résistants, illustrateurs de presse, vétérans des différentes zones d'engagements ou témoins du siècle, tous, de Calvo à Pratt en passant par Spiegelman ou Nakazawa, auront sensiblement exprimé leur point de vue humaniste et engagé sur ce conflit universel, au-delà de leur nationalité respective. A l'aube de 2015, date commémorative des 70 ans de la fin des hostilités, les combats et héros du second conflit mondial se seront retrouvés au coeur de plusieurs remarquables albums et séries franco-belges. Le lecteur aura ainsi revécu la bataille des Ardennes dans Airborne 44 ou la collaboration économique dans II était une fois en France. il aura pu suivre un soldat américain ordinaire avec La Guerre d'Alan et comprendre la montée du nazisme dans Amours fragiles. Sur le même mode, comics et mangas auront notamment emmené leurs lecteurs aux côtés des exploits de Captain America ou de l'ultime sacrifice des pilotes kamikazes. De manière essentielle, en ce début de XXIe siècle, la bande dessinée aura su rouvrir le débat autour de sujets longtemps tabous comme l'extermination des Juifs d'Europe, la collaboration ou l'horreur atomique. En livrant des récits plus subtils et plus décomplexés, scénaristes et dessinateurs contemporains ont livré une somme véritablement pédagogique au profit de l'indispensable devoir de mémoire : ils nous livrent ici, en un vaste dossier d'analyse complété d'entretiens inédits, les clés de leurs oeuvres respectives, entre récits historiques, autofictions et aventures romanesques ou parodiques.

07/2015

ActuaLitté

Sciences historiques

Evreux pendant la Seconde Guerre Mondiale

Dès le printemps 1940, la Normandie n'échappe pas aux dégâts de la bataille de France. Les 9 et 10 juin 1940, des raids de la Luftwaffe dévastent Evreux. L'ennemi occupe bientôt la ville. Il impose une lourde occupation dans la province jusqu'en août 1944. La vie quotidienne devient très difficile et même tragique. On ne compte plus les prises, exécutions et déportations d'otages et de résistants, couvre-feu, zones interdites, rafles, etc. La Résistance à Evreux, dans l'Eure et dans toute la Normandie, subit de rudes coups, mais elle survit et va montrer son efficacité au moment du débarquement allié. La bataille de Normandie s'achève avec la prise du Havre début septembre. Evreux est libéré sans combat le 23 août 1944. Mais elle a subi entre juin et août 1944 des raids américains meurtriers qui accumulent d'autres ruines. L'aviation alliée s'en prend aussi aux aérodromes et aux convois allemands, dans l'Eure et dans toute la Normandie, ainsi qu'aux trains, aux gares de triage, aux ponts et voies ferrées en particulier.

11/2021

ActuaLitté

Histoire de France

La France pendant la seconde guerre mondiale

Voilà une entreprise à la fois pionnière et unique en son genre : donner corps et sens aux chiffres livrés par les archives. En près de 250 cartes et 200 graphiques, cet Atlas constitue un ouvrage de référence sur l'histoire de la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Quatre ans de recherches et une quarantaine d'historiens - français comme européens - mettent littéralement sous nos yeux ce qui, depuis 70 ans, passionne un public de plus en plus nombreux. Le nombre de soldats français tués en 1940 et les étapes de la débâcle ; tous les fils - administratif, policier, militaire, économique - de la toile d'araignée tissée par l'occupant allemand ; la cartographie des attentats, des prisonniers, des épurés ou des résistants, des manifestations contre les pénuries et, bien sûr, des batailles, en métropole comme dans l'Empire. Grâce à cette cartographie inédite et à ses précieux commentaires, le lecteur d'aujourd'hui peut percevoir des réalités humaines et matérielles trop souvent négligées. En ce sens, c'est une histoire de la guerre vue d'en bas que cet Atlas restitue.

04/2010

ActuaLitté

Sciences historiques

Les Marseillais pendant la Seconde Guerre mondiale

Un livre découpé en 40 chapitres qui invite à retrouver le vécu des Marseillais pendant la Seconde Guerre mondiale. L'ouvrage suit une trame chronologique de part et d’autre de la ligne de fracture que fut l’année 1942 qui vit arriver les Allemands sur le sol massaliote. La première partie qui va de la déclaration de guerre à 1942, fait revivre non seulement la vie quotidienne ordinaire à travers la mode, les transports, les spectacles mais encore les souffrances des Marseillais et les atteintes des premières mesures antisémites qui frappèrent durement une partie d’entre eux. L’année 1942, en dehors de l’occupation des lieux par une armée étrangère, fut fertile en catastrophes. Elle est l’occasion de faire le point sur les activités artistiques et culturelles. La troisième partie qui court de 1943 à 1944 commence par les rafles, l’évacuation et la destruction des vieux quartiers, la lutte pour la survie et se termine par la victoire. On peut également lire cet ouvrage à travers des encadrés répartis en trois grandes thématiques reconnaissables à la couleur de leur fond : bistre pour l'événementiel, bleu pour la vie quotidienne, jaune pour les souffrances, vert pour les efforts de survie, et enfin fushia pour les jours de libération. Ce livre fait suite à une exposition qui s’est tenue au Conseil général des Bouches-du-Rhône Avec le soutien du Conseil Général des Bouches du Rhônede la Mairie de Marseille et de la Région PACA.

09/2013

ActuaLitté

Histoire de France

Les Herbiers pendant la Seconde Guerre mondiale

Des Herbretais livrent leurs souvenirs de l'Occupation au pays des Herbiers. Une période sombre de leur jeunesse à la fois éloignée et proche. Ils se confient simplement et parfois s'arrêtent, les yeux embués. Les archives aussi parlent, permettant une autre approche de la vie d'alors. Les témoins évoquent des faits locaux, tels l'arrivée des réfugiés, l'envahissement de la commune par les Allemands, les mitraillages d'avions rue du Brandon et sur la route 160, l'arrestation nocturne de familles juives, la destruction du château d'eau à la gare, des viaducs de Coutigny et de la Haute-Monnerie, l'action des FFI à la Maha et dans la rue de l'Eglise, la Libération, les règlements de compte et les élections municipales mouvementées... La vie quotidienne aux Herbiers est aussi abordée : réquisitions, couvre-feu, aide aux prisonniers, marché noir, loisirs, vie économique, religieuse et scolaire.

03/2019

Tous les articles

ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté
ActuaLitté